Monuments et patrimoine Loire atlantique

Histoire

Le territoire, actuellement occupé par le département de la Loire-Inférieure, était habité, longtemps avant l'invasion romaine, par la peuplade des Namnètes. Cette peuplade faisait partie de la confédération armoricaine qui vivait sous le régime républicain. Sans remonter aux temps mythologiques, on peut affirmer que les Namnètes ont une très ancienne origine. Unis aux Vénètes, ils luttèrent d'abord contre l'invasion romaine, mais ils durent se soumettre devant les armées de César, et leur ville devint une cité importante de la nouvelle administration. Le christianisme, apporté dans la contrée vers l'an 275 avec les prédications de Saint-Clair, premier évoque de Nantes, fut scellé par le sang des deux martyrs, Donatien et Rogatien, en 290.

Le vainqueur des Visigoths, Clovis, s'empara du pays que les derniers empereurs étaient impuissants à conserver ; sous ses successeurs, après le partage de la Bretagne, les différents chefs prirent le titre de comtes, et Nantes devint le chef-lieu d'un comté tout en subissant encore la domination franque. Félix, un des évêques de la ville, contribua beaucoup à sa prospérité; nuis l'invasion des No:thmans réservait au comté de longues années de dévastations; Nantes fut détruite; un désert en marqua l'emplacement, et lorsque Alain Barbe-Torte, vainqueur des pirates, voulut rendre grâce à dieu dans la basilique de Félix, il ne trouva plus qu'une ville en ruine.

Cependant la cité se releva, et Alain y bâtit un château fort; elle subit tour à tour la domination des ducs de Bretagne, du roi d'Angleterre, de Philippe Auguste qui l'arracha aux Anglais, fut presque entièrement incendiée en 1118, et renaquit de ses cendres. Des dissensions intérieures, des revendications de droits entre l'évêque et les seigneurs de Châteaubriant, d'Ancenis, de Retz, de Pont-Château, troublèrent le pays pendant quelques années; le comté de Nantes continua à se tenir séparé du duché de Bretagne, puis il lutta contre Charles V, fut soumis par Duguesclin, et enfin se donna à Jean V, qui établit sa résidence à Nantes. Ce duc y construisit la cathédrale actuelle, et son successeur, François II, acheva en 1480 le château fort d'Alain Barbe-Torte, où la Bretagne lutta pour la dernière fois contre l'influence française. François II fut le dernier duc de Bretagne; sa fille, Anne, épousa le roi Charles VIII, en 1491, et en secondes noces, le roi Louis XII; leur fille aînée, la princesse Claude, devint la femme de François Ier, et en 1532, du consentement des états de la province, la Bretagne fut définitivement réunie à la France.

Les guerres de la Réforme troublèrent peu le pays; les magistrats nantais refusèrent de suivre Charles IX dans les sanglantes voies de la Saint-Barthélémy. Henri IV vint à Nantes rendre l'édit qui régularisait l'existence politique des protestants. Louis XIII, Richelieu, Louis XIV la visitèrent, mais presque toujours ces royales visites furent marquées par des exécutions. A la Révolution, la ville lutta contre les Vendéens, et, en 1793, Cathelineau fut tué sous ses murs.

Au remaniement de la France en 1790, le département de la Loire-Inférieure fut formé avec le comté de Nantes qui comprenait la partie S. de l'ancienne Bretagne.

La cathédrale de Nantes

Cathédrale de Nantes.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Loire atlantique
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Lieu d’échange entre tous les acteurs du Patrimoine, l’association Nantes Renaissance regroupe des permanents, des bénévoles et des professionnels, et est ouverte à tous les particuliers qui souhaitent partager leur passion, développer leurs connaissances et faire connaître le patrimoine nantais. Nantes renaissance
Lieu d’échange entre tous les acteurs du Patrimoine, l’association Nantes Renaissance regroupe des permanents, des bénévoles et des professionnels, et est ouverte à tous les particuliers qui souhaitent partager leur passion, développer leurs connaissances et faire connaître le patrimoine nantais.

Lire la suite : Nantes renaissance
publié le : 2011-04-11 17:18:17