Prieuré Saint-Martin à Esnandes

Le couvent était défendu comme une place forte. L'église même, située en dehors du cloître, avait un aspect demi-religieux, demi-guerrier : ses murs, épais de cinq à six pieds, se terminaient par un chemin de ronde ; des mâchicoulis en surmontaient une partie (Nous donnons ce curieux monument tel qu'il existe encore aujourd'hui, avec son architecture moitié civile, moitié religieuse. L'église d'Esnandes, construite dans le quatorzième siècle, sous l'invocation de saint Martin, a été une de celles où, en i1592, les catholiques de La Rochelle allaient célébrer leur culte proscrit dans cette ville pour la troisième fois. D'immenses souterrains qui règnent encore sous l'église servaient de refuge aux assiégés. Nous devons ce dessin et ces renseignements à l'obligeance de MM. d'Orbigny père et Théodore Vivier, de La Rochelle.). Cet appareil militaire, si général au moyen-âge, était motivé ici par le voisinage des côtes de Saintonge ; les Anglais y faisaient de fréquentes descentes par suite de leurs continuels démêlés avec la France pour la possession du duché d'Aquitaine, dont le comté de Saintonge dépendait. Du côté de la terre, les moines avaient aussi à se défendre contre les agressions des seigneurs turbulents, qui ne se faisaient faute, en temps de troubles, de dimer sur les terres de l'Eglise.

Source : Le Magasin pittoresque 1843.

Description de l'église Saint Martin d'Esnandes

Eglise à trois vaisseaux, cinq travées et à chevet plat. Les voûtes d'ogives reposent sur une série de colonnes. Les murs sont très épais, comme l'indiquent l'ébrasement des fenêtres. Au sud-ouest, un escalier à vis en maçonnerie permet d'accéder à la tour carrée du clocher et au chemin de ronde. Cette tour est percée sur ses côtés de fenêtres longues et étroites. La partie supérieure des murs disposent de crénelages, de mâchicoulis et de bretèches.

A l'est, le mur est percé de trois fenêtres. A l'intérieur, deux sacristies prennent place derrière les autels latéraux, avec séparation par des murs à mi-hauteur, de style gothique flamboyant. La façade ouest se compose d'un niveau de trois arcades, surmonté d'une corniche à modillons et métopes, au-dessus de laquelle est percée une fenêtre. Sur cette façade, on peut observer les transformations : moins large, la première façade devait être de la largeur des trois arcades du bas et surmontée d'un fronton triangulaire sans fenêtre ; l'actuelle est plus large et massive, surmontée d'un crénelage et encadrée par deux échauguettes. Au sud sont quatre ouvertures : la poterne restituée après 1880, la fenêtre rajoutée pendant ces restaurations, une fenêtre à meneaux et un oculus (17e ?).

Histoire d'Esnande

Le prieuré Saint-Martin d'Esnandes dépendait dès 1029 de l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély. De l'édifice roman du 12e siècle reste la base de la façade. L'église est reconstruite au 14e siècle et reçoit à la fin du siècle un système de fortification : modification de la façade, ajout d'une enveloppe externe, construction du chemin de ronde, des créneaux, des mâchicoulis et de la poterne, creusement d'un fossé. Considérée comme une place forte catholique, en 1622, le Conseil de la Ville de La Rochelle en ordonne la destruction. Entre 1629 et 1740, reconstruction de l'édifice comme l'indiquent de nombreuses dates portées : 1629, 1630 et 1632 sur les piliers du choeur, 1633 sur le clocher, 1740 sur la façade nord. Le choeur et une partie de la nef avait été revoûtées en 1706. En 1820 des réparations sont autorisées. En 1845, des plans et devis seront fournis par l'architecte Clerget. En 1864 des travaux sont entrepris sur plans de l'architecte départemental Brossard.

L'église est repavée par les entrepreneurs Denis Graugeaud et Brard (?). Toujours sur devis de Brossard, l'entrepreneur Jamot, de Marsilly, intervient sur le clocher et sa toiture en 1867, et sur la façade en 1872. De 1873 à 1874, restauration de vitraux confiée à Mongis. Dès 1880, les architectes A. Ballu et Lisch dirigent les travaux de restauration. Les entrepreneurs rochelais Eugène Héraud et Joseph Philippon travaillent sur ce chantier ainsi que le sculpteur parisien Eugène Legrain. La couverture de l'église a été restaurée en 1996.

Source : Ministère de la culture.

Esnandes (Charente-Maritime) Église Saint-Martin.

Esnandes (Charente-Maritime) Église Saint-Martin.

Le bourg d'Esnandes connu dans les anciens titres sous le nom d'Esnenda et d'Esnempda, est distant de la Rochelle de 5000 toises. Son Port qui n'est pas fermé, est un Port de barre exposé au vent de Nord. Il n'y entre que des traversiers qu'on voit appuyés sur la vase, lorsque la mer s'est retirée.

L'église Paroissiale d'Esnandes, consacrée au culte de Dieu sous l'invocation de Saint Martin, est solidement bâtie. II y avait autrefois des mâchicoulis au haut des murs et des guérites aux coins ; elle était entourée de grands fossés.

Dans une Charte de l'an 1105, il est fait mention de Thomas Moine d'Esnandes. Le Prieuré était possédé en 1337 par Guillaume d'Aigrefeuille, Abbé de Saint-Jean-d'Angély, et dans la suite Archevêque de Saragosse et Cardinal.

