Jardin des Tuileries à Paris

  1. Description de l'ordonnance primitive du jardin
  2. Décoration du jardin des tuileries par Le Nôtre
  3. Changements faits au jardin de le Nôtre
  4. Changements de la Révolution
  5. Embellissements sous l'Empire

Les vieilles chroniques et les descriptions qui nous restent de Paris au quatorzième siècle, nous apprennent que l'emplacement occupé aujourd'hui par ce palais et par son jardin, s'appelait la Sablonnière, et que vers 1350 on y établit quelques tuileries qui s'y multiplièrent considérablement. On trouve sur les registres de la chambre des Comptes les noms de ceux qui ont demeuré sur ce même terrain durant deux ou trois cents ans, ainsi que le nombre de tuiles qu'ils ont fournies tant pour le Palais et le Vieux-Louvre que l'hôtel royal des Tournelles, de St-Paul et autres maisons que les rois de France ont fait construire à Paris et tout autour. Les fours et les ateliers des fabriques de tuiles encombraient encore les cours du palais des Tuileries lorsque Louis XIV le fit restaurer.

Indépendamment de ces fabriques de tuiles, ce vaste terrain était encore occupé par plusieurs maisons disséminées sur des jardins et des garennes : parmi ces maisons on distinguait celle que possédait, au commencement du seizième siècle, Picotas de Neuville, secrétaire des finances et audiencier du roi. Elle se composait d'un grand corps de logis avec cours et jardin enclos.

On raconte que la duchesse d'Angoulème, mère de François Ier, ne pouvant supporter le séjour du palais des Tournelles, résidence des rois de ces temps-là, jeta les yeux sur la maison de M. Neuville, qu'elle alla habiter et où elle recouvra la santé. François Ier fit alors l'acquisition de la maison dite des Tuileries et donna en échange à M. de Neuville le château et le parc de Chanteloup, près d'Arpajon. Le contrat fut passé le 12 février 1518. Six ans après, la duchesse d'Angoulême, alors régente, donna cette maison à Jean Tiercelin, maître d'hôtel du dauphin, et à Julie Crot, en cadeau de noces et pour en jouir leur vie durant.

Quand Charles IX eut ordonné, par son édit du 28 janvier 1564, la démolition du palais des Tournelles, Catherine de Médicis voulut en faire bâtir un autre : à cet effet, elle acheta les bâtiments et les terres voisines de l'hôtel de Neuville. Le palais et le jardin que nous connaissons aujourd'hui sous le nom des Tuileries furent commencés aussitôt. Eu 1566, on éleva un mur pour entourer le jardin, et à l'extrémité de ce mur Charles IX posa, le 11 juillet, la première pierre du bastion, en forme de fortification, qui régnait autrefois du côté de la rivière, et dont on a fait plus tard la terrasse dite du bord de l'eau, laquelle se terminait par la barrière de la Conférence.

La construction du palais, commencée en même temps que le déblaiement du terrain destiné à son jardin, fut confiée a Philibert Delorme, abbé de St-Eloy, près Noyon, conseiller et aumônier du roi, et à Jean Bullant, regardés comme les deux plus habiles architectes de leur siècle. On rapporte que Delorme et Bullant présentèrent le plan d'un palais beaucoup plus vaste que celui qu'ils édifièrent, mais que Catherine ne se sentit pas assez riche pour faire exécuter le plan primitif, ayant même été obligée de vendre plusieurs terrains vacans, ainsi que les hôtels des Tournelles et d'Angoulème pour se procurer les fonds nécessaires ; car François Ier n'avait que trop justifié cette prédiction de Louis XII : « C'est en vain que nous économisons, ce gros garçon-là gâtera tout. »

Description de l'ordonnance primitive du jardin

La description qu'il nous reste de l'ordonnance de ce jardin jusqu'à l'époque où le célèbre Le Nôtre, en fit le chef-d'œuvre que nous admirons, n'offre qu'une suite de dispositions bizarres et du plus mauvais goût. Mal distribué, dépourvu de tout agrément, n'ayant pas même d'unité, puisque chaque partie était distincte et séparée des autres, le jardin, dont la main de cet homme de génie à fait la plus belle et la plus majestueuse promenade de l'Europe, renfermait autrefois un bois, un étang, un hôtel (celui de mademoiselle de Guise), une volière, une orangerie, des allées, des parterres, un théâtre, un labyrinthe, un écho, une ménagerie, un chenil, etc., etc.

