Monuments et patrimoine Jura

Histoire

Le territoire, actuellement occupé par le Jura, l'un des trois départements de la Franche-Comté, était autrefois habité par la puissante tribu gauloise des Sequanais, qui avaient Dôle pour capitale. Avant l'intervention romaine, des rivalités, des jalousies provoquèrent une guerre de peuplade à peuplade, et l'entrée en Gaule d'Arioviste et de ces mercenaires Teutons qui s'emparèrent du pays. Mais la domination germanique dut céder bientôt devant les armes romaines, et César occupa la contrée ; les Séquanais résistèrent, ils vinrent en aide à Vercingétorix, et ne se soumirent que lorsque la cause nationale fut absolument perdue.

Sous le règne d'Auguste, cette partie de la Gaule fut comprise dans la Belgique, et plus tard, Dioclétien régnant, Besançon devint la capitale de toute la contrée.

Au Ve siècle, apparurent les Burgundes ou Bourguignons, qui réunirent sous leur domination tout ce pays qui a formé la Bourgogne et la Franche-Comté. Cette dernière province fut administrée jusqu'au Xe siècle par des comtes amovibles, puis, après le démembrement de la Bourgogne, par le comte Guillaume dont les descendants la gouvernèrent sous forme de comté séparé jusqu'au milieu du XIIe siècle ; mais vers cette époque, des discussions de familles attirèrent les étrangers dans le pays, qui, devenu fief allemand, passa sous l'autorité de Frédéric-Barberousse, lorsque ce prince eut épousé la dernière héritière de Guillaume. La dynastie de ce prince, faute de descendance directe, s'éteignit au milieu du XIIIe siècle, et la branche cadette des ducs de Bourgogne recueillit l'héritage vacant en la personne de Jean de Chalon ; ce duc fit de son duché un état puissant et prospère, mais sa prospérité même lui fut fatale en excitant la convoitise des souverains ; de là, des guerres sanglantes, jusqu'au moment où la Franche-Comté fut encore une fois séparée de la Bourgogne. Mais cette séparation dura peu, et ces deux provinces, réunies à nouveau, formèrent l'apanage de Philippe-le-Hardi, frère de Charles V et fils du roi Jean, qui, à l'extinction de la première race des ducs de Bourgogne, avait compris le duché dans son domaine royal.

Depuis cette époque, l'histoire de la Franche-Comté est intimement liée à cella de la Bourgogne, jusqu'à la mort de Charles-le-Téméraire ; alors les principales villes se révoltèrent contre l'autorité de Louis XI et chassèrent ses garnisons. Maximilien d'Autriche ayant épousé l'héritière de Charles, la province passa sous la domination étrangère ; plus tard, Charles-Quint la donna en douaire à Marguerite de Savoie, et ce ne fut que sous Louis XIV que le duché fut définitivement réunie à la couronne de France.

En 1790, à la nouvelle division territoriale de la France, le Jura fut formé avec la partie méridionale de la Franche-Comté.

Géographie

Le département du Jura fait partie de la région Franche-Comté. Il est limitrophe des départements du Doubs, de la Haute-Saône, de la Côte-d'Or, de Saône-et-Loire et de l'Ain, ainsi que du canton de Vaud (Suisse).

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Jura
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.