Monuments et patrimoine Correze

Histoire

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province du Limousin.

Avant l'invasion romaine, le territoire du Limousin était habité par un peuple chez lequel les vertus guerrières égalaient le dévouement au sol national; les Lemovices, pendant dix années, luttèrent avec le plus grand courage contre l'envahisseur César, et ils restèrent les derniers à combattre en faveur de l'indépendance gauloise. Il fallut la défaite et la mort de Vercingétorix pour amener leur soumission, et ils subirent alors la loi du plus fort.

Le pays fut donc occupé militairement par les armées conquérantes, et sous le règne d'Honorius, il se trouva compris dans la première Aquitaine. Alors, à la domination romaine succéda la domination des Visigoths, puis vint celle des Francs, et enfin au VIIIe siècle, le Limousin fit partie du royaume d'Aquitaine, érigé par Charlemagne en faveur de son fils, Louis-le-Débonnaire.

Lorsque la féodalité triompha par le couronnement de Hugues-Capet, les seigneurs, gouverneurs et comtes des provinces, rêvèrent une indépendance égale à celle du vassal couronné et une position qui valût la sienne. Les comtes d'Aquitaine succédèrent aux comtes de Toulouse et de Poitiers, et s'affranchirent de tout devoir envers l'autorité royale. Cette indépendance féodale dura jusqu'au mariage d'Henri II, roi d'Angleterre avec d'Eléonore de Guienne, qui lui apporta le Limousin en dot. Pendant cette période de la domination anglaise, le territoire fut pillé et ravagé ; sous Philippe de Valois, la résistance prit un caractère national; la bataille de Poitiers donna encore raison aux étrangers, mais pendant le règne de Charles V, Bertrand du Guesclin aidant, les Anglais furent chassés d'Ussel et de Tulle, et sous Charles VII, ils perdirent leur dernière place forte, le château de Saint-Exupéry. En 1441, le roi de France passa la fête de Pâques à Tulle, ce chef-lieu libre enfin du joug étranger.

Le pays demeura tranquille pendant les règnes de Louis XI, de Charles VIII et de François Ier Sous Henri II, il fut livré à toutes les fureurs des guerres religieuses; les armées protestantes campèrent dans le Limousin, et ce pays ne recouvra sa tranquillité que sous Henri IV, après que sa mère, Jeanne d'Albret, auquel il appartenait, le lui eut légué par héritage. Depuis cette époque, le Limousin, troublé encore une fois par les guerres de la Fronde, ne fut plus marqué par des événements historiques de haute importance.

En 1790, à l'époque du remaniement général de la France, le Limousin fut subdivisé en deux départements, la Haute-Vienne et la Corrèze, et ce dernier fut formé principalement de l'ancienne province du Bas-Limousin.

les dernières fiches patrimoine du département

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec le département Correze
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.