Eglise Saint-Jacques à Dieppe

L'église Saint-Jacques occupe, dit-on, le même emplacement qu'une ancienne abbaye de Sainte-Catherine ; elle était sous l'invocation de saint Jacques dès le temps du duc Henri II ; elle est appelée le monastère Saint-Jacques dans un titre de 1252 (archives du département). Après avoir servi de succursale, elle fut érigée en paroisse, par l'archevêque Guillaume de Flavacourt, en 1282. La plus grande partie de l'édifice actuel est postérieure à 1250. Les deux portails latéraux peuvent seuls remonter aux premières années du 13e siècle. Il a donc existé successivement, sur le même emplacement, deux églises dédiées à saint Jacques.

Nous savons que les chroniqueurs dieppois parlent d'une abbaye qui aurait existé primitivement là où se trouve aujourd'hui l'église Saint-Jacques. Nous-même avons cité cette opinion, sans trop la contredire. (Les Eglises de l'arrondissement de Dieppe, t. 1er, p. 89.) Mais aujourd'hui, nous sommes presque tenté de croire que le mot d'abbaye, qui décora une ancienne rue de ce quartier, se rapporte plutôt à un prieuré de Beaubec qu'à un prieuré de Sainte-Catherine-du-Mont. Quoi qu'il puisse être de l'attribution monastique, nous ne pensons pas moins que l'église actuelle de Saint Jacques ne remplace aucune église précédente. Pour notre archéologie, rien ne s'oppose absolument à ce que l'édifice actuel n'ait été commencé au 12e siècle, continué au 13e et parachevé au 14e. Il n'est nullement impossible de faire remonter les deux transepts et les arcades basses du chœur au temps de Henri II, qui mentionne l'église : « Juxta Sanctum Jacobum, » écrit-il dans une charte. La nef est évidemment du 13e siècle, ainsi que le portail, qui est de 1300. Au contraire, le clocher placé entre chœur et nef, au centre des croisillons, est une œuvre du 14e siècle. A quelle catastrophe est due la blessure profonde qui a laissé vide la place de ce corps carré ? Nous l'ignorons. Nous n'userions toutefois l'attribuer à l'incendie de Philippe-Auguste, qui détruisit la ville en 1195. Nous regardons l'ensemble de Saint Jacques comme antérieur au Cueilloir ; les chapelles seules qui rayonnent autour du vaisseau datent du 15e et du 16e siècle. Nous en exceptons deux à l'orient des transepts, qui sont presque aussi anciennes que l'église. Avant la charte de partage, nous voyons Rigaud, en 1265, citer « l'eglise de S'aint Jaque de cete uile (de Dieppe). » (Regestrum visitât, p. 507.)

Source : Plan et description de la ville de Dieppe au XIVe siècle par Guillaume Tieullier.

Eglise Saint-Jacques à Dieppe
Crédit photo : joel.herbez (Eglise Saint-Jacques, dieppe)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise Saint-Jacques, L'église Saint-Jacques occupe, dit-on, le même emplacement qu'une ancienne abbaye de Sainte-Catherine ; elle était sous l'invocation de saint Jacques dès le temps du duc Henri II ; elle est appelée le monastère Saint-Jacques dans un titre de 1252. dieppe, seine maritime

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 123105
  • item : Eglise Saint-Jacques
  • Localisation :
    • Haute-Normandie
    • Seine-Maritime
    • Dieppe
  • Code INSEE commune : 76217
  • Code postal de la commune : 76200
  • Ordre dans la liste : 6
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Type d'enregistrement : zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
  • Date de protection : 1840 : classé MH
  • Date de versement : 1993/09/15

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : 18 04 1914 (J.O.).
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Détails : Eglise Saint-Jacques : classement par liste de 1840
  • Référence Mérimée : PA00100621

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de joel.herbez est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe
Eglise Saint-Jacques à Dieppe. par joel.herbez
Eglise Saint-Jacques, dieppe

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.