Tour de l'Horloge à St fargeau

La terre de St-Fargeau passa successivement à René d'Anjou, gendre de Jean de Chabannes, et a Nicolas d'Anjou, en faveur duquel cette seigneurie fut érigée en comté par François Ier, en 1541, lequel comté fut ensuite érigé en duché pairie en faveur de François de Bourbon, duc de Montpensier. Ce dernier n'eut qu'une fille qui épousa Gaston, frère du roi Louis XIII ; elle mourut en laissant pour unique héritière Mme de Montpensier, qui dépensa des sommes considérables pour faire bâtir le château de St-Fargeau que l'on admire aujourd'hui. Par son testament du 27 février 1685, cette princesse donna la terre de St-Fargeau au duc de Lauzun, qu'elle avait épousé secrètement. Celui-ci vendit cette propriété à M. Lepelletier des Fors, dans la famille du-quelle elle est restée ; elle appartient aujourd'hui à M. le marquis de Boisgelin.

Le château de St-Fargeau est un édifice entièrement construit en briques et très-bien conservé. La porte d'entrée, qui donne sur la principale place de la ville, offre un bel aspect. Quatre époques sont empreintes dans ses constructions. L'une des tours, la plus grosse, la plus imposante, qui n'a pas moins de 30 mètres de diamètre, porte le nom de Jacques Coeur, et c'est à peu près tout ce qui reste des bâtiments qu'il fit édifier pendant sa courte possession de St-Fargeau. On doit à Antoine de Chabannes la construction des autres tours du château, et tout ce qui dans les bâtiments révèle le style du XVe siècle et du commencement du XVIe . Les constructions ordonnées par Mme de Montpensier se composent principalement des façades qui se trouvent dans la cour intérieure du château ; enfin on doit à Michel-Robert Lepelletier la construction de l'aile inclinant du couchant au nord, connue sous le nom de pavillon des Forts, bâtiment étroit, sans aucun style, qui jure avec les façades correctes dues à Mme de Montpensier. Le château de Saint-Fargeau devint la proie des flammes le 24 juin 1753. Le feu prit chez un boulanger, gagna promptement les toitures du château, voisines de la grande tour, et consuma la presque totalité des bâtiments. En présence de cet immense désastre, qui ne laissa debout que le pavillon des Forts, les gros murs et les fortes maçonneries intérieures, on recula devant l'énorme dépense qu'eut exigée le rétablissement complet des parties incendiées ; les toitures seules furent entièrement reconstruites, et on restaura quelques portions du vieux manoir ; la grosse tour est restée tronquée, et se trouve beaucoup moins élevée. Depuis ce moment, les parties habitables se sont trouvées restreintes au bâtiment ayant à la fois façade sur le parc et sur la tour, avec la tour de l'horloge, et à l'aile du pavillon des Forts.

Source : Dictionnaire géographique et historique par Pierre Augustin Eusèbe Girault de Saint-Fargeau.

Michel-Robert Lepeletier fut enfin grand bailli de Gien et membre honoraire de l'Académie des sciences. Aux vertus les plus solides, il joignit une capacité incontestable, mais il n'eut à aucun degré le sentiment du beau dans les arts, car c'est lui qui fit construire l'aile du château de Saint-Fargeau, connue sous le nom de pavillon des Forts, dont nous avons eu déjà occasion de parler. Son moindre défaut est de n'appartenir à aucun ordre d'architecture. Avant cette construction, la tour de l'horloge et celle du pont-levis communiquaient par une galerie à jour, conforme au style de l'ensemble du château et que Levau avait substituée à une ancienne courtine (Histoire de la ville et du comté de Saint-Fargeau  Par Aristide Déy).

Tour de l'Horloge à St fargeau
(Tour de l' Horloge, st fargeau)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Tour de l' Horloge, Avant la construction du pavillon des Forts, la tour de l'horloge et celle du pont-levis communiquaient par une galerie à jour, conforme au style de l'ensemble du château et que Levau avait substituée à une ancienne courtine. st fargeau, yonne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 145593
  • item : Tour de l' Horloge
  • Localisation :
    • Bourgogne
    • Yonne
    • Saint-Fargeau
  • Code INSEE commune : 89344
  • Code postal de la commune : 89170
  • Ordre dans la liste : 7
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • fort
    • édifice fortifié
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Date de protection : 1923/09/12 : classé MH
  • Date de versement : 1993/11/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :3 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • tour
    • horloge
    • horloge publique
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Photo : ab536c2e3670625071936e20a43abad3.jpg
  • Détails : Tour de l' Horloge : classement par arrêté du 12 septembre 1923
  • Référence Mérimée : PA00113817

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Tour de l'Horloge à St fargeau. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Tour de l' Horloge, st fargeau
Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Tour de l'Horloge à St fargeau. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Tour de l' Horloge, st fargeau

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.