Ancien hôtel Schützenberger à Strasbourg

Ancien hôtel Schützenberger à Strasbourg
Crédit photo : corsaire (Ancien hôtel Schützenberger, strasbourg)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ancien hôtel Schützenberger, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ancien hôtel Schützenberger' à strasbourg (bas rhin 67000). Située à l’extrémité de l’allée de la Robertsau, au n° 76, cette magnifique villa, réalisée à la demande du brasseur Louis-Oscar Schutzenberger, entre 1897 et 1900, constitue l’une des premières réalisations Art nouveau du tandem Berninger & Krafft. strasbourg, bas rhin

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 111621
  • item : Ancien hôtel Schützenberger
  • Localisation :
    • Alsace
    • Bas-Rhin
    • Strasbourg
  • Adresse : 76 allée de la Robertsau
  • Code INSEE commune : 67482
  • Code postal de la commune : 67000
  • Ordre dans la liste : 26
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : hôtel
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 20e siècle
    • 1er quart 20e siècle
  • Année : 1903
  • Date de protection : 1975/10/29 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/06/16

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : Projets d'utilisation : habitation, consulat.
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :2 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • élévation
    • toiture
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une société privée 1992
  • Détails : Façade et toiture sur rue : inscription par arrêté du 29 octobre 1975
  • Référence Mérimée : PA00085038

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de corsaire est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par corsaire :

Située à l’extrémité de l’allée de la Robertsau, au n° 76, cette magnifique villa, réalisée à la demande du brasseur Louis-Oscar Schutzenberger, entre 1897 et 1900, constitue l’une des premières réalisations Art nouveau du tandem Berninger & Krafft.

Par son toit débordant et de faible pente, ce bâtiment prend une allure de villa italienne dont le caractère méridional est accentué par l’emploi de la lumineuse pierre de Savonnières. Les vantaux du portail monumental et de la porte piétonne sont ornés d’une ferronnerie – reproduisant des arums – aux lignes asymétriques d’une grande pureté qui rappelle celles du Castel Ellipse et du Castel Béranger d’Hector Guimard.

Même asymétrie dans l’ordonnance des travées de la façade sur rue. Celles-ci se distinguent uniquement par la variété des baies : des baies rectangulaires et doubles au rez-de-chaussée, des fenêtres en triplet voire quadripartite au 1er étage. Presque toutes les fenêtres sont en anse de panier, leur arrière-voussure se termine en virgule de même pour les appuis. Un pseudo-fronton sculpté de fleurs de lys surmonte la plupart d’entre elles : le décor se cantonnant en effet dans certaines parties de la façade, le mur apparaît à nu sur de larges pans de celle-ci. A gauche, une grande terrasse permet l’accès à un jardin paysager composé de sentiers en courbes et en contre-courbes. Symétriquement l’avant- corps de droite forme comme une tourelle grâce à un étage supplémentaire. L’étage noble s’éclaire ici d’une large baie à 4 lancettes, précédée d’un balcon, et, sur l’angle, d’une logette rectangulaire. Le début de la façade sur cour au 2e étage comporte des colonnes métalliques, éléments employés par Victor Horta à Bruxelles pour l’hôtel Tassel.

Cette villa comme l’immeuble d’angle de la place Broglie, lient de façon très nette Berninger et Krafft à Hector Guimard et à l’Art nouveau parisien. En effet, les deux architectes, s’ils ont commencé leurs études à Stuttgart, les poursuivent à Paris, à l’École des Beaux-arts d’abord, puis dans l’atelier de Jean-Louis Pascal.

corsaire propose pour l'histoire de ce monument :

Le commanditaire, qui appartient à une famille d’industriels et d’intellectuels, a personnellement réfléchi à la conception de sa villa au point que celle-ci devient quelque part le portrait de son occupant. Il partage d’ailleurs avec les architectes une passion pour les sciences et le progrès, les fastes de l’Orient et les mystères d’Asie. Cette symbiose entre le commanditaire, les architectes mais aussi les céramistes, ébénistes, verriers et ferronniers est assez exceptionnelle pour être relevée.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.