Ferme, située au bourg à Affoux

AFFOUX (Affo, Afou, Affoux), si l'on en croit les étymologistes, tirerait son nom d'afféager, donner en fief, ou d'affouage, droit de coupe dans un bois.

Annexe de Violay, de l'archiprêtré de Néronde, de l'élection de Villefranche, du ressort de la sénéchaussée de Lyon, Affoux était soumis, avant la Révolution, à la justice de Joux-sur-Tarare. La cure était à la collation du prieur de Montrottier.

Le nom d'Affoux est cité pour la première fois dans une charte du cartulaire de l'abbaye de Savigny, vers l'an 1000 environ.

A cette époque l'église était placée sous la protection du château fort que les abbés de Savigny avaient fait élever à Saint-Martin-de-Periculis (Montrottier). .

Il ne reste rien de l'ancien édifice religieux qu'une pierre sculptée encastrée dans une construction, à l'intérieur du village.

On rapporte qu'au moyen âge, de nombreux pèlerins se rendaient dans la chapelle paroissiale pour se guérir de la peur.

Affoux fut érigé en baronnie au commencement du XVIe siècle. Il appartenait en 1704 à M. de Villeneuve, baron de Joux ; en 1720, à Alexandre de Villeneuve, époux de Marie-Nicole Bouchez de Beauregard; en 1764, à Jean-Joseph de Villeneuve, allié à la famille de Pomey.

En 1539, Antoine de Salemard et Audibert de la Rivière étaient co-seigneurs du fief de la Colonge.

En 1705, la famille de la Rivière avait encore des représentants à Affoux. Un vieux registre paroissial nous apprend, en effet, que « le dernier du mois de mars qui feut le jour et fête de la Pentecôte, le seigneur de la Rivière, avec madame » assistaient aux offices et le prédicateur toucha tellement l'auditoire « que tout le monde gémissoit ».

Un autre fief, Brouilly, donna son nom à une famille dont nous trouvons trace au début du XIIe siècle.

En 1769, le registre de la paroisse fut paraphé par Roland de la Platière.

Source : Dictionnaire illustré des communes du département du Rhône. par MM. E. de Rolland et D. Clouzet

Ferme, située au bourg à Affoux
Crédit photo : Dominique Robert (Ferme, située au bourg, affoux)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ferme, située au bourg, Annexe de Violay, de l'archiprêtré de Néronde, de l'élection de Villefranche, du ressort de la sénéchaussée de Lyon, Affoux était soumis, avant la Révolution, à la justice de Joux-sur-Tarare. La cure était à la collation du prieur de Montrottier. affoux, rhone

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 116945
  • item : Ferme, située au bourg
  • Localisation :
    • Rhône-Alpes
    • Affoux
  • Lieu dit : le Bourg
  • Code INSEE commune : 69001
  • Code postal de la commune : 69170
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : ferme
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 18e siècle
  • Année : 1758
  • Date de protection : 1994/07/27 : inscrit MH
  • Date de versement : 1996/04/16

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :2 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • galerie
    • logis
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1994
  • Détails : Logis et bâtiments d' exploitation (cad. E 93) : inscription par arrêté du 27 juillet 1994
  • Référence Mérimée : PA00132823

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Dominique Robert est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.