Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain à Nancy

Des deux monuments dont le duc Raoul avait doté sa capitale, l'un, l'insigne église collégiale Saint-Georges, a été rasé jusque dans ses fondements ; l'autre, le Palais Ducal , amputé, dégradé, déshonoré, n'est plus que l'ombre de lui même, et personne ne reconnaîtrait, dans cet édifice si déplorablement mutilé, la triomphante maison ducale dont parlait avec un patriotique orgueil Edmond du Boulay ; le magnificum Palatium qu'admirait le voyageur Jodocus Sincerus ; la résidence vraiment royale enfin, où Louis XIV et Anne d'Autriche se trouvaient plus commodément qu'au Louvre.

Il ressemble aujourd'hui à un cadavre dont on aurait détaché tous les membres et auquel il ne serait resté que le tronc. On ne voit plus rien, en effet, des bâtiments qui longeaient, d'un côté, les Cordeliers ; de l'autre, la Carrière, en s'appuyant sur Saint-Georges, et se reliaient par un vaste corps-de-logis ; rien de cette fameuse tour, merveille d'architecture, jusqu'au haut de laquelle pouvaient monter les carrosses de la cour; rien du parterre que terminait la rampe décorée de statues, chefs-d'œuvre de Drouin ; rien du jardin qui s'étalait en amphithéâtre sur le bastion des Dames, et d'où la vue se promenait sur le riant bassin de la Meurthe.

Une seule aile du Palais est encore debout ; mais la double façade de ce débris, si majestueux et si riche en souvenirs, n'a pas échappé complétement aux coups du vandalisme : elle a perdu ici, les médaillons qui renfermaient les portraits de nos ducs ; là, la tourelle saillante dont l'empreinte se voit sur le mur ; ses énormes gargouilles, capricieuses fantaisies d'artiste, que rattachait l'une à l'autre un large cordon de pierre, maintenant brisé dans plusieurs endroits ; elle a perdu ses cheminées gracieuses, ses lucarnes avec leurs épis déchiquetés, et la crête qui surmontait le comble de sa toiture, pareille à une dentelle d'or.

Le Palais a subi, à l'intérieur, de non moins regrettables mutilations : la splendide salle d'Honneur, avec son riche plafond où brillaient, près du chiffre de Charles III, les croix et les alérions, emblèmes nationaux, n'existe plus; c'est à peine si la Galerie des Cerfs, veuve de sa voûte où se mêlaient l'or et l'azur, porte quelques faibles traces des peintures qu'avait rajeunies le pinceau de Bellange ; cette salle, jadis témoin de tant d'imposantes cérémonies, est devenue depuis longtemps un ignoble grenier à fourrage, tandis que les galeries inférieures sont transformées en écuries et qu'un épais badigeon couvre les belles sculptures de leurs chapiteaux.

Malgré ces dégradations dont ne sauraient trop gémir les amis des arts et des souvenirs historiques, on doit presque s'estimer heureux à la vue des portions si intéressantes du Palais qui ont eu le bonheur d'échapper comme par miracle à la destruction. D'une part, c'est l'ancien escalier de la tour de l'Horloge, resté à peu près intact, et qui conduit à la Galerie des Cerfs. Plus loin, c'est la splendide Porterie d'Antoine, type précieux et rare d'une époque qui vit s'accomplir une révolution dans l'architecture ; véritable frontispice d'une demeure princière, et bien digne de servir de passage aux cortèges pompeux qui suivaient nos ducs à leur entrée dans leur capitale ou les conduisaient à leur dernière demeure.

Derrière ce portail, rendu maintenant à sa magnificence primitive, se trouvent encore deux débris qui ont aussi survécu au temps et aux dévastations : c'est le porche et le vestibule qui l'avoisine, dont les voûtes ont conservé leurs clés historiées enrichies de portraits et de devises.