En 1109, Pierre II. du nom, évêque de Saintes, confirma le don d'un marais salant d'Esnandes, fait à Geofroi, Abbé de S. Maixent en Poitou.

En 1137, Guillaume, Duc d'Aquitaine , père d'Eleonor, donna à L'Abbaye de Saint-Jean-d'Angély, les moulins, les pêcheries et les maisons de la conche d'Esnandes, c'est-à-dire, des environs de ce Bourg, courbés en arc, et qui descendent vers la mer par une pente douce. Hœc enim concha tenet à Cruce quœ eji in via usque ad portum. Savarici, & in eadern concha molendina, piscatorias vel aliud quodlibet adificium. Ce mot conche signifie encore aujourd'hui en Saintonge un enfoncement formé par deux pointes de terre.

La Seigneurie d'Esnandes passa dans la maison de Vivonne par le mariage de Catherine fille de Geofroi d'Ancenis avec Regnaud de Vivonne. Isabeau petite fille de Regnaud et fille de Savari de Vivonne et de Jeanne d'Aspremont possédait Esnandes en 1413, lorsqu'elle fit une enquête dans laquelle on traite phusieurs questions touchant le parage. II paraît qu'il y avait une contestation pour raison de la mouvance de la terre d'Esnandes : on la supposait membre autrefois de la Terre de Taillebourg donnée par partage, il y avait 140 ans à Eleonor de Taillebourg, femme de Geofroi d'Ancenis et tenue en parage, du Seigneur de Taillebourg, et sous l'hommage de Taillebourg au Roi.

En 1470, Esnandes fut érigé en Comté, par lettres patentes ; mais cette érection n'eut point d'effet.

En 1480 et 1515 le Duc de Penthievre jouissoit d'Esnandes.

En 1535, François Joubert, Chevalier Seigneur de la Roche-Barangere possédait cette Terre. Après François Joubert, on trouve Seguin Gentils, Chevalier Seigneur de l'Enfrenau et d'Esnandes en 1538. Pierre Gentils, en 1555, et Abraham Gentils en 1636. Jean de Montberon ayant épousé la fille de celui-ci, devint Seigneur d'Esnandes. François de Montberon l'était en 1675. II faut mettre encore au nombre des Seigneurs d'Esnandes, Louis de Sainte Marthe, lequel vivait dans le quinzième siécle, il était d'une ancienne Maison qui jouit du privilège unique d'avoir donné à la république des lettres plusieurs générations de savants.

Source : Histoire de la ville de la Rochelle et du pays d'Aulnis par Louis Etienne Arcère.

Prieuré Saint-Martin à Esnandes
(Prieuré Saint-Martin, esnandes)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Prieuré Saint-Martin, Le prieuré Saint-Martin d'Esnandes dépendait dès 1029 de l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély. De l'édifice roman du 12e siècle reste la base de la façade. L'église est reconstruite au 14e siècle et reçoit à la fin du siècle un système de fortification : modification de la façade, ajout d'une enveloppe externe, construction du chemin de ronde, des créneaux, des mâchicoulis et de la poterne, creusement d'un fossé. esnandes, charente maritime

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 20144
  • item : Prieuré Saint-Martin
  • Localisation :
    • Poitou-Charentes
    • Charente-Maritime
    • Esnandes
  • Adresse : chemin de la Prée-d'Esnandes
  • Code INSEE commune : 17153
  • Code postal de la commune : 17137
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : prieuré
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 12 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 11e siècle
    • 12e siècle
    • 14e siècle
    • 4e quart 14e siècle
    • 16e siècle
    • 2e moitié 16e siècle
    • 17e siècle
    • 1ère moitié 17e siècle
    • 18e siècle
    • 1ère moitié 18e siècle
    • 19e siècle
    • 4e quart 19e siècle
  • Années :
    • 1622
    • 1629
    • 1630
    • 1632
    • 1633
    • 1740
    • 1880
    • 1996
  • Enquête : 2002
  • Date de protection : 1840 : classé MH
  • Date de versement : 2004/09/24

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 3 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • pierre de taille
    • pierre
  • Couverture : On remarque 2 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 2 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • tuile creuse
    • pierre en couverture
  • Autre a propos de la couverture :
    • Un mode de couvrement relevé : 'voûte d'ogives'
  • Etages :
    • Etage type : 3 vaisseaux
  • Escaliers : 4 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier en vis
    • en maçonnerie
    • escalier intérieur
    • escalier en vis, en maçonnerie
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'sculpture'
  • Ornementation : 20 motifs orenementaux on été relevés :
    • ornement végétal
    • palmette
    • ornement géométrique
    • tête
    • homme
    • tête d'homme
    • femme
    • entrelacs
    • griffon
    • ornement animal
    • aigle
    • masque
    • lézard
    • pichet
    • chèvre
    • crabe
    • congre
    • musicien
    • chimère
    • centaure
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : l' essentiel du décor est en façade. propriété publique
  • Photo : fb164908c3bc3f5c5de95fe12134e6bd.jpg
  • Auteur de l'enquête MH : Carpentier Aline
  • Référence Mérimée : IA17006698

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin

Prieuré Saint-Martin à Esnandes. par pierre bastien
Prieuré Saint-Martin, esnandes
Description par pierre bastien :

église St Martin


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.