Monuments et patrimoine Finistere

Histoire

Le territoire occupé aujourd'hui par le département du Finistère était habité, avant l'ère chrétienne, par la peuplade celtique des Occismiens ; c'était là, et par excellence, le pays des Druides, qui entraînèrent toute l'Armorique à la lutte contre l'invasion romaine; mais, soumise par les envahisseurs, cette contrée fut comprise par Auguste dans la Lyonnaise, et, sous Adrien, dans la Lyonnaise troisième. Elle reçut alors le nom de Pays de Léon dans sa partie occidentale ; puis, vers le commencement du Ve siècle, affranchie peu à peu de la domination étrangère et sortie de la condition de peuplade asservie, elle reconquit celle d'alliée des Romains.

A cette époque, le christianisme pénétra dans cette province lointaine, assez réfractaire à toute nouvelle idée, et qui conserva jusqu'au XVIIe siècle des coutumes de son ancienne idolâtrie.

L'empire romain détruit, le Finistère devint un royaume indépendant, le royaume de Cornouailles, avec Kemper pour capitale ; il subit divers changements, et fut possédé, vers le milieu du IXe siècle, par les comtes de Léon, dont l'un résista opiniâtrement aux envahissantes menées des rois francs. Au XIIIe siècle, la contrée entière passa sous la domination des ducs de Bretagne, qui en restèrent les possesseurs jusqu'à l'époque où les deux mariages d'Anne de Bretagne avec Charles VIII et Louis XII, puis celui de sa fille Claude avec François Ier, la réunit définitivement à la couronne de France.

Le Finistère fut particulièrement éprouvé par les guerres de la Ligue ; son territoire fut ravagé par les brigands, dévasté par les bandes de loups, et ses habitants subirent une épouvantable famine dont le récit fait horreur. Depuis cette époque, il jouit d'un calme qui ne fut plus troublé que par les excès de la Révolution.

En 1790, au remaniement général de la France, le département du Finistère fut formé avec la partie moyenne de la basse Bretagne.

Géographie

Le Finistère est situé à l'extrémité ouest de la Bretagne. Il est bordé au nord, à l'ouest et au sud par la Manche et l'océan Atlantique.

Les arts

Les oeuvres d'art sont nombreuses dans le Finistère; toutes les communes ou presque possèdent un patrimoine artistique parfois étourdissant par sa richesse et sa densité.

On compte parmi celles ci :
  • Des construction préhistorique (menhir, dolmen, tumulus, cairn).
  • Des vestiges romains (villas, comme à St-Frégant ou Pont-Croix).
  • Des édifices romans (comme à Locmaria-Quimper ou Daoulas).
  • Des églises gothiques (cathédrales de Quimper et de St-Pol-de-Léon).
  • Un château médiéval (Brest par exemple).
  • Des châteaux Renaissance (voir Kerjean et St-Vougay).
  • Des vieilles rues typiques (Quimper, Morlaix).
  • De nombreux manoirs parfois aujourd'hui transformés en fermes.

L'originalité du Finistère, c'est surtout la multitude de ses sanctuaires comme :

  • chapelles de campagne
  • croix ou leur calvaire
  • fontaines
  • églises paroissiales
  • ossuaire

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Finistere
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
<p>dz-en-vie.com est le portail de la vie sur Douarnenez communauté. Tout à la fois annuaire des acteurs économiques et de la vie associative, guide touristique, agenda et outil de promotion commerciale. </p> Douarnenez en vie, le site de la vie à Douarnenez
dz-en-vie.com est le portail de la vie sur Douarnenez communauté. Tout à la fois annuaire des acteurs économiques et de la vie associative, guide touristique, agenda et outil de promotion commerciale. 

Lire la suite : Douarnenez en vie, le site de la vie à Douarnenez
publié le : 2014-07-06 09:00:57