Monuments et patrimoine Cher

Histoire

La ville de Bourges, 615 ans avant l'ère chrétienne, était déjà la capitale de la Gaule, la ville renommée des Bituriges, et la reine des cités gauloises. César, pendant son invasion, l'assiégea, s'en empara, malgré la bravoure de ses défenseurs, et en fit la métropole de l'Aquitaine. Depuis lors, le territoire des Bituriges, c'est-à-dire le Berry, subit la domination romaine, et ne changea de maître que pour passer au pouvoir des Francs pendant le Ve siècle. A cette époque, les gouverneurs des provinces franques s'abstenaient volontiers de leurs devoirs féodaux, et tendaient à s'affranchir de toute suzeraineté royale ; ils prenaient le titre de comtes, et changeaient leur gouvernement en fiefs héréditaires. Ainsi advint-il du Berry et de ses gouverneurs qui se firent comtes de Bourges. Pendant deux siècles, ils administrèrent en souverains leurs provinces que les Normands ravagèrent quelquefois, et leurs droits étaient si bien acquis au détriment des faibles successeurs de Charlemagne, que l'un d'eux, voulant faire les fonds nécessaires à son départ pour la Terre-Sainte, vendit 60 000 sols d'or son comté au roi Philippe Ier.

Pendant 250 ans, le Berry resta annexé à la couronne de France, jusqu'au moment où le roi Jean en fit un duché-pairie en faveur de son troisième fils. Ce duché passa successivement, sous forme d'apanage, aux enfants de Charles VI, au fils de Charles VII, servit de douaire à différentes reines de France, et fut définitivement incorporé par Louis XI au domaine royal.

Au XVIe siècle, les guerres de religion troublèrent ce pays si difficile à fixer ; ce fut dans ses campagnes que Calvin fit ses premières prédications et enrôla ses premiers prosélytes. Le Berry fut alors troublé par les idées de réforme, et surtout par les réformistes qui s'emparèrent de sa capitale et la pillèrent complétement ; mais il compta de longues années de tranquillité pendant le règne d'Henri IV, et sut même se soustraire aux dissensions politiques de la France et à l'influence de ses chefs les plus déterminés. Aussi, pendant la minorité de Louis XIII, son territoire n'eut-il à souffrir de la guerre que durant quelques mois.

Ce fut dans le Berry qu'on essaya pour la première fois, sous Louis XVI, le système des administrations provinciales, système qui amena la division départementale de la France. En 1790, le département du Cher fut formé avec quelques portions du Berry et du Bourbonnais.

Pendant la Révolution, le nouveau département sut se soustraire aux excès de la terreur ; quand, après les désastres de 1815, l'armée de la Loire fut licenciée, ce licenciement s'opéra en grande partie sur son territoire, mais sans trouble, sans agitation, et ces braves soldats qui avaient si glorieusement combattu sous le drapeau tricolore, toujours dévoués à leur patrie, désintéressés et purs, rentrèrent paisiblement chez eux. Ce n'étaient pas les brigands de la Loire, comme la Restauration affectait de les qualifier, mais des soldats redevenus citoyens qui retournaient au foyer domestique.

Géographie

Le Cher formait autrefois avec le département de l'Indre la province du Berry. Il fait aujourd'hui partie de la Région Centre et est limitrophe des départements de l'Indre, de Loir-et-Cher, du Loiret, de la Nièvre, de l'Allier et de la Creuse.

Adossé au sud aux premiers contreforts de l'Auvergne, à l'est aux douces collines du Sancerrois (434 m) bordées par le cours de la Loire, le département s'ouvre à l'ouest sur la Champagne berrichonne et au nord-ouest sur la plaine solognote. Son point culminant est Le Magnoux (504 m). Le Cher en sortant du département est à l'altitude la plus faible : 89 m.

De nombreuses rivières traversent son territoire, dont les noms se retrouvent mêlés aux toponymes communaux: l'Auron, la Sauldre, la Yèvre, la Vauvise, le Cher.

Régions naturelles

  • la Champagne berrichonne (ouest et sud-ouest), région de culture intensive et des vignobles du Quincy
  • la Sologne (nord-ouest), région de forets
  • le Sancerrois, le Pays-Fort (nord-est), régions de polyculture
  • le Boischaut
  • la Haute Marche (sud), polyculture
  • le Val de Germigny ancienne région d'élevage et de polyculture
  • le Val de Loire

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Cher
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Atelier de sculpture, copie, prise d\'empreinte numérique (oeuvres d\'art, statues, visages pour bustes et portraits,...), modélisation d\'après photo repliqua 3d protection et diffusion du patrimoine
Atelier de sculpture, copie, prise d'empreinte numérique (oeuvres d'art, statues, visages pour bustes et portraits,...), modélisation d'après photo

Lire la suite : repliqua 3d protection et diffusion du patrimoine
publié le : 2012-04-19 14:44:37