Eglise à Clesse

Clessé est un village situé à 15 kilomètre au nord de Mâcon. Il dépendait du bailliage et du diocèse de Mâcon, de l'archiprêtré de Vérizet et de la justice de l'abbaye de Saint-Pierre de Mâcon ; le prieur de cette abbaye nommait le titulaire de la cure. Le Cartulaire de Saint- Vincent de Mâcon mentionne plusieurs fois cette localité, dès le Xe siècle, mais il n'est question de l'église dans aucune charte. L'église est placée sous le vocable de Notre-Dame ; elle est bien orientée. L'annuaire de Saône-et-Loire de 1843, la cite comme « remarquable surtout par son clocher octogone, aux fenêtres géminées, de style roman du dixième siècle ». M. H. Pignot, dans son Histoire de l'ordre de Cluny, y reconnaît un clocher clunisien octogone.

En 1096, Urbain II confirme au prieur et à la communauté de Saint-Pierre de Mâcon, le droit de nommer aux églises paroissiales du patronage de Saint-Pierre ; l'église de Clessé se trouve comprise dans la liste.

C'est une petite église à une seule nef plafonnée, éclairée de chaque côté par trois fenêtres refaites, en plein cintre, qui communique avec la croisée du transept par une grande arcade en plein cintre. La croisée est voûtée par une coupole sur trompes ; les grandes arcades qui y donnent entrée sont toutes en plein cintre, non doublées. Les deux croisillons, voûtés sur croisées d'ogives, datent de la fin du quinzième ou du commencement du seizième siècle.

La croisée du transept communique avec le choeur à chevet plat par une arcade en plein cintre. Le choeur primitif se terminait sans doute par une abside ronde ; il a été refait sur plan rectangulaire et voûté d'arêtes ; il n'a aucun caractère.

Passons à l'extérieur et considérons la façade qui n'a pas été remaniée ; elle se compose d'un mur terminé à sa partie supérieure en forme de pignon. Au centre de la façade, au rez-de-chaussée, est percée une porte en plein cintre, doublée. En haut, dans le pignon, s'ouvre une petite fenêtre en plein cintre qui éclaire les combles. Le reste de la façade est décoré par quatre encadrements formés de bandes verticales qui se rejoignent à leur partie supérieure par une série d'arcatures en plein cintre. C'est un système d'ornementation que l'on rencontre souvent dans les églises du Mâconnais et du Chalonnais ; une disposition assez rare, est celle d'une bande verticale qui descend jusqu'au-dessus de la porte, au milieu du plein cintre. Nous ne connaissons qu'une autre façade d'église où cette particularité se retrouve ; c'est a Saint-Martin de Laives, et dans cette dernière église la même particularité se remarque à l'abside au-dessus de la fenêtre centrale.

L'élévation latérale divise à l'extérieur la nef en trois travées ; chaque travée est éclairée par une fenêtre en plein cintre, remaniée et séparée de sa voisine par un contrefort plat, en forme de bande verticale qui monte rejoindre la corniche du toit. Cette corniche, formée par un bandeau de maçonnerie est supportée par des modillons sculptés d'une façon variée ; têtes grimaçantes, profils d'animaux. Les modillons qui supportent la corniche du mur septentrional ne sont pas sculptés.

Nous ne parlerons pas de l'élévation extérieure des croisillons, ni de la petite tour polygonale moderne qui renferme l'escalier du clocher, ni du chevet de l'église. Arrivons au clocher.

Le clocher de l'église de Clessé est octogonal. Les trompes en cul-de-four qui transforment le carré en octogone sont chargées en leur partie supérieure, en dehors, par des petits talus de maçonnerie à deux pentes.

Il faut distinguer deux étages ; l'étage inférieur, aveugle, est orné sur chaque face par deux bandes verticales qui se rejoignent en haut par deux arcatures en plein cintre. Une corniche d'un profil fort simple, sépare l'étage inférieur du deuxième étage, orné sur chacune de ses faces d'un encadrement de bandes verticales et d'arcatures en plein cintre, au nombre de quatre. Dans cet encadrement, et sous une arcature en cintre légèrement surbaissé qui a pour pieds-droits deux colonnettes, s'ouvre une baie géminée dont la retombée médiane est portée sur une colonnette, tandis qu'aux retombées extérieures correspondent de simples pieds-droits en maçonnerie. Au-dessus de cet étage est la corniche portée sur chaque face par six modillons d'un profil fort simple ; au-dessus de ces modillons, la corniche est composée par un simple cordon de pierre surmonté d'une ligne de grosses têtes de clous, puis vient une moulure en quart de rond qui rejoint le toit. Le toit en forme de pyramide à huit pans est recouvert par des tuiles ; il est moderne.

En somme, c'est surtout l'extérieur qui est intéressant à l'église de Clessé, et particulièrement le clocher construit dans d'excellentes proportions. Bien que certains détails de la façade et de l'intérieur de l'église nous paraissent appartenir à la fin du onzième siècle, il nous parait difficile de faire remonter la construction du clocher à une date aussi éloignée. Notre opinion est que l'église de Clessé dont l'apparence est assez homogène doit appartenir au début du douzième siècle.

Source : Mémoires de la Société éduenne (1872)

Eglise à Clesse
Crédit photo : perrine (Eglise, clesse)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise, Clessé est un village situé à 15 kilomètre au nord de Mâcon. Il dépendait du bailliage et du diocèse de Mâcon, de l'archiprêtré de Vérizet et de la justice de l'abbaye de Saint-Pierre de Mâcon ; le prieur de cette abbaye nommait le titulaire de la cure. Le Cartulaire de Saint- Vincent de Mâcon mentionne plusieurs fois cette localité, dès le 10e siècle, mais il n'est question de l'église dans aucune charte. L'église est placée sous le vocable de Notre-Dame. clesse, saone et loire

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 118548
  • item : Eglise
  • Localisation :
    • Bourgogne
    • Saône-et-Loire
    • Clessé
  • Code INSEE commune : 71135
  • Code postal de la commune : 71260
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 12e siècle
  • Dates de protection :
    • 1929/10/03 : inscrit MH partiellement
    • 1930/12/24 : classé MH
  • Date de versement : 1993/11/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :2 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • clocher
    • CLOCHE
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Détail :
    • L' église, sauf clocher classé : inscription par arrêté du 3 octobre 1929
    • Le clocher : classement par arrêté du 24 décembre 1930
  • Référence Mérimée : PA00113219

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de perrine est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse
Eglise à Clesse. par perrine
Eglise, clesse

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.