Ancienne prison à Coulommiers

Le petit Futé nous apprend que l'ancienne prison en forme d'église, pour rappeler aux détenus, dit on, qu'ils devaient expier leurs fautes, a été réaménagée depuis en bibliothèque municipale, il nous apprend aussi qu'elle est isolée sur une île.

Le ministère de la culture nous apprend lui que cette prison commencée en 1851 sur les plans de Mangeon, et selon les critères de la circulaire ministérielle de 1841 (système cellulaire ou emprisonnement individuel) est utilisée comme maison d'arrêt jusqu'en 1958.

Cette affirmation, pour le moins humoristique ou curieuse concernant l'expiation des détenus est confirmée par la Notice historique sur la ville de Coulommiers publiée en 1829 qui en est peut être elle même la source.

Notice historique sur la ville de Coulommiers

Depuis soixante ans, il s'est opéré successivement de grands changements dans cette ville, et ils sont tous à l'avantage de sa salubrité et de la régularité de ses rues. Les fossés remplis d'eau qui, la ceignaient depuis le moulin de l'arche jusqu'au bras de rivière qui coule près la poterne, ont été comblés; des promenades plantées d'arbres ont remplacé ces mares humides, d'où s'exhalaient, pendant l'automne, des miasmes pestilentiels qui rendaient les fièvres intermittentes endémiques dans cette ville; l'action soutenue, quoique lente, de la grande voirie, a élargi et aligné les rues étroites et tortueuses dont parle l'historien du département de Seine-et-Marne.

Sur les débris de l'église de Sainte-Foi se sont élevés des jardins gracieux, dont la végétation assainit l'air; et dans les bâtiments du prieuré, on a réuni le tribunal civil, le greffe, la caserne des gendarmes et la prison ; peu de petites villes possèdent une salle d'audience plus élégante et mieux distribuée et éclairée.

Les chambres des prisonniers, placées au-dessus de la salle d'audience, sont saines, aérées, et ils y jouissent d'une vue étendue sur la campagne. Des cours spacieuses offrent aux détenus des lieux propres à prendre de l'exercice, moyen efficace d'entretenir la santé chez des malheureux privés de leur liberté.

Une chapelle desservie par un vicaire de la ville, réunit tous les dimanches les détenus des deux sexes; on y dit une messe basse, suivie d'une exhortation qui a quelquefois fructifié, en ramenant à des principes religieux les infortunés qui les avaient oubliés.

Ancienne prison à Coulommiers
Crédit photo : Daniel (Ancienne prison, coulommiers)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ancienne prison, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ancienne prison' à coulommiers (seine et marne 77120). Dans les bâtiments du prieuré, on a réuni le tribunal civil, le greffe, la caserne des gendarmes et la prison, peu de petites villes possèdent une salle d'audience plus élégante et mieux distribuée et éclairée. coulommiers, seine et marne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 125380
  • item : Ancienne prison
  • Localisation :
    • Ile-de-France
    • Seine-et-Marne
    • Coulommiers
  • Adresse : impasse Venet-Rotival
  • Code INSEE commune : 77131
  • Code postal de la commune : 77120
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : prison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • milieu 19e siècle
  • Année : 1851
  • Date de protection : 1996/12/17 : inscrit MH
  • Date de versement : 1998/09/22

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Un élément répertorié fait l'objet d'une protection : enceinte
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1996
  • Détails : Ancienne prison, y compris son enceinte et son terrain d' assiette (cad. AX 23, 24) : inscription par arrêté du 17 décembre 1996
  • Référence Mérimée : PA77000002

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Daniel est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.