Patrimoine historique de Paris 7eme arrondissement

Description de Paris 7eme arrondissement

Paris 7eme arrondissement, commune Française du département paris avec 113 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 0 lieu-dit à Paris 7eme arrondissement :

Il n'y à aucun bâtiment classé à Paris 7eme arrondissement (Source open data)

Lieux de culture à Paris 7eme arrondissement

Musées de Paris 7eme arrondissement, Paris 7eme arrondissement dispose de 4 musées :

  • Etablissement Public du Musée d'Orsay (62, Rue de Lille 75007 paris)
    Ouvert le mardi, mercredi, vendredi au dimanche de 9h30 à 18h, le jeudi de 9h30 à 21h45
    Fermeture annuelle : Jours fériés
  • Musée National Auguste Rodin (Hôtel Biron 75007 paris)
    Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
    Fermeture annuelle : 1er janvier, 1er mai, 25 décembre
  • Musée National de la Légion d'Honneur et des Ordres de Chevalerie (2, Rue de la Légion d'Honneur 75007 paris)
    Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 18h. Accessible le mardi pour les groupes sur réservation
    Fermeture annuelle : 1er janvier, 1er mai, 15 août, 1er novembre et 25 décembre
  • Musée de l'Armée (Hôtel National des Invalides 75007 paris)
    Ouvert d'avril à septembre de 10h à 18h (18h30 le dimanche), d'octobre à mars de 10h à 17h (17h30 le dimanche). Du 15 juin au 15 septembre l'église du dôme reste ouverte jusqu'à 19h
    Fermeture annuelle : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre

Cinema de Paris 7eme arrondissement, Paris 7eme arrondissement dispose de 1 salle de cinéma :

  • la pagode (57 bis rue de babylone, 75007 paris 7me)

Statistique Paris 7eme arrondissement

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 75007
Code Insee : 75107
Longitude : 2.311553
Latitude : 48.854837
Population totale : 1 habitants
allee : 8
avenue : 38
boulevard : 4
impasse : 3
place : 23
quai : 4
rond point : 1
rue : 101
square : 13

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Paris 7eme arrondissement
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Hôtel de Salm-Dyck (ancien) ou ancien hôtel de Ségur
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Hôtel de Salm-Dyck (ancien) ou ancien hôtel de Ségur' à paris 7eme arrondissement (paris 75007). Escalier d'honneur et salons : 1er quart 18e siècle, par LE MAITRE.

Hôtel 120 rue du Bac
Décoration de deux grandes portes cochères consistant en vases, mascarons et bas-reliefs sur les tympans. Quatre vantaux de portes, ornées de fleurs et de médaillons où sont figurées les quatre parties du monde.

Hôtel de Vogüé
Le comte Laurent-Charles-Arthur de Vogüé acheta, en 1878, une parcelle de 980 m2 bordant la rue de Martignac. Cet homme de goût, qui était également un artiste, s’adressa à Ernest Sanson et lui demanda de construire une demeure sur le terrain. Sanson présentera ses dessins au printemps 1882. Les premiers travaux furent effectués au début du mois de septembre 1882 et le gros œuvre réalisé l’année suivante.

Eglise Saint-Pierre du Gros Caillou
Supprimée vers 1792, l'église Saint-Pierre au Gros-Caillou devint propriété nationale et fut vendue le 7 fructidor an VI, puis démolie peu de temps après. Une ordonnance royale du 10 avril 1822 autorisa le préfet de la Seine à faire l'acquisition, au nom de la ville de Paris, de l'emplacement occupé par l'ancien édifice, afin de faire construire sur ce terrain une église dont le plan avait été approuvé par le conseil des bâtiments civils, et la dépense fixée à 354,541 fr. 90 c.

Les Arums
Edifice construit vers 1900 par l'architecte Octave Raquin pour abriter un collège privé, le cours des demoiselles Longuet. Le décor du hall d'entrée et la sculpture florale en façade, évoquant des arums, sont très représentatifs de l'époque 1900.

