Monuments et patrimoine Vaucluse

Histoire

Avant l'invasion romaine, le territoire, actuellement occupé par le département de Vaucluse, était habité par les Cavares, dans toute la contrée qui confine au Rhône et à la Durance, par les Voconces, dans sa partie orientale, et par les Ménimiens, sur les pentes du Mont Ventoux. Ces peuplades, puissantes et civilisées, furent de bonne heure les alliées de Rome et s'opposèrent même au passage d'Annibal; cependant, malgré les services qu'ils avaient rendus à l'empire, elles furent soumises avec toute la Gaule, et classées dans la Viennoise.

Pendant toute la période romaine, cette province fut prospère et eut large part aux faveurs de ses maîtres, qui bâtirent des monuments et fondèrent des colonies militaires sur son territoire. Lorsque l'empire romain, énervé par le despotisme militaire, commença à se dissoudre, les Alains, les Vandales et les Visigoths se jetèrent sur ce pays, qui appartint finalement aux Bourguignons. Pendant les premiers temps de la période carlovingienne, il fut enclavé, avec tout le royaume de Bourgogne, dans l'empire de Charlemagne; des comtes gouvernèrent le Venaissin et l'Avignonais ; lorsque le vaste empire carlovingien se démembra, ces deux comtés passèrent sous la domination des comtes de Provence, tandis que la partie du territoire, dont Orange formait ]a capitale, entra bientôt dans la famille des comtes de Châlon.

Après les comtes de Provence, le Venaissin et l'Avignonais passèrent sous la domination des comtes de Toulouse, qui les gardèrent pendant plus de deux siècles; mais, en 1229, Raymond VII donna au pape le comtat Venaissin, donation qui fut ratifiée par Philippele-Hardi, et, en 1348, Jeanne de Naples vendit le comtat Avignonais à Clément VI. Pendant 62 ans, c'est-à-dire jusqu'en 1376, les papes résidèrent à Avignon, et, bien que trois fois, sous Louis XIV et sous Louis XV, ces provinces eussent été enlevées à la papauté par réparation ou représailles, elles lui furent toujours restituées, et les papes en demeurèrent possesseurs jusqu'en 1790. A cette époque, il y eut lutte entre les deux comtés sur la question d'annexion à la France; mais, en 1791, un décret de l'Assemblée nationale trancha la difficulté, en réunissant à la France l'Avignonais et le Comtat-Venaissin. Quant au comté d'Orange, une héritière de la famille des comtes de Châlon le transporta à la branche cadette de la maison de Nassau, et ce fut la paix d'Utrecht qui annexa cette petite principauté au royaume, tout en réservant aux héritiers de la famille de Nassau le titre de prince d'Orange.

Lorsque l'Assemblée nationale décréta la nouvelle division territoriale de la France, le département de Vaucluse fut formé de la viguerie d'Apt, du comté de Sault, de la principauté d'Orange, puis de l'État d'Avignon et du Comtat-Venaissin.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Vaucluse
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Mise en valeur du patrimoine de la ville de Cavaillon kabellion - histoire et patrimoine de cavaillon (vaucluse)
Mise en valeur du patrimoine de la ville de Cavaillon

Lire la suite : kabellion - histoire et patrimoine de cavaillon (vaucluse)
publié le : 2012-05-05 13:59:36