Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer



31, 33 de la rue Cazin

Le 31, 33 de la rue Cazin est composé par une maisons de style Art Nouveau construite vers 1910. Le ministère de la culture précise que sous l'enduit du premier étage apparait de décors de style art nouveau au premier étage, Les photos de Monsieur J. Herbez ci dessous nous livrent d'autres détails caractéristiques.

La photo ci contre met en évidence certaines disparitions dans les lucarnes qui autrefois était surmontées d'une portion plus ouvragée qu'a nos jours. Nous ne savons pas la cause de cette disparition (voir photo ci dessous).

Villa Florette

Le groupe de photos suivant cette maison représente le 29 de la rue Cazin construction accolée au 31,33.

Cette habitation datant du XXe siècle (1908 date portée sur la façade) porte une signature composée de carreaux de faïence correspondant a l'architecte Boulonnais A. Maegerman. Le commanditaire de cette maison était à l'époque M. Dubrulle.

La maison est construite à base de briques et Moellon, le tout recouvert d'un enduit imitant la pierre de taille.

Qui était Cazin ?

M. François-Joseph Cazin, docteur en médecine à Boulogne-sur-Mer, chevalier de la Légion d'honneur, est mort, à l'âge de 76 ans et U mois.

M. Cazin était du nombre de ceux dont on peut dire qu'ils sont les fils de leurs œuvres. Né à Samer le 3 mars 1788, il arriva à l'adolescence à une époque où tous les moyens d'instruction manquaient. Il fit son éducation lui-même, et vraiment en comparant le point de départ avec celui où il est arrivé, on a raison de s'étonner des prodigieux efforts qu'il a dû faire pour acquérir, sans le secours de maîtres, une multitude aussi variée de connaissances. Parvenu, je ne sais plus comment, à acquérir les premières notions de médecine, il entra comme aide en chirurgie, à l'âge de seize ans, à l'hôpital de la Grande-Rue, de Boulogne, alors dit hôpital militaire, n° 3, sous la direction de M. le docteur Gorré.

A cette époque, c'était en 1804, les hôpitaux de Boulogne regorgeaient de malades, et les moyens d'apprendre n'étaient que trop nombreux. Pour un esprit aussi studieux et aussi observateur que celui de notre jeune médecin, c'était une excellente école; aussi y fit-il de rapides progrès dans l'art de guérir. Quelques années après, il fut attaché comme aide-major au 5e régiment de dragons, fit la campagne d'Allemagne, et assista à plusieurs grandes batailles, notamment à celles de Friedland, de Ratisbonne et de Wagram.

Mais l'indépendance du caractère du jeune Cazin ne pouvait s'allier avec la souplesse qu'exige la discipline militaire : blessé d'une injustice par trop flagrante, il donna sa démission et vint s'établir à Calais. Il s'y fit bientôt une nombreuse clientèle et des amis plus nombreux encore. Mais en 1832, une attaque de choléra, inévitable conséquence des soins affectueux qu'il donnait à ses malades, et le long état de faiblesse qui en fut la suite, le forcèrent à prendre du repos. Il se retira dans son pays natal. C'est là que, partageant son temps entre son jardin et sa bibliothèque, entre les soins à donner à la mairie de Samer et ceux à donner à sa famille, quittant tout cela pour écouter des malades qui venaient de loin le consulter; c'est là, dis-je, qu'il aurait voulu terminer sa vie. Mais bientôt le désir de faire l'éducation de ses fils lui fit sentir la nécessité de se rapprocher de la ville; il vint se fixer à Boulogne, où il trouvait, sous ce rapport, des ressources que Calais ne pouvait lui offrir. Il ne tarda pas à s'y faire apprécier.