La volière, située vers le milieu du quai des Tuileries, consistait en plusieurs bâtiments. L'écho était au bout de la grande allée, c'est-à-dire au bout du jardin : la muraille qui l'entourait avait deux toises de hauteur et vingt-quatre pieds de diamètre : sa forme était celle d'un demi-corde ; et elle était cachée par des palissades. C'était là que les galants de l'époque se rendaient pour donner des sérénades à leurs maîtresses. A peu de distance de cet écho, du côté de la porte Saint-Honoré, était placée l'orangerie, et tout auprès s'élevait une espèce de ménagerie contenant quelques bêles féroces. Dans le bastion qui tenait à la porte de la Conférence, on avait ménagé un grand terrain qui servait de garenne, et à l'extrémité de ce terrain, entre la porte et la volière, était un chenil que Louis XIII donna eu 1630, à Renard, valet de chambre du commandeur de Souvré, à la condition de défricher le terrain qui l'entourait et d'y planter des fleurs rares. Renard fit de cet enclos un superbe jardin, au milieu duquel il bâtit un joli pavillon, qui fut long-temps fameux par les parties fines que les seigneurs y allaient faire.

Tel était le jardin des Tuileries avant que Le Nôtre l'eût régénéré ; et cette description ne présente rien à l'imagination qui ne soit incohérent et désagréable. Cependant les contemporains de Louis XIII s'extasiaient en admirant la disposition du labyrinthe et les merveilles de l'écho : toutes choses assez mesquines, et dignes du temps où les seigneurs et les dames se déguisaient en bergers et en nymphes pour aller, suivant l'expression usitée alors, faire leurs prouesses dans le jardin des Tuileries, qui servait déjà de promenade publique.

Plan du palais des Tuileries, de son jardin et de ses statues, plan figuratif par G. Alvar Toussaint, Architecte.Plan du palais des Tuileries, de son jardin et de ses statues, plan figuratif par G. Alvar Toussaint, Architecte.

Décoration du jardin des tuileries par Le Nôtre

En 1664, Golbert ayant acheté de Ratabon la charge de surintendant des bâtiments, s'occupa aussitôt de la restauration du palais des Tuileries.

On commença par y joindre le jardin, qui en était encore séparé par une rue, traversant à peu près l'emplacement où était établie la première terrasse contre le château, emplacement que Louis-Philippe vient de destiner, conformément aux plans arrêtés du temps de la Convention, à un petit parterre ou jardin privé. Ce fut par les ordres de Colbert que Le Nôtre entreprit, sous Louis XIV, l'exécution du magnifique plan dont il avait tracé le dessin.

On abattit aussitôt le logement de mademoiselle de Guise, la volière et les autres bâtiments qui s'étendaient du côté de la rivière jusqu'à la barrière de la Conférence ; le jardin de Renard fut enfermé dans un nouvel enclos, et sur tout ce terrain, qui contenait alors 67 arpents, Le Nôtre exerça son génie créateur.

Son plan, dont on admire l'unité et la variété des détails, est aussi simple que grand, aussi imposant qu'agréable à l'œil : la plus exacte symétrie n'y produit rien qui ressemble à cette ennuyeuse monotonie que les Anglais reprochent à nos jardins et à nos promenades ; chaque objet se trouve placé de manière à produire l'effet le plus magique. Tout est beau, parterre, terrasses, bosquets, statues, jets d'eau, allées. Ce ne fut pas cependant sans difficultés que Le Nôtre parvint à obtenir cette unité et cette symétrie. Le terrain, considéré dans sa largeur, qui est de 147 toises, offrait une pente de 5 pieds 4 pouces, et cet inconvénient semblait offrir un obstacle insurmontable à la symétrie du plan. Le Nôtre masqua cette inégalité au moyen d'un talus imperceptible et des deux terrasses latérales, qui non seulement la firent disparaître, mais encore ajoutèrent à l'élégance de cette grande composition.

Considérant ensuite la vaste étendue de la façade des Tuileries, Le Notre sentit qu'une aussi longue ligne de bâtiments avait besoin d'une esplanade qui lui fût proportionnée, et qui en développât complètement toutes les parties. Il eut donc l'heureuse idée de ne commencer le couvert de ce jardin qu'à 122 toises de la façade, et cette distance semble dans une proportion si parfaite avec le palais, qu'on n'imagine, dans tout cet espace, aucun autre point où cette masse d'arbres pût être placée moins favorablement.

