ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour à Le blanc

Construite à partir d'un prieuré, cette église possède un beau clocher roman et une nef gothique (XIIIe siècle) dont les colonnes sont ornées de chapiteaux. On notera que le chœur (XIIe siècle) n'est pas dans l'axe de la nef. Un trou, pratiqué dans le vantail gauche dela porte de l'égIise, commémore un prodige de saint Génitour et possède la vertu miraculeuse de guérir les maladies des yeux.

Source : Limousin Berry par Michelin (2011).

La construction de l'église de Saint-Génitour date des XIIe et XIIIe siècles. La façade n'offre qu'une porte et une fenêtre légèrement ogivale. Le vantail gauche de la porte est percé d'un trou où les gens superstitieux vont mettre un doigt pour chercher la guérison des maladies des yeux. Le choeur, de forme rectangulaire, est fortement incliné à gauche et isolé du reste de l'église par un arc à nervures très tranchantes. Sur la voûte se remarquent des sculptures grossières. Le clocher, tour carrée à deux étages, s'élève au-dessus du transept sud. Selon la tradition et selon des indices sérieux, c'était sur cet emplacement que se trouvait le sanctuaire de la Vierge où saint Génitour apporta sa tête et fut enseveli, et ce sanctuaire, construit sur les ruines d'un temple païen, serait devenu l'église actuelle de Saint-Génitour.

Source : Bulletin de la Société académique du Centre 1901.

Ministère de la culture

Description

  • Eglise construite en pierre de taille pour la façade ouest de la nef centrale, le chevet, le clocher et la tourelle d'escalier
  • le reste est en moellons enduits
  • couvertures en tuiles pour les toits à longs pans à pignons découverts de la nef, du ch?ur, des deux chapelles qui l'encadrent et du bras nord du transept
  • appentis des bas côtés et toit en pavillon du clocher en ardoises
  • la tourelle d'escalier est coiffée d'un toit conique en pierre
  • église entièrement voûtée de voûtes d'ogives, celles du choeur étant d'un type extrêmement primitif
  • les voûtes des parties du 19e siècle sont en briques
  • le logis prioral, en moellons de calcaire enduits, a un sous-sol voûté en berceau en anse de panier
  • il est couvert d'un toit en ardoises à longs pans, à croupes et à pignon couvert
  • le petit bâtiment côté ouest est couvert d'un toit à longs pans brisés.

histoire

  • Prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de Déols, placé sous le vocable de Saint-Génitour
  • la première mention du prieuré se trouve dans une bulle de Pascal II en 1115
  • dès le 13e siècle, l'église est désignée comme étant paroissiale
  • le choeur et le clocher datent de la 2e moitié du 12e siècle
  • la nef, la façade ouest et le transept datent du 13e siècle
  • vers 1489, une chapelle est construite au sud du choeur pour Antoine Morelon
  • les deux chapelles au nord et au sud de la troisième travée de la nef sont édifiées vers 1659 pour Pierre Morelon
  • l'architecte O. Rabault édifie une chapelle au sud de la deuxième travée de la nef, vers 1839
  • au cours du 3e quart du 19e siècle, l'architecte départemental Alfred Dauvergne restaure et agrandit l'église
  • le programme exécuté, conforme aux devis de 1852 et 1855 est le suivant : construction d'une tribune et d'une tourelle d'escalier, adjonction de trois chapelles au nord et au sud de la première travée et au nord de la deuxième, aménagement d'une chapelle en prolongement du bas côté nord
  • vers 1864, une nouvelle sacristie est construite du côté nord
  • en 1857, Dauvergne avait présenté un projet de reconstruction du choeur avec une abside et deux absidioles semi-circulaires
  • le projet fut approuvé mais son exécution ajournée faute d'argent
  • à partir de 1889, l'architecte départemental Henry Dauvergne prolonge vers l'est la chapelle au nord du ch?ur
  • le logis prioral date de la fin du 17e siècle
  • en 1791, il fut vendu comme bien national
  • lors d'un remaniement, vers 1933, son escalier d'origine fut détruit.
ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour à Le blanc
(ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour, le blanc)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour' à le blanc (indre 36300). Construite à partir d'un prieuré, cette église possède un beau clocher roman et une nef gothique (XIIIe siècle) dont les colonnes sont ornées de chapiteaux. le blanc, indre

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 62874
  • item : ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour
  • Localisation :
    • Indre
    • Le Blanc
  • Code INSEE commune : 36018
  • Code postal de la commune : 36300
  • Ordre dans la liste : 11
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : prieuré
  • Etat :
    • Etat courrant du monument : restauré (suceptible à changement)

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Enquête : 1991
  • Date de protection : 1930/01/07 : classé MH
  • Date de versement : 2003/11/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 5 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • moellon
    • enduit
    • pierre de taille
    • pierre
  • Couverture : On remarque 10 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • toit en pavillon
    • pignon couvert
    • appentis
    • pignon découvert
    • toit conique
    • toit à longs pans brisés
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 3 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • tuile plate
    • pierre en couverture
  • Autre a propos de la couverture : 3 modes de couvrement répertoriés :
    • voûte d'ogives
    • en brique
    • voûte en berceau en anse-de-panier
  • Etages : 3 types d'étages mentionés :
    • sous-sol
    • 1 étage carré
    • 3 vaisseaux
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice : 3 formes de décor sont présentes :
    • vitrail
    • sculpture
    • peinture
  • Ornementation : 2 motifs orenementaux on été relevés :
    • tête
    • animal
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • Plan Type 'plan allongé'

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 2 parties constituantes distinctes relevées :
    • logis
    • logis prieural
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives : Cette construction a été affectée a différents usages au fil du temps. Nous lui connaissons 2 usages successifs :
    • église paroissiale
    • demeure

Autre

  • Divers : 2 informations diverses sont disponibles :
    • propriété privée
    • propriété publique
  • Photo : 8c414cd0e0afbd3397f6c1597d7b365f.jpg
  • Détails : église classée
  • Auteur de l'enquête MH : Réau Marie-Thérèse
  • Référence Mérimée : IA36000027

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour à Le blanc. par JOJO 4/9
ancien prieuré de bénédictins, actuellement église paroissiale Saint-Génitour, le blanc
Description par JOJO 4/9 :

L'église St-Génitour, au BLANC (Indre).

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.