Maison de Maître dite Maison la Solitude à Le plessis robinson

La maison s'ordonne autour d'une cour intérieure carrée, couverte d'une verrière, et sur laquelle s'ouvrent les pièces

Maison néo-gothique bâtie vers 1850 pour le fabricant du chocolat Marquis. Les écuries sont construites vers 1900 (détruites) . Les arcades de la façade est ont été rajoutées après cette date. En 1930, la demeure devient maison de repos (mise en place de la verrière centrale) . L'Education Nationale la transforme ensuite en école d'apprentissage pour filles-mères. Abandonnée après 1976, elle est incendiée en 1977 et 1978.

Source : Ministère de la culture.

Maison de Maître dite Maison la Solitude à Le plessis robinson
Crédit photo : Olivier (Maison de Maître dite Maison la Solitude, le plessis robinson)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Maison de Maître dite Maison la Solitude, Maison néo-gothique bâtie vers 1850 pour le fabricant du chocolat Marquis. Les écuries sont construites vers 1900 (détruites) . Les arcades de la façade est ont été rajoutées après cette date. En 1930, la demeure devient maison de repos (mise en place de la verrière centrale). le plessis robinson, hauts de seine

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 149110
  • item : Maison de Maître dite Maison la Solitude
  • Localisation :
    • Ile-de-France
    • Hauts-de-Seine
    • Le Plessis-Robinson
  • Adresse : 29 rue Paul Rivet
  • Code INSEE commune : 92060
  • Code postal de la commune : 92350
  • Ordre dans la liste : 18
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • Etat courrant du monument : vestiges (suceptible à changement)

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • milieu 19e siècle
  • Enquête : 1991
  • Date de versement : 1992/10/23

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 4 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • brique
    • moyen appareil
    • fer
  • Couverture : On remarque 6 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • pignon couvert
    • toit conique
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 2 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • verre en couverture
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages : 5 types d'étages mentionés :
    • sous-sol
    • 1 étage carré
    • étage de comble
    • rez-de-chaussée surélevé
    • rez-de-chaussée
  • Escaliers : 4 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier en vis
    • en maçonnerie
    • escalier en vis sans jour
    • escalier hors-oeuvre
  • Décoration de l'édifice : 2 formes de décor sont présentes :
    • sculpture
    • décor stuqué
  • Ornementation : 3 motifs orenementaux on été relevés :
    • ornement végétal
    • entrelac
    • écu
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 3 parties constituantes distinctes relevées :
    • parc
    • écurie
    • par
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives : Cette construction a été affectée a différents usages au fil du temps. Nous lui connaissons 2 usages successifs :
    • école
    • édifice hospitalier

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété publique
  • Auteur de l'enquête MH : Forgeret Jean-Charles
  • Référence Mérimée : IA00076295

Le dossier complet est disponible : service régional de l'inventaire Ile-De-France98, rue de Charonne 75011 Paris - 01.56.06.51.00

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Olivier est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par Olivier :

Les photos ci-jointes "POTOCOPIE 01" à "PHOTOCOPIES04" sont des scans de pages d'un dossier que j'avais monté début 1980. Si le sujet vous intéresse je peux rechercher des diapos que j'avais faites à l'hiver 1985.

Olivier propose pour l'histoire de ce monument :

Je connaissais cet édifice depuis 1975, date à laquelle j'avais emménagé dans le quartier; à l'automne 1978, j'ai du constater qu'un incendie avait ravagé deux des quatre toitures; en 1979, voyant le portail ouvert, je me suis permis d'entrer et j'ai découvert une merveille: malgré les intempéries -et le vandalisme qui commençait l'essentiel du second-oeuvre (bois sculptés à plis-de-serviette, parquets-mosaïque, stucs, pierre de taille, vitraux), étai encore intact, et une mise hors d'au ainsi qu'un gardiennage aurzaint suffi à protéger cet édifice qui apparemment n'intéressait pas grand monde à part moi. Les clichés présentés ci-dessus montrent qu'une restauration était envisageable, et surtout que un deuxième incendie ne s'était pas encore produit quand les services du ministère des finances, nouveau propriétaire ont déposé et obtenu un permis de démolir, permis attaqué et annulé suite à un recours de l'Union R.E.M.P.ART en 1985. mais l'état d'abandon est toujours resté le même et on connait la suite...

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.