Eglise Saint-Romain (ancienne) à Chatellerault

Description fournie par frank

Saint Romain est une magnifique église romane fondée au IXe siècle en même temps que la ville de Châtellerault sous le Seigneur Ayrault. Elle a été remaniée au XIIe siècle. Cette église a eu ses temps de gloire mais elle a aussi beaucoup souffert au cours des siècles : guerres de religion, révolution française. Il y a 200 ans les Châtelleraudais l'ont pillée et abandonnée et on même fini par l'oublier. Aujourd'hui elle renaît grâce à l'initiative de quelques personnes. De grands travaux ont été réalisés pour la dégager des habitations qui l'étouffaient et lui redonner la place qu'elle mérite dans la ville. Elle attend maintenant d'être restaurée comme il se doit. C'est un monument classé, un patrimoine historique essentiel pour les Châtelleraudais. On ne peut plus la laisser servir de grange ou de garage pour des voitures...

Saint-Romain de Châtellerault

Les titres du prieuré de Saint-Romain de Châtellerault datent presque tous des XVe, XVIe et XVIIe siècles. Cette église eut anciennement le titre d'abbaye, et fut donnée à celle de Saint-Cyprien en 1088 par Boson, vicomte de Châtellerault. Le prieur avait le patronage des cures de Saint-Romain et de Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault, et de celles de Pouthumé, Antoigné, Targé, Saint-Hilaire de Mont et Cenon. Les curés de ces cinq dernières paroisses lui devaient tous les ans un cent d'oeufs et une pension de 20 à 25 sous. Il tenait le premier rang dans le clergé de la ville aux processions et aux assemblées, et il avait la préséance au choeur de l'église collégiale de Notre-Dame, aux fêtes de Noël, la Purification, Pâques, la Pentecôte et la Toussaint, jours où il était tenu d'y célébrer la grand'messe.

Chaque année à la fête de la Purification, il devait offrir au vicomte de Châtellerault, en son hôtel, un cierge pesant une livre ; si le seigneur était absent, il se contentait de présenter le cierge à son receveur ou à ses autres officiers, et pouvait le remporter pour s'en servir dans son église. Sa juridiction s'étendait sur une partie de la ville ; on y recevait de lui les mesures à blé et à vin ; et toutes les fois qu'il faisait vendre du vin en détail, en son hôtel et non ailleurs, il pouvait le faire crier par son sergent, lequel devait être à cheval ; et si, en parcourant la ville, le cheval tombait sur le pavé, il était acquis au vicomte de Châtellerault.

Il était d'usage que ledit sergent, en faisant sa tournée, demandât et prît une chopine de vin en chaque taverne devant laquelle il passait ; et ceux qui s'y refusaient pouvaient être contraints par le prieur de payer une amende de soixante sous tournois, dont la moitié lui revenait, et l'autre moitié au vicomte. Le moulin, le four, les droits de foire, venaient compléter les prérogatives seigneuriales du prieur. A cause de son moulin de St-Romain, situé hors de la ville près la porte aux Pelletiers, il avait droit et était en saisine et possession bonne et valable de chasser ou faire chasser par lui, ses gens et officiers, un âne ou autre bête au dedans de la ville de Châtellerault, et d'amener le blé des habitants à son dit moulin. Son four était dans la paroisse de Saint-Jean-Baptiste. Il avait le droit et privilège d'élire deux pétrisseuses pour y faire le pain à vendre ; tous ceux qui voulaient aller y cuire leur pâte pouvaient le faire sans nulle contradiction ni empêchement.

Lorsque se tenait la foire de Saint-Romain, il était dû au prieur, par chaque marchand forain, un chef-d'oeuvre, et par chaque tavernier quatre deniers ; plus, il levait sur chaque boeuf et sur chaque boucher un denier ; sur chaque pourceau un ongle et un denier; sur chaque panetière un denier ; sur chaque chaussetier, curatier, ferratier, vendant fer ou acier, et oignonnier, un denier ; sur chaque potier, mercier et cordonnier, une obole ; sur chaque marchand de sel un demi-minot de sel et un denier ; enfin, sur chaque bête qu'on vendait en ce jour, un denier.

Le prieuré de St-Romain ne dépendait plus de l'abbaye de Saint-Cyprien lors de la suppression des communautés religieuses ; par décret du 6 août 1767, il avait été uni au chapitre de Notre-Dame de Châtellerault.

Source : Bulletin de la Société des antiquaires de l'Ouest et des musées de Poitiers 1841.

Eglise Saint-Romain (ancienne) à Chatellerault
Crédit photo : frank (Eglise Saint-Romain (ancienne), chatellerault)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise Saint-Romain (ancienne), Saint Romain est une magnifique église romane fondée au IXè siècle en même temps que la ville de Châtellerault sous le Seigneur Ayrault. Elle a été remaniée au XIIè siècle. Cette église a eu ses temps de gloire mais elle a aussi beaucoup souffert au cours des siècles : guerres de religion, révolution française. chatellerault, vienne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 139408
  • item : Eglise Saint-Romain (ancienne)
  • Localisation :
    • Poitou-Charentes
    • Vienne
    • Châtellerault
  • Adresse : 30 rue Saint-Romain
  • Code INSEE commune : 86066
  • Code postal de la commune : 86100
  • Ordre dans la liste : 5
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 12e siècle
  • Date de protection : 1973/06/01 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/10/27

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Eglise Saint-Romain (ancienne) (cad. F 127) : inscription par arrêté du 1er juin 1973
  • Référence Mérimée : PA00105400

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de frank est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par frank :

Saint Romain est une magnifique église romane fondée au IXè siècle en même temps que la ville de Châtellerault sous le Seigneur Ayrault. Elle a été remaniée au XIIè siècle. Cette église a eu ses temps de gloire mais elle a aussi beaucoup souffert au cours des siècles : guerres de religion, révolution française. Il y a 200 ans les Châtelleraudais l'ont pillée et abandonnée et on même fini par l'oublier. Aujourd'hui elle renaît grâce à l'initiative de quelques personnes. De grands travaux ont été réalisés pour la dégager des habitations qui l'étouffaient et lui redonner la place qu'elle mérite dans la ville. Elle attend maintenant d'être restaurée comme il se doit. C'est un monument classé, un patrimoine historique essentiel pour les Châtelleraudais. On ne peut plus la laisser servir de grange ou de garage pour des voitures...  

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise Saint-Romain (ancienne) à Chatellerault. par frank
Eglise Saint-Romain (ancienne), chatellerault

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.