Pavillon Renaissance à La roche sur yon

Pavillon Renaissance à La roche sur yon
Crédit photo : Adélie (Pavillon Renaissance, la roche sur yon)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Pavillon Renaissance, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Pavillon Renaissance' à la roche sur yon (vendee 85000). la roche sur yon, vendee

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 138624
  • item : Pavillon Renaissance
  • Localisation :
    • Pays de la Loire
    • Vendée
    • La Roche-sur-Yon
  • Adresse : place de la Vieille-Horloge
  • Code INSEE commune : 85191
  • Code postal de la commune : 85000
  • Ordre dans la liste : 5
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 16e siècle
    • 3e quart 16e siècle
  • Année : 1566
  • Date de protection : 1930/04/14 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/11/22

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Un élément répertorié fait l'objet d'une protection : pavillon
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Pavillon Renaissance : inscription par arrêté du 14 avril 1930
  • Référence Mérimée : PA00110215

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Adélie est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par Adélie :

Etat actuel

La façade principale est orientée vers l'est. Elle est étroite et se compose d'une travée sur 3 niveaux (2 étages) et un sous-sol. Elle est construite en pierre de taille de granit rose et bleu. Les trois baies, une par niveaux, sont à meneaux et croisillons et encadrées par des pilastres courants sur toute la hauteur. Ce genre de baies montre une influence médiévale.

Une porte murée voûtée est sans doute le vestige d'une ancienne entrée.

Le troisième niveau est souligné par une corniche à denticules. La baie en lucarne est surmontée d'un fronton triangulaire dans lequel est sculpté la date 1566. Le fronton est couronné de trois pots à feu. La lucarne est encadrée de pilastres et des pierres de tailles. La toiture à deux pans est en ardoise.

Au 1er niveau, ou rez-de-chaussée, la fenêtre est grillagée et il reste des crochets d'anciennes grilles.

Par le façade nord, nous remarquons une déclivité de terrain. Cette façade enduite est quand à elle très simple. Elle se compose de deux portes dont une est surmontée d'un fronton triangulaire et précédée de marches, . Les fenêtres courants sur les trois niveaux matérialisent la cage d'escalier.

Intérieur actuel

Le plan intérieur présente des murs épais. Au rez de chaussée, se trouvent deux pièces séparées par un escalier à vis et une extension dans la maison mitoyenne. L'entrée se fait par une petite porte sur la façade antérieure de la maison mais également sur le coté. Cette dernière donne directement dans la cage d'escalier. Dans la pièce principale trône une magnifique cheminée en granit décorée d'un cartouche sculpté sur le manteau.

Cette organisation des pièces dans la maison est appliquée à tous les niveaux. Sur le plan de coupe nous pouvons voir un repos dans la cage d'escalier.

Au sous sol, la maison a une cave voûtée et un puits, privilèges réservés aux maisons nobles et bourgeoises.

Avant la restauration de 1982

La façade principale a subit un grand changement lors de sa restauration. En effet, le troisième niveau était appareillé en pierre de taille encadrant la baie formant ainsi un étage attique. La couverture est faite en tuile, matériau local. L'inclinaison moins forte de la toiture n'est pas cassée par la cheminée comme aujourd'hui et donne ainsi une plus grande majesté à la maison, et son caractère local.

Intérieur avant restauration

Le plan intérieur se compose de deux pièces, dont une principale par se grandeur et son orientation, vers la place. La cage d'escalier semi-circulaire les distribue. Cette organisation intérieure est typique des maisons médiévales encore en vigueur en France au XVIe siècle, c'est-à-dire une grande pièce principale et un couloir distributeur allant jusqu'à l'escalier.

Parti pris de l'architecte en 1982

La façade actuelle nous fait penser à l'architecture renaissance d'Ecouen (1532), avec la toiture d'ardoises, le toit à deux pans et la baie en lucarne. Cela reste encore une architecture inspirée de l'époque médiévale avec les ouvertures à meneaux et croisillons.

Alors qu'en 1630, Frédéric Le Muet, architecte, dessine des maisons de type bourgeois dans son traité « Manières de bien bâtir... ». il représente une architecture avec un fronton circulaire au dernier étage. Sur ces dessins, nous pouvons deviner que la maison renaissance est donc une architecture typique de l'époque, c'est-à-dire un style renaissance encore largement influencé par l'architecture médiévale.

La porte de la façade condamnée, qui devait être l'entrée, a due être emmurée presque depuis l'origine de la maison, et remplacée donc par celle sur le côté.

L'architecte a également modifié l'organisation intérieure en perçant les cloisons pour répondre aux exigences fonctionnelles des futures occupations de la maison.

Malgré tout, une trop grande liberté fut prise pour l'extérieur car la maison n'étant pas classée mais inscrite au titre des Monuments Historiques, l'architecte a pu reconstruire une maison type des manuels d'architecture, sans prendre en compte l'environnement du bâti ni son histoire et predre son caractère local.

Adélie propose pour l'histoire de ce monument :

Malheureusement, il y a très peu de sources historiques ou d'archives sur la maison. Selon des sources littéraires, cette maison aurait été un hôtel particulier, l'ancienne résidence du gouverneur de la Roche sur Yon, construit sur l'ordre de Charles de Montpensier, 3e prince de la Roche sur Yon, lieutenant général de Paris sous Charles IX peu avant sa mort en 1565. Elle est construite au nord ouest de la place de la cohue actuelle place de la vieille horloge, à mi-chemin du château fort et de l'église St hilaire aujourd'hui tous les deux disparus.

En 1575, sieur Chabot, responsable de la lieutenance de la citadelle au nom de Charles de Montpensier en aurait fait sa maison familiale.

Ensuite, jusqu'à la fin du XIXe siècle il n'y a plus de sources et début du XXe, ce sont des commerçants bourgeois de la ville qui en prennent possession jusqu'en 1982 où la municipalité rachète à l'amiable la maison en état d'abandon. Ainsi, la maison abrite successivement l'association des échanges internationaux puis un musée sur l'histoire de la ville.

Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments Historiques par arrêté du 14 avril 1930. Aujourd'hui elle abrite une exposition sur l'histoire de la ville ainsi que le siège de l'association du Patrimoine Yonnais.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par Adélie
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon
Pavillon Renaissance à La roche sur yon. par William Chevillon
Pavillon Renaissance, la roche sur yon

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.