Tout le sol de la partie découverte fut enrichi de parterres à compartiments, entremêlés de massifs de gazon, dont les dessins purs et élégants ont été conservés jusqu'à nos jours. Ces parterres sont disposés de manière qu'on a pu y placer trois bassins circulaires, qui offrent une agréable variété. Ces trois bassins forment un triangle terminé par le plus grand d'entre eux, qui se trouve ainsi au milieu de la grande avenue.

Au pied du palais était pratiquée une large terrasse, qui servait d’empattement à l'édifice, et qui, avec les deux autres latérales, semblait renfermer le jardin entier dans un espèce de boulingrin. Chacune de ces terrasses est accompagnée d'escaliers en pierre d'un beau dessin : on y arrive aussi par des pentes douces, pratiquées aux extrémités et dont les murs de revêtement sont remarquables pour leur belle exécution, principalement ceux qui sont placés au bout du jardin, de chaque côté du fer à cheval qui termine ces terrasses, Des charmilles couvrent tous ces murs de soutènement.

(Autrefois les bois du jardin des Tuileries étalent entourés de charmilles, et les terrasses étaient bordées d'ifs. A cette époque il n'existai pas encore de latrines publiques, et les promeneurs se gênaient si peu qu'il était impossible de fréquenter les terrasses bordées d'ifs ou de charmilles, à cause de l'infection qu'elles répandaient. Des motifs de propreté ont engagé M. d'Angevillièrs à faire enlever tous les ifs ainsi que celles des charmilles qui n'étaient pas entourées de grillages. Sous l'empire, le jardin des Tuileries est devenu la promenade la plus propre de la capitale)

En face des parterres et dans l'alignement du milieu du grand avant-corps, est plantée une grande allée de marronniers de l'Inde, de 140 toises de longueur et de 19 de largeur. Aux deux côtés de cette allée sont distribuées des pièces de verdure, entourées d'arbres à hautes tiges, de bois plantés régulièrement en quinconce, de bosquets, etc.


Changements faits au jardin de le Nôtre

Ces dispositions intérieures ont éprouvé de pu is divers changcmens, et ne ressemblent plus aux dessins de Le Nôtre ; mais la masse entière des couverts est restée toujours la même, et conserve l'aspect majestueux que lui donne la beauté des arbres, ainsi que les belles proportions qu'a tracées ce grand décorateur.

Admirable du côté des Tuileries, ce bois offre peut-être un coup d'œil plus ravissant encore du côté opposé. Le jardin s'y termine fort bien par une grande partie découverte, entourée par le fer à cheval qui forme les terrasses, et au milieu de laquelle est placé un vaste bassin de 50 toises de diamètre, dont la forme octogone se trouve en rapport avec les parterres qui l'environnent.

Du milieu de ce bassin jaillit une gerbe d'eau jusqu'à la hauteur des plus grands marronniers.

A l'extrémité du fer à cheval qui termine le jardin du côté des Champs-Élysées, on construisit, en 1716, un pont tournant d'un dessin ingénieux, qui établissait la communication directe des Tuileries à ta nouvelle place Louis XV. En considérant, du haut du fer à cheval, l'ensemble de toutes ces parties, il règne une telle variété dans les dessins, dans les dispositions des plans, dans l'architecture des terrasses, des palissades, etc., le palais des Tuileries d'un côté, la place Louis XV et la verdure des Champs-Elysées de l'autre, y présentent des perspectives si agréables, qu'il est difficile que l'art et la nature réunis puissent produire des effets plus riches et plus imposanst.

Du côté de la terrasse qui borde le quai des Tuileries, le coup d'œil, sans être aussi magnifique, est beaucoup plus pittoresque : la vue s'y promène avec complaisance sur le cours de la Seine, le pont Louis XVI et le Pont-Royal ; sur les façades du palais des Députés, du nouvel hôtel du ministère des Affaires-Étrangères, de celui de la Légion-d Honneur, et des autres hôtels du quai d'Orsay. Toutefois son exposition au midi rend cette terrasse peu fréquentée en été, tandis que celle qui longe la rue de Rivoli, désignée sous le nom de terrasse des Feuillans ou de Rivoli, est devenue un des passages les plus fréquentés et les plus animés de la capitale. Quoique la vue soit bornée de ce côté-là par les belles maisons qui bordent la rue, on jouit néanmoins de cette terrasse d'un superbe coup d'œil, surtout de la porte qui est en face de la rue Castiglione, d'où l'on a en perspective la colonne de Napoléon, la belle rue de Napoléon, aujourd'hui de la Paix, et les boulevards.

