Monuments et patrimoine Puy de dome

Histoire

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province d'Auvergne.

Avant l'invasion romaine, le territoire, actuellement occupé par le département du Puy-de-Dôme, était habité par les Arvernes, d'où est venu le nom d'Auvergne donné au pays. Cette peuplade, l'une des plus vaillantes de la Gaule, avait pour capitale la ville de Gergovia, située probablement près de Clermont. Le premier chef de cette contrée qui soit historiquement connu, est un certain Luer, qui régnait 130 ans avant J.-C. Son fils essaya de repousser les Romains qui avaient envahi le pays des Allobroges, mais il fut vaincu par le consul Fabius Maximus, 121 ans avant J.-C, pris par trahison, quelque temps après, et emmené à Albe où il mourut.

L'Arvernie se constitua alors en république; vers l'an 58 avant l'ère chrétienne, César parut, soumit, la plus grande partie des Gaules, et retourna à Rome. Les Arvernes, profitant de son absence,provoquèrent l'insurrection contre les envahisseurs, et leur chef Vercingétorix se mit à la tête du mouvement national qui fut immense. César accourut, envahit l'Arvernie, et mit le siège devant Gergovia ; mais menacé de toutes parts, il dut abandonner cette ville. Vercingétorix poursuivit les légions en retraite, leur offrit la bataille, et fut vaincu après une héroïque défense ; il se jeta dans Alesia avec 80 000 hommes, mais la forteresse, après une défense opiniâtre, dut se rendre, et Vercingétorix, fait prisonnier, fut envoyé à Rome où il mourut, assassiné lâchement.

La Gaule était définitivement soumise. L'Arvernie fut assez favorisée par les vainqueurs ; Nemetum, aujourd'hui Clermont, devint une grande cité, artiste et savante. Vers 250, le christianisme fut apporté dans ses murs. Plus tard, malgré ses fortifications de montagnes, cette contrée fut ravagée par les Vandales, les Alains, les Suèves, les Huns, les Visigoths, auxquels les faibles empereurs du Bas-Empire la cédèrent. Après la victoire de Vouillé, l'Arvernie passa sous la domination des Francs. Saccagée par les Saxons en 573, elle entra dans le royaume d'Aquitaine, et le silence se fait sur son histoire jusqu'au commencement du VIIIe siècle. En 730, les Sarrasins l'envahirent. Après Charlemagne, les gouverneurs se déclarèrent héréditaires, et le premier comte de l'Auvergne fut Guillaume-le-Pieux; au Xe siècle, signalé par les dévastations des pirates Normands, apparaissent les comtes de Murât, de Thiers, de Mercœur, etc. Le concile de Clermont, en 1095, décida la première Croisade.

Depuis cette époque jusqu'à saint Louis, il y eut des luttes de compétition qui provoquèrent l'intervention des rois de France ; Philippe Auguste s'empara de l'Auvergne; pendant les XIIIe et XIVe siècles, les communes luttèrent pour leur affranchissement, et la fin du XIVe, fut marquée par les déprédations des Anglais et la révolte des paysans contre leurs seigneurs. Pendant les guerres de religion, l'Auvergne fut ensanglantée par des massacres de protestants et des représailles qui amenèrent le sac d'Issoire. Aux troubles religieux succédèrent les troubles de la Ligue, qui se terminèrent par la prise d'Issoire, en 1590. Au commencement du XVIIe siècle, l'Auvergne fut définitivement réunie à la France, et perdit beaucoup à la révocation de l'Édit de Nantes, qui ruina la plupart de ses grandes villes.

Au remaniement territorial de 1790, le département du Puy-de-Dôme se forma du Nord de l'Auvergne, et de quelques parties du Bourbonnais, du Combrailles et du Forez.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Puy de dome
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.