Maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde à Dinard

Maison de grandes dimensions avec plan de type complexe à plusieurs corps de bâtiments articulés autour d'un hall central de plan rectangulaire dit "hall à l'anglaise" accessible par un porche situé en façade ouest. Le gros oeuvre est construit en moellons de granite et en pierre de taille de tuffeau, un faux pan de bois décoratif se situe en partie haute du pavillon d'angle nord. Elle se compose d'un sous-sol et de deux étages supplémentaires de taille et construction différentes sur la partie principale, et d'un étage au-dessus de la partie de service. Le rez-de-chaussée était composé au nord d'une salle de billard, une bibliothèque, une chambre avec vue sur la ville historique de Saint-Malo, à l'est d'un salon et d'une salle à manger avec vue sur la Rance. L'office et les parties de service sont situés au sud, dans une aile quasiment indépendante. Le vide du hall est entouré d'une galerie à l'étage.

Demeure de style néo-gothique anglais construite sur la pointe du Moulinet, à l'emplacement de la villa de l'Américain John Camac, pour Jacques Hennessy en 1897-1898, peut-être par l'architecte Alexandre Angier, de Saint-Brieuc. Le suivi des travaux est assuré par l'entreprise Bailly de Dinard.

Source : Ministère de la culture.

Dinard et ses environs

Aujourd'hui qu'une ère nouvelle a sonné pour Dinard, à peine si le passé a laissé quelques traces derrière lui, partout c'est une transformation spontanée, presque féerique ; d'une traversée ennuyeuse, on a fait un passage de dix minutes à peine, et des plus agréables sur un magnifique steamer qui part de Saint-Malo et de Saint-Servan toutes les demi-heures. Il vous débarque à Un joli petit port dit la Cale, et dont le vieux nom est le Bec de la Vallée. En touchant le sol de Dinard, la vue est imposante : à vos pieds, la mer; au loin Saint-Malo et Saint-Servan ; à vos côtés, des rochers noirâtres, et au-dessus do vos tètes de délicieuses villas bâties sur des rochers à pic. L'ancien aspect sauvage se révèle encore, mais au lieu d'herbes marines et de goémons, ce ne sont plus que jardins suspendus où poussent en pleine terre le Figuier, l'Aloès, là Citronnelle, les Camélias, le Myrte, le Jasmin et même le Palmier.

Parmi ces habitations, ces palais veux-je dire, qu'on admire eu quittant la Calé ; il faut citer le Castel Coppinger, la Villa Sainte-Catherine, Belle-Rive, la Villa Napoli, les Villa Beauregard, Dinardaises, de l'Ècluse, Bric-à-Brac, les Deux-Rives, la Roche-Pendante, la Garde, Rochechouard, Malouine, et tant d'autres. Puis on arrive à un boulevard nouvellement planté, le boulevard du Préfet ou Féart, qui vous conduit à la plage, une des plus belles des côtes de France. La Grève de l'écluse, c'est ainsi qu'elle se nomme, est longée par un autre boulevard, qui, surélevé comme il l'est, la protège en l'encaissant. Elle est abritée par des falaises qui la préservent des vents ; elle descend insensiblement à la mer, semblable à un moelleux tapis du sable le plus fin, sur lequel le baigneur peut avec sécurité se livrer aux flots, C'est là surtout un puissant attrait auquel on résiste difficilement.

Source : Dinard et ses environs, guide du casino, curiosités, promenades, excursions et tous les renseignements à l'usage des baigneurs et des touristes par L. Lagneau 1881.

Maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde à Dinard
Crédit photo : Patrice (maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde, dinard)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde, Maison de grandes dimensions avec plan de type complexe à plusieurs corps de bâtiments articulés autour d'un hall central de plan rectangulaire dit dinard, ille et vilaine

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 56134
  • item : maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde
  • Localisation :
    • Bretagne
    • Ille-et-Vilaine
    • Dinard
  • Adresse : 1 rue Coppinger
  • Code INSEE commune : 35093
  • Code postal de la commune : 35800
  • Ordre dans la liste : 90
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • 4e quart 19e siècle
  • Années :
    • 1897
    • 1898
  • Enquête : 1996
  • Date de versement : 1998/11/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 8 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • moellon
    • pierre de taille
    • bois
    • appareil mixte
    • pierre
    • pan de bois
    • granite
  • Couverture : On remarque 8 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • toit en pavillon
    • noue
    • pignon couvert
    • pignon découvert
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 2 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • zinc en couverture
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages : 3 types d'étages mentionés :
    • sous-sol
    • étage de comble
    • 2 étages carrés
  • Escaliers : 4 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier dans-oeuvre
    • escalier tournant
    • escalier tournant à retours
    • ascenseur
  • Décoration de l'édifice : 2 formes de décor sont présentes :
    • sculpture
    • mosaïque
  • Ornementation :
    • La seule ornementation connue est 'ornement architectural'
  • Typologie :
    • Typology : 'style néogothique anglais'
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 2 parties constituantes distinctes relevées :
    • parc
    • par
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • Cette construction a été affectée a l'usage de : immeuble à appartements

Autre

  • Divers : 5 informations diverses sont disponibles :
    • sujet type quadrilobe
    • quartier de type la plage de l'ecluse
    • quartier de type pointe du moulinet sujet : faux créneaux
    • quartier de type support : façades au-dessus du premier étage
    • sujet type support : garde-corps de baies propriété privée
  • Acteurs impliqués dans l'oeuvre : Hennessy Jacques (commanditaire)
  • Auteur de l'enquête MH : Orain Véronique
  • Référence Mérimée : IA35000309

Le dossier complet est disponible : Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaireHôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Patrice est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde à Dinard. par Patrice
maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde, dinard
Patrice propose pour l'histoire de ce monument :

Lieu de tournage du film policier de Pascal Thomas  "L'heure Zéro" en 2007, avec François Morel, Danielle Darrieux, Melvil Poupaud, Laura Smet ..


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.