Monuments et patrimoine Nord

Histoire

Le territoire, actuellement occupé par le département du Nord, était habité avant l'invasion romaine par les Moriniens et les Nerviens, qui résistèrent courageusement aux envahisseurs ; mais, malgré leur héroïque résistance, ils furent vaincus et classés dans la seconde Belgique. Sous les rois de la première race, le pays subit la domination franque, et il ne tarda pas à se diviser en Flandre, en Cambrésis et en Hainaut.

La Flandre eut des gouverneurs héréditaires institués par Charlemagne qui amena 60 000 Saxons pour défricher ses bois et dessécher ses marais. Au IXe siècle, elle devint comté-pairie, et plus tard, en 1369, une de ses héritières épousa un duc de Bourgogne, auquel la Flandre fut attribuée. A la mort de Charles le Téméraire, en 1473, sa fille Marie, par son mariage avec l'empereur Maximilien, transporta la Flandre dans la maison d'Autriche, sous réserve d'hommage envers le roi de France. Plus tard, cette clause fut annihilée par Charles-Quint, au traité de Madrid en 1525, mais ce ne fut qu'en 1667 que Louis XIV réunit la Flandre à la couronne de France.

Le Cambrésis, long-temps dominé par les empereurs d'Allemagne, puis par les évêques, ne fut restitué au royaume qu'en 1678, par le traité de Nimègue.

Le Hainaut français, qui fut primitivement compris dans le royaume d'Austrasie, eut d'abord des comtes particuliers qui cédèrent aux évêques le gouvernement de la province ; il passa ensuite dans la maison d'Autriche, et fut également reconquis par Louis XIV.

Au remaniement territorial de 1790, le département du Nord se forma de la Flandre, du Cambrésis, du Hainaut, et de quelques portions de l'Artois et du Vermandois.

Géographie

Le Nord fait partie de la région Nord-Pas-de-Calais. Il est limitrophe de la Belgique et des départements du Pas-de-Calais, de l'Aisne et, sur quelques kilomètres, de la Somme.

Il est également bordé par la mer du Nord. Plusieurs fleuves ou rivières le traversent, notamment l'Yser, la Lys, l'Escaut, la Scarpe et la Sambre. Le canal de la Deûle traverse Lille, la préfecture.

Le Mont Cassel avec ses 176 m est souvent considéré comme le point culminant du Nord, sans doute par sa position émergente en plaine et sa proximité avec Lille. Cette réputation est cependant totalement injustifiée puisque le Mont de Baives le surpasse largement avec ses 239 mètres d'altitude. Le véritable point culminant du Nord se situe à Anor, dans l'Avesnois et culmine à 272 mètres d'altitude.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Nord
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.