Immeuble 18 rue Sédillot
L'architecte Jules Joseph Aimé Lavirotte est, après Hector Guimard, l'acteur le plus connu de l'Art Nouveau en France. Cet immeuble, devenu école secondaire italienne, est encore relativement sobre : sa façade mêle des éléments inspirés par les modèles du 18e siècle avec des formes de l'Art Nouveau.

Fontaine du Gros-Caillou
Cette fontaine est une de celles qui furent élevées par ordre du gouvernement, en 1806. Elle a la forme d'un piédestal ou socle carré, dont trois faces seulement présentent des parties d'architecture et des ornements en sculpture : à chacun des angles est un pilastre d'ordre dorique ; la frise se compose de conques marines séparées par des triglyphes.

Hôtel de Castries ou ancien hôtel de Broglie
La rue de Varennes est peuplée d'hôtels de l'ancien régime : hôtels Sémonville. Rohan, Castries, Broglie, La Rochefoucauld, Brézé, etc. On y trouve aussi le Ministère du commerce et le couvent du Sacré-Cœur, qui occupe l'ancien et vaste hôtel biron (1846).

église Saint-Thomas-d’Aquin
Eglise paroissiale Saint-Thomas-d'Aquin, située entre les rues du Bac et Saint-Dominique-Saint-Germain. C'était l'église qui dépendait du couvent des Jacobins réformés, qui s'établirent en cet endroit en 1632. Cette église fut construite en 1682 et 1683, sur les dessins de Bullet ; ces religieux ayant été supprimés en 1790, elle devint paroissiale.

Maison des Filles de la Charité
les Filles ou Soeurs De La Charité, couvent situé rue du Faubourg-Saint-Denis, n° 112, en face des bâtiments de Saint-Lazare. Cet établissement, fondé par Saint Vincent-de-Paul près de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, fut transporté à la Villette, puis dans la rue du Faubourg-Saint-Denis, en face de Saint-Lazare. Il devint le chef-lieu de toutes les maisons des soeurs de la Charité, car il a survécu aux ravages des temps et aux révolutions politiques, parce qu'il est d'une utilité évidente.

Hôtel du Châtelet
L'hôtel du Châtelet est un bâtiment néoclassique situé au 127, rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris. Construit entre 1770 et 1776 pour le duc du Châtelet, il est successivement le siège de l’École des Ponts et Chaussées, la résidence des intendants de la Maison de Napoléon Ier et Louis XVIII, l'ambassade de l'Empire ottoman, celle de l'Empire d'Autriche, le siège de l'Archevêché de Paris jusqu'en 1905 ...

Hôtel de Clermont
Un des plus anciens hôtels du faubourg Saint-Germain, construit entre 1708 et 1714 pour la marquise de Saissac par Alexandre Le Blond. En 1769, son nouveau propriétaire, le comte d'Orsay, fait renouveler complètement le décor intérieur dans le goût antique par l'architecte J.A. Renard : colonnes de marbre provenant du temple de Néron à Rome, ... En 1838, l'hôtel est complètement restauré par Visconti qui le modifie en le surélevant d'un étage et en ajoutant à la façade sur cour un vaste péristyle couvert.

Hôtel de Monaco résidence de l'ambassadeur de Pologne
Construit, au bout dela rue Saint-Dominique, faubourg St-Germain. Le jardin à ouverture sur l'entrée des nouveaux boulevarts et sur l'Hôtel des Invalides, produit un effet gracieux.

Église Saint François Xavier
L'église Saint François Xavier date de la fin du XIXe siècle. Son architecture est exceptionnelle. Sa façade est inspirée de la Renaissance italienne. L'église est grande et imposante. Les deux tours qui l'encadrent confortent cette impression de grandeur. Le fronton et les bas reliefs retracent l'histoire de St François Xavier.

Basilique Sainte-Clotilde
L'église Sainte-Clotilde a été élevée pour remplacer une petite église dédiée à sainte Valère, et qui était située au bout de la rue de Grenelle-Saint-Germain, au coin de l'Esplanade des Invalides. M. le comte de Rambuteau, préfet du département de la Seine, chargea. M. Gau, architecte, de l'étude d'un projet d'église en style gothique.

Mairie annexe du septième arrondissement
Patrimoine classé ou inscrit dit 'Mairie annexe du septième arrondissement' à paris 7eme arrondissement (paris 75007).

