Eglise à St sauveur d aunis

La commune de Saint-Sauveur-de-Nuaillé, canton de Courçon, arrondissement de la Rochelle, département de la Charente-Inférieure, est autorisée à porter à l'avenir le nom de Saint-Sauveur-d'Aunis (Journal officiel de la République française 1881).

Villa Liguriaco, Sant Sauvor, Saint Salvator in Alnisio, monasterium Liguriacum, Saint-Sauveur de Nuaillé, tels sont les noms qui désignent cette localité et son monastère dans les chartes des Xe , XIIe , XIIIe et XIVe siècles.

Il n'est pas douteux qu'avant la fondation du prieuré et de l'église sous le vocable de Saint-Sauveur, cette localité portait le nom de Villa Liguriaco ; la charte par laquelle Guillaume-Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine, fait don à l'abbaye poitevine de Nuaillé d'une église sous l'invocation de saint Sauveur, avec des terres, vignes, prés, et la forêt de Corneto, dans le village de Liguriaco, en 988, ne laisse à cet égard aucune incertitude. Cette forêt de Corneto se rattachait à celle de Rochefort et de Benon, dont les vastes clairières retracent encore l'étendue. Comme en plusieurs autres localités, le vocable de l'église, le nom du patron, aura prévalu sur l'ancienne dénomination.

L'église de Saint-Sauveur-de-Nuaillé est du XIe . siècle, avec soudures des XIIIe et XIVe . La façade et le portail sans ornements sont très-modernes. Ce chef-d'œuvre de mauvais goût est dû, m'a-t-on dit, à un curé qui, par une raison à lui connue, a cru devoir masquer, par un mur en applique, la façade primitive. Je dis par un mur en applique, car le parement intérieur ne paraît pas avoir été touché, et laisse encore apercevoir deux baies de fenêtres très-longues qui ne paraissent pas au dehors. Il serait assez facile de vérifier le fait en enlevant quelques pierres de la façade extérieure. Rien ne me semble avoir motivé cette construction, le mur, à l'intérieur, faisant corps avec les murailles latérales, n'a aucunement perdu de son aplomb.

Contreforts primitifs larges et peu saillants ; quelques-uns ajoutés ou refaits au XIVe siècle.

Trois absides semi-circulaires ; abside principale se prolongeant ; nul ornement à l'extérieur ; cul-de-four. Ces absides ont été exhaussées par un mur en blocage reposant sur la corniche et remplaçant le chemin de ronde et les machicoulis.

Trois nefs ; transepts terminés par des absidioles dans l'axe des nefs.

Cinq travées, les deux premières non voûtées.

Voûte : nef principale, ogivalo-romane, tores pour arcs doubleaux ; petites nefs, blocage, tores croisés.

La voûte de la nef principale, quant aux deux premières travées, avait été refaite au XIIIe siècle ou au commencement du XIVe ; on en voit encore les naissances, faisceaux de jolis tores très-purs.

Clocher sur le transept ; coupole.

Chapiteaux : nef principale ; gauche, premier, lion ; deuxième, mélusine ; troisième, quatrième, cinquième, sixième, frustes ; droite, premier, feuilles d'eau ; deuxième, personnage tenant de chaque main une massue qu'il porte droite, les jambes horizontales ; autre personnage assis, portant de ses deux mains à la bouche une espèce de gâteau qu'il semble manger avec avidité ; troisième, quatrième, cinquième , sixième, frustes.

Nefs : pilastres, feuilles d'eau, rinceaux.

Tour du clocher quadrangulaire, quatre égouts, une fenêtre à chaque face.

Cette église est fort curieuse, bien que par des réparations maladroites on en ait fait disparaître le système de fortification. Il serait bon que messieurs les marguilliers fissent dé-badigeonner le sanctuaire et les chapiteaux des nefs. Il faudrait aussi aviser aux moyens de dégager les murs des terres qui entretiennent une grande humidité fort nuisible à l'édifice. La sacristie occupe le fond de l'abside, abus déplorable et qu'il serait facile de corriger en restituant à l'autel sa place naturelle ; la sacristie pourrait, sans beaucoup de frais, être bâtie à l'extérieur et en avant de la porte ouverte à l'extrémité du transept méridional.

Un castrum du XIe siècle n'a laissé aucune trace.

Source : Bulletin monumental.

Eglise à St sauveur d aunis
Crédit photo : pierre bastien (Eglise, st sauveur d aunis)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise, Il n'est pas douteux qu'avant la fondation du prieuré et de l'église sous le vocable de Saint-Sauveur, cette localité portait le nom de Villa Liguriaco ; la charte par laquelle Guillaume-Fier-à-Bras, duc d'Aquitaine, fait don à l'abbaye poitevine de Nuaillé d'une église sous l'invocation de saint Sauveur, avec des terres, vignes, prés, et la forêt de Corneto, dans le village de Liguriaco, en 988, ne laisse à cet égard aucune incertitude. st sauveur d aunis, charente maritime

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 21393
  • item : Eglise
  • Localisation :
    • Poitou-Charentes
    • Charente-Maritime
    • Saint-Sauveur-d'Aunis
  • Code INSEE commune : 17396
  • Code postal de la commune : 17540
  • Ordre dans la liste : 3
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 11e siècle
    • 12e siècle
  • Date de protection : 1925/02/27 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/10/27

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Détails : Eglise : inscription par arrêté du 27 février 1925
  • Référence Mérimée : PA00105231

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de pierre bastien est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur

Eglise à St sauveur d aunis. par pierre bastien
Eglise, st sauveur d aunis
Description par pierre bastien :

église St Sauveur


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.