La terrasse dite des Feuillans étant beaucoup plus basse que celle du bord de l'eau, on avait imaginé de pratiquer dans l'espace qui est au-dessous, et qui la sépare du couvert, de grands tapis de verdure, entourés de plates-bandes de fleurs. Cette admirable variété ne nuisait en rien à la symétrie, parce que la largeur du jardin était si considérable, que les parties dissemblables ne pouvaient être embrassées du même coup d'oeil.

Jardin des Tuileries. : Terrasse des Feuillants, 1812, avant la construction de la rue de Rivoli.

Jardin des Tuileries. : Terrasse des Feuillants, 1812, avant la construction de la rue de Rivoli.

Changements de la Révolution

Ces plates-bandes furent détruites en 1793, par suite du décret qui ordonnait que l'on sèmerait des légumes, des pommes de terre ou du blé dans tous les grands terrains affectés aux jardins de luxe ou d'agrément. Depuis lors ces gazons n'ont plus été rétablis, et l'espace qui leur était consacré forme aujourd'hui l'allée la plus grande et la plus fréquentée de tout le jardin ; elle est désignée sous le nom d'allée des Orangers, du double rang de ces arbres qu'on y place dans la belle saison. Cette grande allée est destinée aux promenades d'hiver, et plus encore aux jeux de l'enfance.

Sous le directoire, une partie des changements décrétés en l'an II pour les deux terrasses du jardin furent exécutés ; c'est alors que l'on a fait construire les deux grandes entrées du côté du Pont-Royal et du manège : qu'on a fait transporter de toutes les maisons royales les nombreux orangers et la plupart des statues de prix qui décorent aujourd'hui ce jardin ; qu'on a fait élargir la terrasse des Feuillans et convertir en palestre les pièces de gazon au-dessous de cette terrasse, où les adolescents vont aujourd'hui s'exercer aux jeux gymnastiques : c'est alors encore que l'extrémité des deux terrasses ont été garnies de bosquets, et que la pente douce par laquelle on arrive à ces deux terrasses a été pratiquée ; que d'autres bosquets ont été plantés autour du grand bassin octogone ; que des allées ont été ménagées dans les massifs des arbres pour faciliter la circulation de l'air ; que des statues ont été placées dans les carrés du milieu des arbres ; que l'entrée du Pont-Tournant a été élargie jusqu'aux piédestaux des renommées, et que de belles grilles ont remplacé toutes les anciennes portes.

L'architecte Fontaine a fait placer plusieurs files d'orangers et d'autres arbustes sur la terrasse en avant du château : il y a fait aussi porter les plus belles statues et les plus beaux vases du jardin.

Embellissements sous l'Empire

Sous le règne de Napoléon, les angles des extrémités des terrasses ont été joints au jardin ; le sol a été exhaussé et de nouvelles plantations d'arbres ont prolongé la promenade des terrasses jusqu'aux grilles du côté du château. La grande allée a été élargie : deux rangs d'arbres ont été ajoutés au bosquet qui termine les terrasses. Au buis et aux ifs des parterres ont succédé des tapis de verdure, bordés de plates-bandes de fleurs et ornés d'arbustes. Tous les carrés des parterres ont été entourés de grillages en fer à hauteur d'appui. Le manège et les autres bâtiments qui écrasaient le jardin du côté de la terrasse des Feuillans ont disparu, et Napoléon a fait ouvrir la belle rue de Rivoli, ainsi que celle de Castiglione et la large voie qui aboutit au boulevard. Une belle terrasse, pareille à celle du bord de l'eau, a alors complété la superbe ordonnance du jardin : les cafés, les restaurants qui bornaient cette rue de Rivoli ont aussi disparu, et une magnifique grille en fer, à piques dorées, soutenue de distance en distance par des pieds-droits, surmontés de vases, sépare aujourd'hui, dans toute sa longueur, le jardin, de la rue de Rivoli, sans en intercepter la vue. Enfin, on construisit encore, sous le règne de Napoléon, une galerie souterraine qui communique de l'intérieur du palais à la terrasse du bord de l'eau.

Jardin des Tuileries à Paris
(Jardin des Tuileries à Paris)

Contributions des internautes

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Jardin des Tuileries à Paris. Photo partagée par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Jardin des Tuileries à Paris

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participer, Partager des photos

Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.