Voilà ce qui reste de l'ancien Palais des ducs de Lorraine ;

Ces deux locaux ont été cédés, le premier par la ville, le second par le département, au Comité du Musée historique lorrain, qui les a fait restaurer et approprier, à l'aide de fonds provenant d'une souscription nationale, et y a placé provisoirement son Musée, dont l'ouverture a été faite au public le 23 août 1851. En commémoration de cet événement, le Comité a fait graver, sur une lame de cuivre, l'inscription suivante, où sont rappelés sommairement les faits qui se rattachent à la fondation du Musée lorrain :

Sous l'administration de Mm. A. de Sivry, préfet de la Meurthe, Lemoine, maire de Nancy, et la direction de Mm. Chatelain, Morey et Vivenot, architectes, la société d'archéologie lorraine et le comité du musée historique lorrain, représentés par les membres de leur bureau, Mm. Henri Lepage, président, Alexandre Gény, vice-président, l'abbé Guillaume, secrétaire-archiviste-trésorier, et Ch. de Saint-Germain, secrétaire du comité, ont, a l'aide d'une souscription nationale, sous les auspices du gouvernement, d'après l'initiative prise par Mm. J. Monet, maire de Nancy, et A. Brun, préfet de la Meurthe, pour la conservation des souvenirs de toutes les gloires de l'ancienne Lorraine (meurthe, meuse, vosges, moselle, haute-marne), fondé ce musée, solennellement inauguré, en présence du congrès scientifique de France, le 10 septembre 1830, et dont la première salle a été ouverte au public le 25 aout 1851.

Source : Le palais ducal de Nancy par Henri Lepage 1852.

Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain à Nancy
(Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain, nancy)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain, Le Palais a subi, à l'intérieur, de non moins regrettables mutilations : la splendide salle d'Honneur, avec son riche plafond où brillaient, près du chiffre de Charles III, les croix et les alérions, emblèmes nationaux, n'existe plus; c'est à peine si la Galerie des Cerfs, veuve de sa voûte où se mêlaient l'or et l'azur, porte quelques faibles traces des peintures qu'avait rajeunies le pinceau de Bellange nancy, meurthe et moselle

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 84964
  • item : Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain
  • Localisation :
    • 54
    • Nancy
  • Adresse : 64 Grande Rue
  • Code INSEE commune : 54395
  • Code postal de la commune : 54000
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : palais
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 16e siècle
    • 18e siècle
  • Type d'enregistrement : site inscrit ; secteur sauvegardé
  • Dates de protection :
    • 1840 : classé MH
    • 1944/03/14 : inscrit MH
    • 2005/12/21 : classé MH
    • 2005/12/21 : inscrit MH

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'sculpture'
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :4 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • élévation
    • cour
    • écurie
    • école
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • Cette construction a été affectée a l'usage de : musée

Autre

  • Divers : 7 informations diverses sont disponibles :
    • propriété de la commune l'ancien château ducal type classement par liste de 1840 - le cartouche sculpté
    • façades et toitures du bâtiment de la petite carrière
    • le mur situé à la limite de la parcelle an 293
    • vestige du louvre de boffrand
    • façades et toitures de l'ancienne petite écurie adossée à ce mur
    • en fond de parcelle
    • façades et toitures de l'ancien bâtiment scolaire adossé à ce mur
  • Photo : 0394e019e83f2983ee14543510b1794b.jpg
  • Observations : Ancien palais ducal : 18 04 1914 (J.O.). Vieille ville (quartier Saint-Epvre) : site inscrit 20 03 1972 (arrêté) .
  • Référence Mérimée : PA00106304

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain à Nancy. par patrimoinedelorraine
Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain, nancy
Description par patrimoinedelorraine :

La Porterie du Palais Ducal avec la statue équestre du duc Antoine

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain à Nancy. par patrimoinedelorraine
Ancien palais ducal, actuellement musée lorrain, nancy
Description par patrimoinedelorraine :

Fenêtre à meneaux de la façade du Palais Ducal


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.