Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol à Bulhon

Edifice roman de style auvergnat, primitivement chapelle castrale. Il fut donné aux moines de la Chaise-Dieu en 1050 *. Cette église, précédée d'un clocher-porche moderne, comporte une nef de quatre travées flanquée de collatéraux, un transept, dont le carré s'ouvre sur le choeur terminé en hémicycle et dont les bras non saillants s'ouvrent sur des absidioles. Le carré du transept est voûté d'une coupole sur trompes.

La voûte en cul-de-four de l'abside retombe sur les arcs en plein cintre d'une série de cinq arcatures décoratives. Une absidiole en cul-de-four, semi-circulaire, s'ouvre sur chaque bras du transept. Cet édifice roman a conservé sa structure intacte, ainsi que la sculpture des chapiteaux. Les chapiteaux présentent tous, sous un tailloir mouluré d'un cavet sous le bandeau et au-dessus d'un astragale torique, une corbeille sculptée de feuillages parfois mêlés à des motifs (entrelacs) ou d'animaux et de personnages.

Source : Ministère de la culture.

* un diplôme du roi Henri I", daté de Vitry, 20 septembre 1052, autorisant l'érection de l'église de La Chaise-Dieu en abbaye. Ce diplôme nous apprend qu'à cette date, l'abbaye possédait déjà l'église de Saint-André de La Vaudieu, qui lui avait été donnée par Raoul de Lugeac, et les églises de Saint-Germain-l'Herm, de Fournols, de Notre-Dame de Beaupommier, du château de Bulhon, de Luzilhat, de Saint-Denis-Combarnazat, du château de Montgacon, de Saint-Victor, de Saint-Dier et de Soucieux-en-Jarez... (source : Histoire de l'abbaye de la Chaize-Dieu par dom François Gardon).

Saint-Agricol et Saint-Vital

L'église de Bulhon est une église romane de troisième ordre comme importance ; mais elle est si bien étudiée comme plans, coupes, élévation, détails, que c'est un modèle à suivre lorsque l'on voudra construire une église romane de campagne ; à ce litre, elle serait bien placée au second rang.

La longueur dans œuvre est de 26m ; la largeur de 10m 80 ; elle est divisée en trois nefs par deux rangs de piliers carrés avec colonnes engagées sur trois et quatre faces. Les trois nefs ont quinze mètres, jusqu'au transept qui a cinq mètres ; deux absides demi-circulaires fout face aux deux collatéraux ; la partie carrée du chœur a quatre mètres ; l'abside demi-circulaire, de deux mètres de rayon, est ornée de six petites colonnettes reposant sur un soubassement plein.

Les piliers-dosserets, avec colonnes engagées, font face à ceux de la nef ; la hauteur de là grande voûte à son intrados est à neuf mètres du pavé ; elle est maintenue par les voûtes en demi-berceau des nefs latérales.

La bonne disposition du plan, l'harmonie des différentes parties entre elles, la richesse des chapiteaux, les vestiges de peintures murales, font de l'église de Bulhon une des jolies pages de nos richesses archéologiques.

Le monastère attenant à l'église dépendait de l'abbaye de la Chaise-Dieu ; la fondation du prieuré est attribuée à saint Robert.

Ce prieuré avait une très-grande importance ; ses propriétés et les redevances dont il jouissait étaient considérables ; les bâtiments, très-vastes, étaient fortifiés ; il y avait aux angles sud-est et sud-ouest deux tours crénelées ; un moucharabis très-fort commandait la porte d'entrée.

Les bâtiments du prieuré ont été démolis en 1793, à la suite d'une adjudication du 20 germinal an II.

Le vieux clocher roman, à deux étages surmontés d'une flèche en pierre, s'était écroulé en 1792, et, dans sa chute, il avait porté une grave perturbation à la solidité des murs et des voûtes.

La chapelle du Beau-Pommier, était dépendance de l'église de Bulhon (détruite de fond en comble).

Source : Memoires de l'Académie des sciences par Académie des sciences, belles-lettres et arts, Clermont-Ferrand 1870.

Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol à Bulhon
Crédit photo : Bruno Bisanti (Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol, bulhon)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol, Edifice roman de style auvergnat, primitivement chapelle castrale. Il fut donné aux moines de la Chaise-Dieu en 1050. Cette église, précédée d'un clocher-porche moderne, comporte une nef de quatre travées flanquée de collatéraux, un transept, dont le carré s'ouvre sur le choeur terminé en hémicycle et dont les bras non saillants s'ouvrent sur des absidioles. Le carré du transept est voûté d'une coupole sur trompes. bulhon, puy de dome

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 102391
  • item : Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol
  • Localisation :
    • Auvergne
    • Puy-de-Dôme
    • Bulhon
  • Code INSEE commune : 63058
  • Code postal de la commune : 63350
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 12e siècle
  • Date de protection : 1960/12/02 : classé MH
  • Date de versement : 1993/08/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'sculpture'
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Détails : Eglise (cad. D 209) : classement par arrêté du 2 décembre 1960
  • Référence Mérimée : PA00091926

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Bruno Bisanti est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol à Bulhon. par Bruno Bisanti
Eglise Saint-Vital et Saint-Agricol, bulhon

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.