Monuments et patrimoine Aisne

Histoire

Le département de l'Aisne est célèbre par ses souvenirs historiques. Ce fut le centre de la Neustrie, le royaume de Soissons des fils de Glovis, ce fut le dernier domaine des successeurs de Charlemagne; c'est là que fut fondé le royaume des Francs mérovingiens par la bataille de Soissons; c'est là que fut fondé le royaume des Francs carlovingiens par la bataille de Testry; dans ce pays étaient les principales communes du moyen âge; comme toutes les cités picardes, ces villes subirent des sièges héroïques au xvr siècle; placé entre la Belgique et Paris, sur la grande route des invasions, l'Aisne fut l'un des théâtres de la campagne de 1814, et les batailles de Chateau thierry, de Craonne, les sièges de Soissons et de Laon lui donnèrent un nouveau renom.

Avant la conquête romaine, les Suessones, les Lauduni, les Viromandui et les Novioduni, dont les noms ont laissé trace dans les appellations modernes de Soissonnais, Laonnais, Vermandois, Noyonnais, habitaient les divers territoires dont on a composé ce département.

Rome, après les avoir domptés, sut s'en faire des alliés dévoués, qu'elle enrichit, d'ailleurs, de routes et de monuments utiles. Elles les comprit dans la Belgique II. C'est dans cette contrée, à Soissons, en 486, que le général gallo-romain, Syagrius, tenta le dernier effort contre la conquête des Francs. Sous les successeurs de Clovis, Soissons devint l'un des centres du nouvel empire, le séjour de Chilpéric et de Frédégonde. Sous les Carlovingiens, son importance diminua, et Louis d'Outremer s'étant établi à Laon, cette ville devint la résidence des rois francs jusqu'en 991. Dans le démembrement de l'empire carlovingien, le pays se partagea en plusieurs seigneuries dont la principale fut le Vermandois qui fut réuni à la couronne des Capétiens par Philippe-Auguste; le Valois, le Laonnais, le Soissonnais restèrent à la couronne comme faisant partie du duché de France; la Champagne y fut réunie sous Philippe le Bel. Tous ces pays appartinrent directement aux Capétiens; ils n'eurent à subir aucune transformation pendant plusieurs siècles, mais ils furent ravagés successivement parles Anglais, par les Bourguignons, parles Espagnols, et cette dernière invasion donna lieu à la bataille et au siège de Saint-Quentin. Les habitants s'y montrèrent en toute occasion pleins d'un ardent patriotisme.

Pendant la Révolution, la population de l'Aisne prit ardemment parti pour les idées nouvelles, et elle fournit à cette grande époque quelques-uns de ses plus fougueux personnages.

En 1790, lorsque le territoire fut divisé en départements, on forma le département de l'Aisne avec une partie de la Picardie (Vermandois et Thiérache), avec une partie de l'Ile-de-France qui autrefois avait été Picarde (Laonnais et Soissonnais), et on le compléta avec une partie de la Champagne.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Aisne
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Bienvenue sur le site de l\'Association de Sauvegarde du Patrimoine de l\'Aisne Méridionale (ASPAM). Cette association créée en 1998, a pour vocation de participer à la sauvegarde, la mise en valeur et l\'animation du patrimoine historique et architectural en milieu rural, et notamment celui du village où elle tient son siège : Berzy le Sec association de sauvegarde du patrimoine de l'aisne méridionale
Bienvenue sur le site de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de l'Aisne Méridionale (ASPAM). Cette association créée en 1998, a pour vocation de participer à la sauvegarde, la mise en valeur et l'animation du patrimoine historique et architectural en milieu rural, et notamment celui du village où elle tient son siège : Berzy le Sec

Lire la suite : association de sauvegarde du patrimoine de l'aisne méridionale
publié le : 2012-06-20 17:52:48