Monuments et patrimoine Haut rhin

Histoire

Avant l'invasion romaine, le territoire occupé par le département du Haut-Rhin était habité par plusieurs peuplades celtiques, Séquaniens, Rauraques, Triboques, etc. Ces peuplades opposèrent une longue résistance à l'envahissement, et il fallut de sanglants combats pour les réduire ; aussi des forts s'élevèrent-ils sur les bords du Rhin pour contenir ces tribus à peine soumises ; cependant, avec leur habileté politique, les Romains, défrichant les forêts de la province, traçant des routes, créant des villes, rendirent cette contrée très-prospère pendant un laps de deux siècles ; elle fut alors comprise dans cette province nommée Maxima Sequanorum, dont Besançon formait la métropole.

Ce fut sous le règne de Constantin, que saint Materne apporta dans la Haute-Alsace les premiers éléments du christianisme ; mais alors la puissance des empereurs commença à décliner, le grand empire romain se désorganisa peu à peu, et vers le IVe siècle, pendant le règne du faible Honorius, son lieutenant Stilicon ayant été obligé de retirer ses troupes, les barbares du Nord se précipitèrent sur cette contrée trans-rhénane qu'ils convoitaient depuis longtemps. Ce furent d'abord les Alains et les Vandales, puis les Allemands, et enfin la terrible invasion d'Attila et des Huns, en 451. En 496, après la victoire de Tolbiac, la domination franque s'établit sur la rive gauche du Rhin.

Après la mort de Clovis, les deux Alsaces, réunies en duché, furent comprises dans le royaume d'Austrasie jusqu'à la mort de Childebert, en 843 ; à cette époque, le traité de Verdun détacha ce duché de la monarchie franque et le joignit au royaume de Lorraine, échu à Lothaire, fils aîné de Louis-le-Débonnaire, mais vingt-six ans plus tard, il se trouva rattaché à l'empire d'Allemagne.

Cette province fut alors administrée par des ducs de Souabe et d'Alsace qui dépendaient de l'empereur ; ils appartenaient aux premières familles d'Allemagne, et le dernier de ces ducs fut ce jeune Conradin, décapité à Naples, qui disputa à Charles d'Anjou la conquête de la Sicile. L'Alsace releva alors plus directement de l'empire ; en 1268, elle fut divisée en deux landgraviats, et le landgraviat supérieur comprit la Haute-Alsace, qui forme le département actuel du Haut Rhin.

Jusqu'au XVe siècle, cette province fut exposée à des troubles de toutes sortes ; les invasions des Normands et des Anglais, la rivalité des maisons de France et de Bourgogne, les prétentions des évêques, la lutte des paysans contre la noblesse, connue sous le nom de guerre des Rustauds, ne lui laissèrent aucun repos. Luther et Calvin apparurent alors, puis les anabaptistes, et, en 1548, une église réformée fut fondée à Strasbourg.

Cependant, la Haute-Alsace avait passé par succession dans la maison des Hapsbourg, puis dans la maison d'Autriche ; en 1648, le traité de Munster céda à la France tous les droits de l'empereur sur les deux landgraviats, sous réserve des franchises concédées aux villes impériales ; Louis XIV occupa violemment ces villes sans se préoccuper de cette clause du traité ; de là des révoltes que Turenne et Condé durent comprimer ; le roi prit Strasbourg en 1681, et le traité de Riswick, en 1697, lui assura la rive gauche du Rhin. Au premier appel de la Révolution, toute l'Alsace se leva avec enthousiasme, et ses enfants se battirent héroïquement aux frontières.

En 1790, lorsque l'Assemblée nationale décréta la division de la France par départements, le Haut-Rhin fut formé de la Haute-Alsace et de la petite république de Mulhausen.

Géographie

Le département du Haut-Rhin fait partie de la région Alsace. Il est limitrophe des départements du Bas-Rhin, des Vosges et du Territoire de Belfort, mais également de l'Allemagne à l'est, le long du Rhin, et des cantons suisses du Jura, de Soleure, de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville au sud. Le point culminant du Haut-Rhin se situe au Grand Ballon, dans le massif des Vosges à 1 424 m d'altitude, et le plus bas à 79 m, le long du Rhin.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Haut rhin
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Apès d\'important travaux organisés par un petit groupe de passionnés, nous pouvons aujourd\'hui vous faire visiter cette casemate entièrement ré-équipée, son abri-tourelle (petit ouvrage enterré proche des grosses casemates) et un musée ouvert en 2011. mémorial maginot de haute-alsace
Apès d'important travaux organisés par un petit groupe de passionnés, nous pouvons aujourd'hui vous faire visiter cette casemate entièrement ré-équipée, son abri-tourelle (petit ouvrage enterré proche des grosses casemates) et un musée ouvert en 2011.

Lire la suite : mémorial maginot de haute-alsace
publié le : 2012-11-23 15:51:54