Château d'Effiat à Effiat

Le château d'Effiat, démoli dans ces dernières années, avait été construit par Antoine Coiffier-Ruzé, marquis d'Effiat, maréchal de France, né en 1581 et mort en Lorraine en 1632. Placé à quelques pas de la petite ville d'Aigueperse, dans le département du Puy-de-Dôme, le château d'Effiat avait gardé son caractère complet et l'ensemble de ses constructions était demeuré intacte L'ameublement du temps, conservé avec grand soin, garnissait encore les anciens appartements du château, fermés et inhabités depuis longues années, lorsqu'au printemps de 1856 château, terres, domaine, mobilier, tout fut mis à l'encan et les débris de la demeure du maréchal et de son fils, le malheureux Cinq-Mars, furent dispersés en vente publique.

La plus grande partie du domaine, les parcs, jardins et terres avoisinantes, avaient déjà été aliénés ; mais le château restait debout avec son architecture des premières années du XVIIe siècle, son enceinte et surtout sa décoration intérieure. Ce fut alors que les pièces principales de ce mobilier, la chambre du maréchal, celle dite du Cardinal et la chambre Verte, furent acquises pour les collections de l'Hôtel de Cluny, et qu'un certain nombre de sièges d'apparat allèrent prendre place comme modèles dans les magasins du mobilier de la couronne.

Source : Catalogue et description des objets d'art par Edmond Du Sommerard

Description actuelle

Le château d'Effiat appartenait à Gilbert Antoine Coiffier Ruzé, ami de Richelieu, conseiller du roi en 1625 et dont les terres furent érigées en marquisat en 1627. Il devint maréchal de France en 1631.

Il conçoit pour Effiat un vaste projet liant urbanisme, architecture, agriculture, réseaux de communication, encadrement militaire et religieux. Il projette de créer à Effiat une ville nouvelle au tracé géométrique, faisant appel à de grands architectes comme Jacques Lemercier, Clément Metezeau et au jardinier du roi, André Mollet.

Les travaux furent menés en deux campagnes, de 1626 à 1628, puis de 1630 à 1632 pour l'embellissement du château, la construction d'une église, du collège de l'oratoire et d'un hôpital. A sa mort, les travaux du château furent poursuivis, mais le projet de ville fut abandonné.

Le château est constitué par un grand corps de logis rectangulaire, terminé par deux pavillons saillants sur les faces principale et postérieure. Deux ailes placées dans le prolongement du corps de logis flanquaient primitivement les deux pavillons, mais ont été détruites. Le château occupe le milieu d'une enceinte rectangulaire limitée par un canal formant douves. L'entrée de la cour d'honneur est marquée par une porte monumentale en pierre précédée d'un pont-levis. A l'opposé de l'entrée, faisant fond au parterre sur lequel donne la façade postérieure, subsiste une terrasse sous laquelle est disposée une grotte flanquée d'escaliers ; le mur est garni de niches.

La façade du château présente une ordonnance classique comprenant un ordre colossal de pilastres doriques englobant le rez-de-chaussée et le premier étage, un attique décoré de petits pilastres surmonte la corniche de l'ordre colossal. Les fenêtres étaient garnies primitivement de meneaux en pierre dont il subsiste les traces. Les pavillons et la façade postérieure de même ordonnance que la façade principale, sont restés inachevés, hormis la façade postérieure du pavillon de gauche. Les communs et la ferme datent du second quart du 17e siècle.

Source : Ministère de la culture.

Château d'Effiat à Effiat
(Château d'Effiat, effiat)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Château d'Effiat, Le château d'Effiat appartenait à Gilbert Antoine Coiffier Ruzé, ami de Richelieu, conseiller du roi en 1625 et dont les terres furent érigées en marquisat en 1627. Il devint maréchal de France en 1631. effiat, puy de dome

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 102652
  • item : Château d'Effiat
  • Localisation :
    • Auvergne
    • Puy-de-Dôme
    • Effiat
  • Code INSEE commune : 63143
  • Code postal de la commune : 63260
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : château
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 17e siècle
  • Année : 1627
  • Dates de protection :
    • 1980/06/06 : inscrit MH
    • 2004/03/10 : classé MH
  • Date de versement : 1993/08/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : Classement 16 04 1942 (château et jardins y compris les douves, la porte d'entrée, la grotte, les terrasses qui la surmontent et l'encadrement ainsi que la chapelle) (arrêté) annulé.
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :14 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • portail
    • élévation
    • chapelle
    • décor intérieur
    • jardin
    • communs
    • ferme
    • terrasse
    • douves
    • grotte de jardin
    • port
    • grotte
    • douve
    • hymphée
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Photo : 3ee0433604e8edea5ce4470e46457d0a.jpg
  • Acteurs impliqués dans l'oeuvre : Coiffier Gilbert, marquis d'Effiat (commanditaire)
  • Détails : Façades et les toitures du bâtiment des communs (cad. E 554) : inscription par arrêté du 6 juin 1980 - Le château ainsi que les jardins avec les douves, le portail d' entrée, le nymphée, les terrasses, la chapelle, une partie des communs et la ferme (cad. E 501 à 507, 556, 557, 1009, 1010, 1098) : classement par arrêté du 10 mars 2004
  • Référence Mérimée : PA00092116

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat ( Détail du Portail )

Château d'Effiat à Effiat. par pierre bastien
Château d'Effiat, effiat
Description par pierre bastien :

Château d'Effiat 

pierre bastien propose pour l'histoire de ce monument :

Ancienne école Royale Militaire 


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.