Patrimoine historique de Marsilly

Description de Marsilly

Marsilly, commune Française du département charente maritime avec 1 site répertorié ou simplement présenté pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 11 lieux-dits à Marsilly : la richardiere ; le moulin neuf ; la casse ; le moulin rouge ; l aubrecay ; le roseau ; les jards ; les moindreaux ; les mouees ; coup de vague ; les ploquins.

Edifice, monument classé à Marsilly

Bâtiment classé de Marsilly (Source open data), Marsilly possède 1 bâtiment ou espace classé. On peu citer :

  1. référence officielle : PA00104793
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Marsilly

Musée de Marsilly, Marsilly dispose de 1 musée :

  • Musée de la Mytiliculture (Mairie d'Esnandes 17137 esnandes)
    Ouvert du 9 avril au 13 juin et du 22 septembre au 9 novembre, durant les vacances de Noël, mercredi, samedi, dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h & du 14 juin au 21 septembre tous les jours de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h

Bibliothèques de Marsilly, Marsilly possède 3 bibliothèques à proximité :

  • bibliotheque municipale ( 17137 Esnandes)
  • bibliotheque municipale les amis du livre (16 rue de l'ancienne poste 17137 Marsilly)
  • bibliotheque municipale (2 rue saint-blaise 17137 Nieul-sur-Mer)

Statistique Marsilly

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 17137
Code Insee : 17222
Longitude : -1.147177
Latitude : 46.221908
Population totale : 2246 habitants
lieu dit : 11
allee : 10
avenue : 1
impasse : 5
place : 1
route : 1
rue : 52
square : 1

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Marsilly
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Eglise
L'église de Marsilly a été détruite en partie ; ce qui en reste fait penser qu'elle a dû être fort belle. La tour du clocher, de la fin du XIIe siècle, a, dit-on, anciennement été surmontée d'une flèche fort élevée. Cette tour, haute de 23 mètres, sert d'amer aux bâtiments qui entrent dans le pertuis Breton.