Pont Alexandre-III
Inauguré pour l'Exposition universelle de Paris en 1900, le pont était destiné à symboliser l'amitié franco-russe, instaurée par la signature de l'alliance conclue en 1891 entre l’empereur Alexandre III (1845-1894) et le président de la République française Sadi Carnot. La première pierre fut posée par le tsar Nicolas II de Russie, l'impératrice Alexandra Fedorovna et le président Félix Faure le 7 octobre 1896.

Hôtel des Invalides
L'hôtel des Invalides, fondé par Louis XIV en 1670. Situé à l'entrée de la plaine de Grenelle, entre le faubourg St-Germain et le Gros-Caillou, il couvre un espace de 32 hectares. Peu distant de la Seine, il domine une grande partie des espaces environnants, et jouit des avantages d'une position salubre et riante.

Hôtel d'Estrée
L'hôtel a été construit entre 1711 et 1713 sur les plans de Robert de Cotte (1656-1735), premier architecte du roi, pour Madeleine-Diane de Bautru de Vaubrun (1668?-1753), veuve du duc d'Estrées entre 1711 et 1713. Il s'agit actuellement de la résidence de l'ambassadeur de Russie à Paris.

Hôtel de Montmorin
Situé rue Oudinot, jadis rue Plumet, chemin de Blomet avant cela, le n° 27 ou hôtel Montmorin (1787) a abrité Le général Rapp et un établissement des Frères. En face, l'hôtel Abrial, était habité en 1789 par le comte de Fézensac. Il est aujourd'hui le siège du Ministère des Outre-Mer.

loge maçonnique
L'immeuble construit entre 1912 et 1915 par l'architecte Lefranc pour abriter la Société Théosophique (fondée en 1875 aux Etats-Unis pas Henry Steel Olcott) qui connaît un essor important dans les milieux artistiques européens au début du siècle.

Immeuble 3 square Rapp
L’immeuble est construit en 1899 par l’architecte Jules Lavirotte. Les façades et les toitures de l'édifice sont inscrites au titre des monuments historiques en 1975. Les escaliers le sont en 2005.

Immeuble 29 avenue Rapp
Immeuble de rapport construit par l'architecte Jules Lavirotte en 1900, sa façade est primée au concours de la Ville de Paris de 1901. Cette façade s'orne d'un exubérant décor Art Nouveau, réalisé en céramique et servant de véritable vitrine d'exposition.

Ancien hôtel de Courteilles ou de Rochechouart, actuellement ministère de l' éducation nationale
Hôtel Rochechouart, bâti sur les jardins de l'hôtel de Navailles, où demeurait Villars, occupé, sous l'Empire, par Lannes, puis par Augereau, et où est installé le ministère de l'instruction publique.

Hôtel de Noirmoutier ou de Sens, actuellement résidence du préfet de région
Hôtel construit en 1723 par Jean Courtonne pour Antoine-François de la Tremoille, duc de Noirmoutier. Au cours du 18e siècle, modifications : ailes de part et d'autre du corps de logis augmentées d'une travée, cours latérales bordées de communs, décoration intérieure mise au goût du jour. Bien national à la Révolution. Hôtel acquis par l'Etat en 1814 et affecté à l'Etat-Major.

Abbaye de Penthemont (ancienne) , actuellement ministère des anciens combattants
En 1672, les religieuses de Pentemont s'installent dans l'ancien couvent d'Augustines. En 1747, l'abbesse projette la reconstruction complète à partir des plans établis par l'architecte Constant d'Ivry. En 1790, l'abbaye devient propriété nationale.

Hôtel du Ministère des Affaires Etrangères
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Hôtel du Ministère des Affaires Etrangères' à paris 7eme arrondissement (paris 75007).

Cinéma La Pagode
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Cinéma La Pagode' à paris 7eme arrondissement (paris 75007).

Ancien Hôtel de Bourbon-Condé
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ancien Hôtel de Bourbon-Condé' à paris 7eme arrondissement (paris 75007).

Boutique
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Boutique' à paris 7eme arrondissement (paris 75007).