Patrimoine historique de St nectaire

St-nectaire, puy-de-Dôme, commune de 3530 hectares, au versant Est des Monts Dore, composée de deux centres principaux St-Neclairc-le-Haut ou le Mont-Cornadore, centre municipal et paroissial, sur les pentes d'une colline que couronne l'église à 820 mètres d'altitude, au-dessus du naissant Fredet, affluant gauche, et à 2 kilomètres de la Couze de Champeix; St-Nectaire-le-Bas, à un kilomètres Sud Est et en aval de St-Nectaire-le-Haut, à 700-750 mètres d'altitude, entre le le Puy Mazeyres (903 mètres) au Nord Est et le Puy d'Éraigne (895 mètres) au Sud Ouest;

Canton de Champeix (14 kilomètres), arrondissement d'Issoire (27 kilomètres), 41-21 kilomètres Sud Sud Ouest de Clermont-Ferrand, 4 écoles publiques, Eaux minérales très fréquentées (Voir plus bas), casino, 3 petits établissements d'eaux incrustantes, deux moulins.

Eaux de St Nectaire

Eaux thermales ou froides, chloro-bicarbonatées ferrugineuses fortes.Connues Dès l'époque romaine. Émergence Du granite. Douze sources, exploitées dans trois établissements

  • à l'établissement du Mont-Cornadore ou de St-Nectaire-le-Haut, source du Mont-Cornadore, source du Parc, Grande et Petite source Rouge, source Morange, source du Rocher, source Intermittente;
  • aux Bains Romains, à St-Nectaire-le-Bas, source du Gros-Bouillon, source de la Coquille
  • aux Bains Boëtte, pareillement à St-Nectaire-le-Bas. Grande source Boëtte, source des Dames, source St-Césaire. En outre, trois sources, les Fontaines-Rouges sont utilisées en boisson, sur place, dans un quatrième établissement, qui se trouve encore à St-Nectaire-le-Bas.

Plus de 25 autres sources ne sont ni captées ni utilisées.

Débit en 24 heures

  • Sources du Rocher, 1512 hectolitres
  • source du Mont-Cornadore, 720 heclolitres
  • Gros-Bouillon, 720 bectolitres
  • Grande source Boëtte, 432 hectolitres
  • source du Parc, 72 hectolitres
  • Petite source Rouge, 86 hectolitres

Densité Sources de St-Nectaire-le-Haut, 1 001; sources de St-Nectaire-le-Bas, 1 003.

Température

  • Grande source Boette, 46°
  • source du Rocher, 43°,7
  • source du Mont-Cornadore, 41°
  • source St-Césaire, 40°,9
  • source du Gros-Bouillon, 37°, 5
  • source de la Coquille, 26°
  • source Intermittente, 25°
  • sources du Parc et source des Dames 19°
  • Petite source Rouge, 18°

Caractères particulier

Ces eaux sont limpides et incolores dans les bassins et quand on les reçoit dans le verre, mais elles se troublent assez rapidement au contact de l'air; en se refroidissant elles deviennent jaunâtres et précipitent un sédiment ocracé; quelques sources exhalent cette odeur dite sulfureuse qu'on remarque dans certaines eaux bicarbonatées sodiques, leur saveur est salée, plus ou moins lixivielle, plus ou moins ferrugineuse, chaude on fraîche et piquante suivant les sources elles dégagent peu de bulles de gaz dans le verre, quoique de fortes colonnes gazeuses fassent bouillonner les bassins à intervalles très rapprochés, et forment au-dessus de quelques sources une couche épaisse d'acide carbonique; enfin elles sont incrustantes comme l'eau de St-Allyre.

Emploi

Bains et douches d'eau, de vapeur et de gaz, inhalations, pulvérisation, boisson. Le Mont-Cornadore et les Bains Romains expédient au dehors mais l'exportation dépasse à peine 800 bouteilles pour le premier et 1200 pour le second.

Situation

La source la plus élevée de St-Nec-taire-le-Haut est à 784 mètres au-dessus du niveau de la mer; St-Nectaire-le-Bas est à 700 mètres ou un peu plus.

Climat De montagne, matinées et soirées fraîches et humides. Saison Du 1er juin au 30 septembre.

Action physiologique et thérapeutique

Ces eaux sont stimulantes des fonctions digestives au début du traitement; à dose modérée, elles excitent la soif et déterminent la constipation, elles sont diurétiques et rendent l'urine alcaline ; employées en bains, elles produisent une excitation marquée du système nerveux en général, tandis que par leur acide carbonique elles agissent comme anesthésiques sur la peau. En résumé elles sont excitantes, toniques et reconstituantes par l'acide carbonique, le chlorure sodique, le fer et l'arsenic qu'elles contiennent, en même temps que résolutives et antiplastiques par le bicarbonate de soude.

