Porte de Soubeyran à Marvejols

Moins de huit mois après que les Guises avaient expiré sous les poignards des quarante-cinq, Henri de Valois tombait à son tour frappé par un assassin, à l'instant où, de concert avec le Béarnais, il assiégeait la capitale, pour l'arracher au pouvoir des ligueurs, alors maîtres des deux tiers du royaume.

Le Gévaudan, à l'instigation d'Adam de Heurtelou, qui dans l'intimité de son prédécesseur, auquel était réservée la sublime mission de recevoir sous le portail de la grande basilique de Saint-Denis, le monarque rentrant dans le giron de l'église, avait pu comprendre dès longtemps les garanties à espérer du chef de la maison de Bourbon, fut un des premiers à se rallier à Henri IV, déjà reconnu roi par les protestants et par la plus grande partie des troupes campées sous Paris.

Echos funestes des combats livrés dans le Languedoc par la première chaleur de ligueurs forcenés, quelques troubles, quelques tiraillements sagement modérés par l'intervention de l'évêque et de la représentation locale, empêchèrent encore le pays de goûter les bienfaits de la paix. Mais peu à peu tout fléchit sous la main paternelle du prince dont la douceur fit aimer l'autorité; au désordre succéda l'obéissance et la tranquillité publique; le souvenir des maux de la guerre civile tendit à s'effacer; et pendant que, satisfaite des justes libertés accordées aux huguenots, la nation presque entière se réunissait autour du trône, le Gévaudan ne songea plus qu'à cicatriser ses plaies; comblé des faveurs du souverain, le pays rétablit l'ordre dans ses finances, assura le maintien de ses anciennes franchises, réprima les abus, et alors que grâce à la pieuse sollicitude de son prélat, Mende relevait sa cathédrale, et restaurait ses édifices, Marvejols, sortie de la cendre, et redevenue ville royale, put faire buriner sur la pierre de ses murailles les inscriptions qu'on y lit encore aujourd'hui.

Porte du Soubeyran

Pour avoir déchassé l'Anglois de ma province,
Je porte d'une main la belle fleur de lys (*);
Pour avoir soustenu le grand Henry mon prince,
Par fer, par feu, par sang, presque je défaillis,
Mais ores ce grand roy faisant astrée naistre,

(*) La ville de Marvejols porte : d'azur, aux murailles de sable, avec un» main d'argent tenant une fleur de lis d'or, en chef.

Source : Documents historiques sur la province de Gévaudan par Gustave de Burdin 1847.

Porte de Soubeyran à Marvejols
Crédit photo : Filou30 (Porte de Soubeyran, marvejols)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Porte de Soubeyran, Pour avoir déchassé l'Anglois de ma province, Je porte d'une main la belle fleur de lys (*); Pour avoir soustenu le grand Henry mon prince, Par fer, par feu, par sang, presque je défaillis, Mais ores ce grand roy faisant astrée naistre, marvejols, lozere

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 75465
  • item : Porte de Soubeyran
  • Localisation :
    • Languedoc-Roussillon
    • Lozère
    • Marvejols
  • Code INSEE commune : 48092
  • Code postal de la commune : 48100
  • Ordre dans la liste : 21
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • porte
    • port
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 14e siècle
  • Date de protection : 1925/12/23 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/10/21

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Porte de Soubeyran : inscription par arrêté du 23 décembre 1925
  • Référence Mérimée : PA00103853

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Filou30 est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Porte de Soubeyran à Marvejols. par Filou30
Porte de Soubeyran, marvejols
Description par Filou30 :

Vue de la Porte depuis l'intérieur de la ville


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.