Monuments et patrimoine Saone et loire

Histoire

Avant l'invasion romaine, le territoire, actuellement occupé par le département de Saône-et-Loire, était habité par la peuplade des Éduens. Autun, alors connu sous le nom de Bibracte, formait leur capitale. Devenus les alliés des Romains, les Éduens furent particulièrement favorisés par les conquérants, et l'empereur Constantin résida quelque temps à Autun.

Pendant toute l'époque de désorganisation du Bas-Empire, les rives de la Saône furent dévastées par les barbares, les Huns d'abord, les Bourguignons ensuite. Vers le VIe siècle, leur domination fit place à celle des Francs, après la victoire de Clovis, puis ce territoire fit partie du duché de Bourgogne ; le pays se divisa en cantons qui furent l'origine des comtés indépendants de l'Autunois, du Mâconnais, du Chalonnais et Charolais.

L'Autunois vit apparaître le christianisme, dès le 11e siècle de l'ère nouvelle avec les prédications de saint Andoche qui fut martyrisé. Ce pays, ravagé d'abord pendant les guerres civiles de l'empire romain, fut très-prospère sous le règne de Constantin.

Le Mâconnais, dont l'histoire se confond avec celle de l'Autunois pendant les périodes romaine et mérovingienne, devint un comté héréditaire sous les rois de la seconde race. En 1245, la comtesse Alix en fit cession à saint Louis, et depuis cette époque, sauf pendant quelques années du règne de Charles VII, il appartint au domaine royal.

Le Châlonais, dont les Romains appréciaient l'importance militaire, devint, après avoir été successivement dévasté par les Allemands, les Helvètes, les Huns, les Bourguignons, les Sarrasins et les Normands, une partie importante du royaume de Bourgogne. Son premier comte héréditaire fut Théodoric Ier, dont la souveraineté passa, en 1247, à la maison de Bourgogne. Il fut très-éprouvé par les guerres civiles et religieuses du moyen-âge et du XVIe siècle.

L'histoire du Charolais se confond avec l'histoire générale des Éduens pendant la période romaine et bourguignonne ; il fut érigé en comté sous l'administration des Francs. Jusqu' au XIIIe siècle, les faits importants manquent à ce pays. Le comte de Clermont, fils de saint Louis, par son mariage avec la petite-fille de Hugues IV, duc de Bourgogne, devint titulaire de ce fief qui relevait toujours du duché de Bourgogne. Philippe - le - Hardi le racheta 60 000 francs d'or. Ce fut Louis XI qui le réunit à la France, en 1477, après la mort de Charles-le-Téméraire. Cependant, il retourna à la maison d'Espagne jusqu'en 1684, fut attribué au grand Condé pour prix des services qu'il avait rendus à l'Espagne, et définitivement racheté par Louis XV, en 1761.

La Révolution fut accueillie avec beaucoup d'enthousiasme dans le département de Saône-et-Loire, et pendant les campagnes de 1814 et de 1815, ses habitants déployèrent contre les envahisseurs le plus héroïque patriotisme.

En 1790, au remaniement territorial de la France, le département de Saône-et-Loire fut formé du Charolais, du Mâconnais, de l'Autunois et du Chalonnais, qui faisaient partie de l'ancienne province de Bourgogne.

Géographie

Le département tire son nom des 2 grands cours d'eau qui le parcourent. Par la Saône, affluent du Rhône, il envoie ses eaux à la Méditerranée; par la Loire, à l'Atlantique. Il comprend au nord une zone de montagnes boisées cristallines, le Morvan, qui appartient à la bordure orientale du Massif central et a été relevé par le contrecoup du plissement alpin; les plus hauts sommets du Morvan se trouvent dans le département. Au sud-ouest, il se prolonge par l'Autunois, série de collines d'altitude moyenne coupées de dépressions occupées à l'ère tertiaire par des lacs; plus au sud et au sud-ouest se trouvent les monts du Charolais et du Brionnais, riche pays d'embouche. La rive droite de la Saône est bordée par les monts du Mâconnais et les crêtes calcaires du Beaujolais.

Sur la rive gauche s'étend la plaine mamelonnée de la Bresse, formée par les alluvions lacustres du quaternaire. Le climat bourguignon, de type continental, est sain et tempéré; le Morvan se rattache au climat du Massif central et connaît un enneigement important. Le département est d'une grande richesse en ressources agricoles : la vigne et les vins de renommée mondiale; l'élevage de bovins charolais et de volaille de Bresse. Les ressources industrielles sont également importantes et variées : bassin houiller de Blanzy/Montceau-les-Mines; métallurgie au Creusot, à Gueugnon, à Chalon; céramique à Digoin, Paray-le-Monial, Charolles; industries textiles et chimiques.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Saone et loire
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Profitez de nos chambres d\'hôtes au cœur des églises romanes et des châteaux de l\'époque féodale en Saône-et-Loire (71). Aménagées dans une ancienne ferme restaurée typique de Bourgogne du sud, vous pourrez apprécier le calme, la quiétude et la beauté de nos paysages du charolais brionnais. chambres d'hôtes au coeur du roman bourguignon
Profitez de nos chambres d'hôtes au cœur des églises romanes et des châteaux de l'époque féodale en Saône-et-Loire (71). Aménagées dans une ancienne ferme restaurée typique de Bourgogne du sud, vous pourrez apprécier le calme, la quiétude et la beauté de nos paysages du charolais brionnais.

Lire la suite : chambres d'hôtes au coeur du roman bourguignon
publié le : 2011-10-13 01:05:43