Spécialement indiquées dans les affections du foie avec ou sans engorgement, elles réussissent également dans les engorgements mésentériques des enfants avec selles nombreuses et liquides, dans les hypertrophies hépatiques et spléniques d'origine paludéenne, dans l'anémie de même cause, en guérissant des lièvres contre lesquelles a échoué la quinine, dans les métrites et périmétrites chez les lymphatiques, et dans certains cas d'albuminurie. La dyspepsie atonique, et la gastralgie caractérisée par ces douleurs périodiques qu'on a comparées à des crampes, sont traitées avec succès à St-Nectaire Il en est de même de la gravelle. On y guérit aussi les manifestations du lymphatisme et de la scrofule, notamment là leucorrhée, si fréquemment symplomatique de la diathèse strumeuse. Le rhumatisme est une des affections que l'on voit le plus souvent à cette station les névralgies, et surtout la sciatique, y cêlent assez rapidement au traitement balnéaire. On a préconise ces eaux contre les dermatoses qui se rapportent aux diathéses arthritique ou strumeuse enfin, elles ont dans beaucoup de cas amené la résolution de kystes et de tumeurs bénignes de l'ovaire.

L'établissement du Mont-Cornadore, à St-Nectaire-le-Haut, situé à l'Ouest de l'église, qui le domine et au point de jonction de deux minuscules ruisseaux du bassin de la Couze par le Fredet, renferme 24 cabinets de bains, 4 appareils à douches, 4 pulvérisateurs, un cabinet pour traitement spécial, et un pavillon pour les buvettes. Le Nouvel établissement, à St-Nectaire-le-Bas. aménagé conformément à tous les besoins actuels de la pratique thermale, comprend un corps principal formé de trois pavillons genre Renaissance, communiquant entre eux par des galeries demi-circulaire, de même style, et deux pavillons latéraux qui s'ajoutant à la façade, lui donnent un développement total de 62 mètres De chaque côté du hall ménagé à l'intérieur partent les galeries transversales sur les-quelles s'ouvrent les cabinets de bains, au nombre de 21, la piscine de natation, les salles d'hydrothérapie et de massage, et les buvettes. L'établissement des Bains Romains, qui peut être considéré comme une annexe du Nouvel établissement renferme 12 cabinets de bains s'ouvrant sur une rotonde où se trouvent les buvettes.

La station thermale de St-Nectaire est desservit par la station de chemin de fer de Coudes, sur la ligne de Clermont à Nimes, à laquelle la relie une route de 21 kilomètres (depuis St-Nectaire-le-Bas).

Monuments

L'église St-Nectaire (monument historique), type le plus complet, après Nord-Dame du Port de Clermont et St-Paul-d'Issoire, de l'art roman auvergnat, est construite sur un rocher émergeant d'une sorte de précipice Les deux tours carrées de l'Ouest sont absolument modernes, la tour octogonale de la croisée est une restitution fidèle de celle qui existait avant 1878. Magnifiques chapiteaux, dont un représente l'église elle-même telle qu'elle avait été projetée à la fin du 11e siècle, et telle à peu près qu'elle a été exécutée. Buste-reliquaire du 12e siècle, en cuivre représentant saint Baudime, disciple de saint Nectaire; 2 émaux de la même époque ou du 13e siècle représentant l'un le Christ, l'autre la Vierge. Une Vierge en bois du 13e siècle. Cimetière, petite chapelle sépulcrale romane.

Sur une place de St-Nectaire-le-Haut, croix en pierre (monument historique) du 15e ou du 16e siècle.

A St-Nectaire-le-Bas, dans une propriété particulière, dolmen (monument historique), un des plus beaux de l'Auvergne, dont la table a près de 4 mètres de longueur. Près de ce dolmen, ruines d'un village antique construit en pierres sèches, analogues à celles des Chazeloux et de Cottoughe, mais moins vastes et moins caraclérisées.

