Monuments et patrimoine Haute garonne

Histoire

Le territoire occupé aujourd'hui par le département de la Haute-Garonne fut autrefois habité par la tribu celtique des Volces Tectosages, dont Tolosa était la capitale-Lorsque Annibal marcha sur Rome, il trouva le chemin libre à travers le pays des Tectosages qui, un siècle plus tard, durent se soumettre devant les légions de Domitius Œrnobarbus. Leur territoire, en l'an 117 de l'ère chrétienne, fut compris dans la Gaule Narbonnaise.

Au IIIe siècle, le christianisme apparut dans ces contrées, qui faisaient alors partie de la Narbonnaise première, par suite d'un changement de circonscription. En 405, les Vandales y firent irruption, et après eux les Visigoths, qui, en 459, l'arrachaient à la domination romaine et lui imposaient le nom de Septimanie. Mais ce pays devait bientôt tomber au pouvoir des Francs, et Pépin le Bref, après avoir chassé les Sarrasins qui la désolaient, devint le maître de toute la Septimanie. En 817, une nouvelle division comprit Toulouse dans l'Aquitaine. Frédelon, souche des comtes de Toulouse, administra sagement la contrée, et au IXe siècle, son neuvième descendant, Guillaume IV, possédait une notable partie des territoires environnants ; mais ses successeurs eurent des règnes agités par les guerres des Albigeois et les luttes contre Simon de Montfort qui fut tué devant Toulouse, en 1218. L'un deux, en 1229, le comte Raymond VII, excommunié et sans ressources, se jeta dans les bras de saint Louis, et donna sa fille au frère du roi, avec la condition qu'à défaut d'héritiers, le comté de Toulouse reviendrait à la couronne de France. Son gendre et sa fille moururent sans enfants, en 1591, au retour de la croisade de Tunis, et, sous Philippe le Hardi, leur comté fut réuni à la couronne.

Pendant les siècles qui suivirent, sous Louis IX, sous Philippe le Bel, pendant l'invasion anglaise du XIVe siècle, ce pays, auquel appartient le nom de Languedoc, fut moins éprouvé que les parties septentrionales de la France. Après la Saint-Barthélemy, son gouverneur, Henry de Montmorency, pactisa avec les huguenots, puis se rallia à Henri IV, et le Languedoc profita de la période de paix due à l'Édit de Nantes. Sous Richelieu, le Languedoc ne fut plus administré que par des intendants à la place des gouverneurs militaires, toujours enclins à se soulever contre l'autorité royale ; Toulouse devint le chef-lieu de la généralité du Haut-Languedoc.

Ce fut après la mort de Louis XIV que cette province reprit un remarquable essor industriel et commercial ; à l'époque de la Révolution, sa capitale fut ensanglantée par les terroristes, et après les Cent-Jours, par les ultraroyalistes, connus sous le nom de Verdets, qui massacrèrent le général Ramel, le commandant militaire.

A l'époque de la division nouvelle de la France, le Languedoc fut partagé en huit départements, dont l'un, celui de la Haute-Garonne, fut formé d'une partie du Haut-Languedoc et d'une partie de la Gascogne.

Généralités

La Haute-Garonne fait partie de la région Midi-Pyrénées. Le département ne constitue pas une région historique de la France. C'est une division administrative formée de divers morceaux du Languedoc et de la Gascogne.

Le département est traversé par le cours supérieur du fleuve Garonne qui lui donne son nom. Les contours du département suivent l'orientation du fleuve. Le fleuve entre en France à Fos, puis passe à Montréjeau, à proximité de Saint-Gaudens et au centre de Toulouse, avant de quitter le département. La Garonne traverse le département sur une longueur proche de 200 kilomètres. D'est en ouest, le canal du Midi et le canal latéral à la Garonne traversent le département de la Haute-Garonne. La Garonne parcours le département en traversant trois zones géographiques distinctes. Une région montagneuse au sud du département fait partie du massif pyrénéen. Le pic de Perdiguère (3 222 m) étant le plus haut sommet de la Haute-Garonne. Une première plaine, plus au nord, s'étend de Montréjeau jusqu'à Saint-Martory, où la Garonne s'écoule bordée au sud-est par les coteaux du Comminges. La grande plaine toulousaine, après St-Martory, s'étend sur tout le nord du département. À Toulouse, la plaine est bordée à l'ouest par les collines de la Lomagne, à l'est par les coteaux du Lauragais.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Haute garonne
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Site du Syndicat d\'initiative de Ciadoux. Son histoire, son patrimoine culturel, loisirs, hébergement syndicat d'initiative de ciadoux
Site du Syndicat d'initiative de Ciadoux. Son histoire, son patrimoine culturel, loisirs, hébergement

Lire la suite : syndicat d'initiative de ciadoux
publié le : 2011-10-27 18:46:56
Miniatures par Easy-Thumb.Net