Patrimoine historique de Parigny les vaux

Description de Parigny les vaux

Parigny les vaux, commune Française du département nievre avec 1 site répertorié ou simplement présenté pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 23 lieux-dits à Parigny les vaux : le bourg ; la vallee ; poisson ; maupertuis ; la belle etoile ; le maroc ; usseau ; la ramee ; la maure ; pinay ; le margat ; la gerauderie ; les cols verts ; baverolles ; la fontaine boutot ; le clos de l orty ; le grand chameron ; le petit chameron ; bizy ; mimont ; mougues ; poulanges ; satinges.

Edifice, monument classé à Parigny les vaux

Bâtiment classé de Parigny les vaux (Source open data), Parigny les vaux possède 1 bâtiment ou espace classé. On peu citer :

  1. Eglise Eglise : inscription par arr?t? du 22 f?vrier 1927 référence officielle : PA00112982
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Parigny les vaux

Bibliothèques de Parigny les vaux, Parigny les vaux possède 2 bibliothèques à proximité :

  • bibliothèque municipale lida et paul faucher (parc de la mairie 58320 Pougues Les Eaux)
  • bibliotheque municipale lida et paul faucher (parc de la mairie 58320 Pougues-les-Eaux)

Statistique Parigny les vaux

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 58320
Code Insee : 58207
Longitude : 3.104656
Latitude : 47.089167
Population totale : 920 habitants
lieu dit : 23
chemin : 2
impasse : 1
rue : 1

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Parigny les vaux
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Eglise
Parigny-les-Vaux et Satinges, dispersés à l’Est de la grande route, dans de charmants vallons, appartenaient, au 9e siècle, à l’évêque Hériman ; il en fit don à la cathédrale avec l'église, les maisons et les habitants, à l'exception de cinq manses, garnies de meubles et d'esclaves, et dont il gratifia l'abbaye de Saint-Martin de Nevers.