Derrière le Nouvel établissement, grotte du Mont-Cornadore, simple excavation où coule une source pétrifiante. A deux kilomètres Sud Est, cascade de Saillant ou de Saillan, haute de 7 mètres formée par la Couze. A 2 kilomètres Sud Ouest de St-Nectaire-le-Bas, de l'autre côté du Puy d'Eraigne, non moins belle cascade des Granges, formée pareillement par la Couze, à 5 kilomètres en amont de celle de Saillant. Au Nord Ouest du Mont-Cornadore, Puy de Châteauneuf 934 mètres, jadis couronné par un château dont on voit les ruines, et renfermant des grottes remarquables analogues à celles de Jonas ; près des ruines, tumulus allée couverte et murs antiques en pierres sèches. Autres grottes intéressantes, et menhir, surmonté d'une croix, près du hameau de la Boissière a l'Ouest du Puy de Châleauneuf.

Histoire

Les mégalithes et l'ancien groupe de maisons en pierres sèches que l'on voit encore à St-Nectaire prouvent que l'emplacement occupé par cette station thermale a été habité dès l'antiquité. Des débris de piscines et d'autres traces de la civilisation romaine, rencontrés à St-Nectaire-le-Bas, prouvent en outre que les Romains en connurent et utilisèrent les sources. L'établissement romain était sans doute dans sa pleine prospérité, lorsque le prêtre Nectaire, disciple du grand apôtre de l'Auvergne, saint Austremoine, vint se retirer et mourir dans le voisinage. La basilique élevée sur son corps fut l'origine du b. du Mont-Cornadore, qui ne prit son nom actuel que vers le 12e siècle, sans jamais perdre complètement l'ancien. Les eaux, abandonnées au moyen âge ou utilisées seulement par les habitants du pays, n'ont recommencé à être connues au dehors que quelques années avant la Révolution. Le premier établissement ne fut construit qu'en 1824, à St-Nectaire-le-Bas. Il n'y eut d'établissement au Mont-Cornadore qu'à partir de 1841.

attention source ancienne :

  • Titre : Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies.
  • Éditeur : Hachette (Paris)
  • Date d'édition : 1890-1905

Description de St nectaire

St nectaire, commune Française du département puy de dome avec 6 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 15 lieux-dits à St nectaire : les granges ; la maison rouge ; saillant ; boissieres ; farges ; sauvagnat ; freydefont ; lambres ; lenteuges ; les arnats ; sailles ; sapchat ; treizanches ; saint nectaire le bas ; saint nectaire le haut.

Edifices, monuments classés à St nectaire

Bâtiments classés de St nectaire (Source open data), St nectaire possède 6 bâtiments ou espaces classés. On peu citer :

  1. Croix du Marchidial (Marchidial (place du)) Croix du Marchidial : classement par liste de 1889 référence officielle : PA00092373 ;
  2. Dolmen du Parc Dolmen du Parc (cad. K 432) : classement par liste de 1862 référence officielle : PA00092374 ;
  3. Dolmen de Saillant Dolmen de Saillant : classement par liste de 1862 référence officielle : PA00092375 ;
  4. Eglise Saint-Nectaire Eglise : classement par liste de 1840 référence officielle : PA00092376 ;
  5. Tumulus-dolmen de la Pennet (ou Pineyre) référence officielle : PA00092377 ;
  6. Villa Russe référence officielle : PA63000073
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Statistique St nectaire

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 63710
Code Insee : 63380
Longitude : 2.951453
Latitude : 45.601964
Population totale : 685 habitants
lieu dit : 15
allee : 1
avenue : 1
chemin : 3
quartier : 8
route : 5
rue : 3

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec St nectaire
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Croix du Marchidial
Croix en lave de la fin du 15e ou du 16e siècle. La face antérieure est sculptée d'un Christ ; la face postérieure d'une Pieta portée sur un cul de lampe.

Eglise Saint-Nectaire
La façade de l'église de Saint-Nectaire est très simple : une porte en plein cintre s’ouvre dans un avant-corps un montant jusqu’au niveau des tribunes, puis s’élève le pignon ajouré d’une fenêtre et surmonté d’une antéfixe. De chaque coté se dresse une tour carrée cantonnée de contreforts et éclairée par un seul rang de fenêtres géminées au-dessous du toit en pavillon.

Villa Russe
A partir des établissements thermaux nés au début du 20e siècle le long de la vallée de la Couze, Jean Giraudon, entrepreneur, décida vers 1880 de créer une station dont il se fit le promoteur, l'urbaniste, l'architecte et le constructeur. Après l'édification des thermes et du casino, il éleva des villas à des fins locatives dont cette villa russe .

Tumulus-dolmen de la Pennet (ou Pineyre)
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Tumulus-dolmen de la Pennet (ou Pineyre)' à st nectaire (puy de dome 63710).

Dolmen du Parc
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Dolmen du Parc' à st nectaire (puy de dome 63710).