Patrimoine historique de Hiers brouage

En face du château d'Oléron, à l'embouchure d'un canal de dessèchement et à 13 kilomètres de Rochefort se trouve la petite ville de Brouage, fortifiée par Charles IX, prise et reprise au XVIe siècle par les catholiques et les calvinistes, et devenue, sous Richelieu, le centre de ses armements contre la Rochelle. Le port, à l'entrée duquel le prince de Condé fît couler, en 1586, vingt bâtiments chargés de terre et de cailloux, n'a jamais pu, depuis, être complétement dégagé. Sous Louis XIV, il fallut renoncer à l'idée d'en faire un des principaux établissements maritimes des côtes occidentales de la France. En 1793, Brouage servit de lieu de détention aux prêtres et aux religieuses réfractaires, dont un grand nombre moururent victimes de l'insalubrité du climat.

L'ancien magasin aux vivres, construit par Richelieu, a été converti en un dépôt de poudre, qui peut en contenir plus d'un million de kilogrammes.

On a découvert dans l'église, en 1835, plusieurs tombeaux des anciens gouverneurs de la ville.

La population, qui était autrefois de plus de 400 habitants, a diminué de moitié, depuis le commencement du XVIIIe siècle, par suite des exhalaisons pestilentielles des marais; elle est à peine aujourd'hui de 200 habitants. « La ville de Brouage, dit M. A. Gautier (Statistique de la Charente-Inférieure), est actuellement bien moins une ville qu'un désert. De loin, on est frappé de ses bastions, de ses remparts plantés d'arbres majestueux et qui annoncent une place de guerre importante ; mais, si le voyageur y pénètre, quelques bâtiments restés à peine debout au milieu de la destruction générale, les rues, les places non-seulement couvertes d'herbes, mais les maisons, les foyers de l'ancienne population, encombrés et remplis d'arbustes et d'arbres qui en surmontent les débris les plus élevés, tel est le tableau qui se présente à ses yeux, telle est l'impression profonde et mélancolique qu'aucune cité en France ne pourrait peut-être reproduire. » Aussi, depuis 1825, Brouage forme avec le village d'Hiers une seule commune, qui, sous le nom d'Hiers-Brouage, renferme une population totale de 804 habitants.

Source : Itinéraire de Poitiers à la Rochelle par Adolphe Joanne 1862.

Description de Hiers brouage

Hiers brouage, commune Française du département charente maritime avec 6 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 11 lieux-dits à Hiers brouage : bellevue ; les sables ; saint roch ; fief jean roy ; la cabane salee ; la cayenne ; la guilletterie ; les tublats ; erablais ; fousil ; fremailloux.

Edifices, monuments classés à Hiers brouage

Bâtiments classés de Hiers brouage (Source open data), Hiers brouage possède 4 bâtiments ou espaces classés. On peu citer :

  1. Eglise Saint-Pierre référence officielle : PA00104709 ;
  2. référence officielle : PA00104710 ;
  3. Remparts de Brouage référence officielle : PA00104711 ;
  4. Fontaine d'Hiers référence officielle : PA00135584
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Hiers brouage

Bibliothèque de Hiers brouage, Hiers brouage possède 1 bibliothèque à proximité :

  • mediatheque municipale (10 rue fradin 17320 Marennes)

Cinema de Hiers brouage, Hiers brouage dispose de 1 salle de cinéma :

  • l'estran (place carnot, 17320 marennes)

Statistique Hiers brouage

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 17320
Code Insee : 17189
Longitude : -1.065454
Latitude : 45.820491
Population totale : 483 habitants
lieu dit : 11
chemin : 3
place : 3
rue : 28

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Hiers brouage
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Eglise Saint-Pierre
église dédiée à Saint-Pierre, est dans le style ogival du seizième siècle. On a trouvé, dans des fouilles, le tombeau du marquis de Carvallet, mort en 1685, et deux autres plaques funéraires plus modernes.

Remparts de Brouage
Brouage est actuellement bien moins une ville qu'un désert. De loin, frappé de ses bastions, de ses remparts plantés d'arbres majestueux et qui annoncent une place de guerre importante, si le voyageur y pénètre, quelques bâtiments restés à peine debout au milieu de la destruction générale.

Poudrières et casernes anciennes
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Poudrières et casernes anciennes' à hiers brouage (charente maritime 17320).

Monument commémoratif à Samuel Champlain
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Monument commémoratif à Samuel Champlain' à hiers brouage (charente maritime 17320).

Fontaine d' Hiers
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Fontaine d' Hiers' à hiers brouage (charente maritime 17320).

Eglise paroissiale Saint-Pierre
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise paroissiale Saint-Pierre' à hiers brouage (charente maritime 17320).