Monuments et patrimoine Landes

Histoire

Le territoire actuellement occupé par le département des Landes, était habité avant la conquête romaine par diverses peuplades, les Boiens au N., les Sottiates au S., dont Aire formait la capitale, les Tarusates, avec Tartas pour ville principale, et les Aquitains proprement dits qui étaient répandus sur toute la région littoral. Ce territoire était alors couvert de vastes et épaisses forêts dont les hommes et les bêtes se disputaient la possession, et c'est sous leur ombre que pénétra le druidisme avec ses farouches apôtres. L'histoire de cette contrée est assez obscure jusqu' à l'époque de l'invasion des Romains dans les Gaules. César la soumit non sans peine, car sa situation éloignée la rendait difficile à occuper. Cependant, après la conquête, des voies de communication y furent tracées, des camps établis sur divers points, et le sol des Landes recèle encore de nombreux débris de l'occupation. Ce pays fut com ris d'abord dans l'Aquitaine, puis dans la Novempopulanie. Au me siècle, le christianisme y fit son apparit on. Pendant les siècles qui suivirent, il eut à subir les désastreuses invasions des barbares, des Germains, des Vandales, des Francs, et enfin des Vascons ou Gascons qui venaient d'Espagne. Ces dernières peuplades s'y établirent, et, de là, étendirent leur domination sur toute l'Aquitaine à laquelle elles devaient donner leur nom.

Pendant le règne de Charlemagne, cette contrée fut comprise dans le grand empire d'Occident avec toute la Gaule. Lorsque le régime féodal s'établit au détriment de ses faibles successeurs, plusieurs fiefs se fondèrent, et entre autres, en 1050, celui d'Albret, qui embrassa depuis le département des Landes tout entier ; ses comtes, puis bientôt ses sires, habiles politiques soutenus par une vaste ambition, accrurent peu à peu leur puissance. L'un d'eux, au commencement du XVe siècle, s'allia avec le roi de France, devint connétable et combattit à Azincourt, où il fut tué ; son fils prit part à la lutte des Armagnacs ; par le mariage de Jean, son arrière-petit-fils qui épousa Catherine de Foix, en 1494, les sires d'Albret devinrent rois de Navarre. Sous le règne de François Ier, l'Albret fut érigé en duché-pairie en faveur d'Henri d'Albret, devenu beau-frère du roi ; sa fille et unique héritière, Jeanne, épousa Antoine de Bourbon, et à l'avénement de leur fils Henri IV au trône, le duché d'Albret fut définitivement réuni à la couronne de France.

Au remaniement territorial de 1790, le département des Landes fut formé avec une partie de l'ancienne Guyenne.

Géographie

Le département des Landes fait partie de la région Aquitaine. Il est limitrophe des départements de la Gironde, de Lot-et-Garonne, du Gers et des Pyrénées-Atlantiques, et est baignée par l'océan Atlantique le long d'une côte sableuse de 106 km bordée de hautes dunes (portion de la côte d'Argent). C'est le deuxième département le plus vaste de France métropolitaine (après la Gironde), et il bénéficie du second plus long littoral en métropole.

La forêt des Landes est la plus grande forêt de France. Elle couvrait environ 67% du département avant la tempête Klaus de janvier 2009, dans sa partie nord, mais s'étendait aussi largement sur la Gironde et le Lot-et-Garonne (arrondissement de Nérac). La principale essence est le pin maritime.

Mais la forêt des Landes n'occupe pas toute la superficie. Au sud du département, au-delà de l'Adour, se trouve la Chalosse, pays plus vallonné et verdoyant, terre agricole partagée entre les élevages de bœufs et de canards et la culture du maïs, ainsi que le vignoble du Tursan à l'Est.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Landes
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.