Rue Cazin Boulogne sur Mer

C'est surtout dans les dernières années de sa vie que M. Cazin put donner une juste idée de sa valeur. La Société de médecine de Marseille avait mis au concours cette question : Des ressources que ta Flore médicale indigène présente aux médecins de campagne. Déjà parvenu à l'âge où tant d'autres se reposent, fi concourut, et remporta le prix. Une première édition de son ouvrage fut promptement enlevée; une seconde édition, trois ou quatre fois plus complète, lui mérita un des prix proposés par l'Académie de médecine de Paris. Tous les journaux en firent l'éloge, et un grand nombre de Sociétés de médecine voulurent s'en attacher l'auteur en lui décernant le titre de membre correspondant.

M. Cazin a écrit sur une foule de sujets. Outre différents mémoires sur des questions médicales qui avaient été mises au concours, et qui lui ont valu jusqu'à six médailles tant en or qu'en argent, on a de lui un mémoire sur l'organisation d'un service de santé pour les indigents des campagnes, ouvrage qui lui a fait obtenir le prix proposé sur cette question par l'Académie impériale de Reims; une excellente notice sur la culture du Pommier, une autre notice sur l'éducation du ver à soie dans le nord de la France, une dissertation sur le travail de l'intelligence, et un grand nombre d'autres écrits; tous travaux qui, par leur diversité, prouvent de la prodigieuse variété des connaissances de l'auteur. Tout dernièrement encore, arrivé à sa 77e année, il faisait paraître dans la Bévue qui se publie à Boulogne différents articles littéraires qui, par l'élégance du style et la finesse de la pensée, ont attiré l'attention de tous les hommes de goût.

M. Cazin ne se distinguait pas moins par les qualités du cœur que par les qualités de l'esprit. Il était toujours prêt à obliger, toujours prêt à courir au secours de ceux qui souffraient, sans examiner si ceux qui le faisaient appeler pourraient ou ne pourraient pas rémunérer ses services. Combien de fois ne l'ai-je pas vu se lever de table, au milieu d'une réunion d'amis, pour donner des avis à un malheureux qui venait le consulter Aussi la nouvelle de sa mort a-t-elle affligé toute la ville, comme elle affligera les campagnes de nos environs où il était si aimé.

Parvenu au terme de sa carrière, M. le docteur Cazin avait reçu la décoration de la Légion d'honneur. C'était la bien juste récompense de ses longs services.

Source : Nécrologie de M. François Joseph Cazin par Leroy-marille tirée de L'union médicale, journal des intérêts scientifiques de 1864.

Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer
Crédit photo : joel.herbez (maison, boulogne sur mer)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

maison, Les 31 et 33 de la rue Cazin est composé par un groupe de deux maisons de style Art Nouveau construite vers 1910. Le ministère de la culture précise que sous l'enduit du premier étage apparait de décors de style art nouveau au premier étage. boulogne sur mer, pas de calais

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 161835
  • item : maison
  • Localisation :
    • Nord-Pas-de-Calais
    • Pas-de-Calais
    • Boulogne-sur-Mer
  • Adresse : 31, 33 rue Cazin
  • Code INSEE commune : 62160
  • Code postal de la commune : 62200
  • Ordre dans la liste : 59
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 20e siècle
    • 1er quart 20e siècle
  • Enquête : 1981
  • Date de versement : 2000/10/03

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • Cette construction est composée de : enduit
  • Couverture : On remarque 3 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • toit à longs pans brisés
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 2 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • tuile flamande mécanique
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages : 2 types d'étages mentionés :
    • 1 étage carré
    • étage de comble
  • Escaliers :
    • Un escalier a été répertorié dans notre base, il est de type : escalier intérieur
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'sculpture'
  • Ornementation :
    • La seule ornementation connue est 'ornement géométrique'
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • PArtie constituante relevée : jardin
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers : 3 informations diverses sont disponibles :
    • sujet type support : façade
    • sujet type arabesque style art nouveau
    • sujet type fenêtre étage propriété privée
  • Auteur de l'enquête MH : Rougier Michèle
  • Référence Mérimée : IA62000099

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de joel.herbez est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer
Maison 31, 33 rue Cazin à Boulogne-sur-Mer à Boulogne sur mer. par joel.herbez
maison, boulogne sur mer

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.