Haut Fourneau, Fonderie de Pontchardon à Pontchardon

A l'Ouest de la Touques, on trouve quelques rares affleurements de Grès déposés pendant l'Epoque tertiaire. A l'Est de la Touques, ces affleurements deviennent nombreux. Ils sont associés à des conglomérats à galets de silex, appelés grison, et à des sables et des argiles. Ces argiles contiennent des minerais de fer, exploités à l'époque romaine, repris au Moyen-Age par les Barons fossiers et les Barons ferons.

Ces exploitations et les forges qui traitaient ces minerais sont disparues au cours du XVIIIe siècle. Elles ont donné naissance à l'industrie métallurgique des départements de l'Eure et de l'Orne, telles que celle de Pontchardon.

Source : Annuaire des cinq départements de la Normandie publié par l'Association normande 1834.

Ministère de la culture

Les bâtiments datent du XIXe siècle, sont en partie désaffectés et construits en brique ou pan de bois hourdi de brique, à toits à longs pans ou à croupe. Les ateliers de fabrication construits en 1961 en rez-de-chaussée, avec charpente en bois apparente, en brique creuse, à toit à longs pans en ciment amiante ou à toits à longs pans et lanterneau, en tuile mécanique. La surface du site représente 86000m², la surface bâtie est de 17000 m²

histoire

  • Haut fourneau construit en 1838 par Maillard sur le site d'un moulin à papier
  • réglementé par ordonnance royale du 13 juillet 1841
  • produisait en 1845 articles de ménage, pièces mécaniques et tuyaux
  • production du bâti des machines à coudre singer à partir de 1860
  • construction de bureaux, conciergerie, atelier de réparation et de magasins industriels vers 1925
  • construction de garages vers 1932
  • usine acquise par la société des fonderies et ateliers de randonnai en 1961 et agrandie à l'occasion du transfert à Pontchardon de ses ateliers de Vitry, Nanterre et Gravigny
  • actuels vestiaires, douches et infirmerie construits en 1963
  • nouveaux bureaux en 1973
  • dépôt de bilan de la S.F.A.R. En 1980 et reprise de l'usine par le groupe PAMCO
  • produit mensuellement 1150 à 1200 tonnes de fonte et 30 tonnes de bronze
  • principal client, la lyonnaise des eaux.2 roues hydrauliques en 1880
  • installation d'une turbine vers 1925
  • utilisé actuellement énergie thermique et électrique
  • consomme 3000 tonnes de fonte de Lorraine et 8600 tonnes de ferraille de la région.286 ouvriers en 1880
  • environ 100 ouvriers en 1886
  • 50 ouvriers en 1910
  • 280 ouvriers en 1987.Existence d'un fonds d'archives

Source : Ministère de la culture.

Haut Fourneau, Fonderie de Pontchardon à Pontchardon
Crédit photo : Aloïs ARTOIS (Haut Fourneau, Fonderie, pontchardon)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Haut Fourneau, Fonderie, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Haut Fourneau, Fonderie' à pontchardon (orne 61120). Les exploitations et les forges qui traitaient ces minerais sont disparues au cours du XVIIIe siècle. Elles ont donné naissance à l'industrie métallurgique des départements de l'Eure et de l'Orne, telles que celle de Pontchardon. pontchardon, orne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 100798
  • item : Haut Fourneau, Fonderie
  • Localisation :
    • Basse-Normandie
    • Pontchardon
  • Lieu dit : Saint-Georges
  • Code INSEE commune : 61333
  • Code postal de la commune : 61120
  • Ordre dans la liste : 3
  • Nom commun de la construction : 3 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • four
    • fonderie
    • haut fourneau
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 5 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • 2e quart 19e siècle
    • 20e siècle
    • 2e quart 20e siècle
    • 3e quart 20e siècle
  • Années :
    • 1838
    • 1961
    • 1963
    • 1973
  • Enquête : 1987
  • Date de versement : 1990/07/11

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 5 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • enduit
    • brique
    • bois
    • pan de bois
    • brique creuse
  • Couverture : On remarque 6 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • pignon couvert
    • lanterneau
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 3 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • tuile mécanique
    • ciment amiante en couverture
  • Autre a propos de la couverture : 2 modes de couvrement répertoriés :
    • charpente en bois apparente
    • charpente métallique apparente
  • Etages : 3 types d'étages mentionés :
    • étage de comble
    • comble à surcroît
    • 2 étages carrés
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Eléments remarquables : machine de production
  • Parties constituantes : 22 parties constituantes distinctes relevées :
    • cour
    • entrepôt industriel
    • atelier
    • atelier de fabrication
    • bureau
    • canal
    • conciergerie
    • magasin industriel
    • abri
    • aire des déchets
    • atelier de réparation
    • stationnement
    • hangar
    • corps de garde
    • infirmerie
    • aire des matières premières
    • cantine
    • four industriel
    • four
    • transformateur
    • magasin
    • par
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété privée
  • Auteur de l'enquête MH : Lecherbonnier Yannick
  • Référence Mérimée : IA00061171

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Aloïs ARTOIS est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par Aloïs ARTOIS :

fonderie

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.