Jardin d'agrément du château de Montonvillers à Montonvillers

Multumvilla, 1156; Motonviller, 1301; Montoviller, 1561.

Description historique

Oraganisation Ecclésiastique

Paroisse du doyenné de Vignacourt, archidiaconé et diocèse d'Amiens. Vocable, Saint-Antoine. Présentateur, le chapitre de la cathédrale d'Amiens. Décimateur le curé percevait la dîme sur tout le territoire, qui était très exigu; l'autel et la dime avaient été donnés au chapitre par Thibault, fils de Bernard de La Croix, chanoine de la cathédrale, en 1192. Revenu de la cure 275 liv. net en 1728; 489 liv. en 1789.

Organisation Civile

Prévôté de Beauquesne et bailliage d'Amiens jusqu'en 1748, puis bailliage et siège présidial d'Amiens ; élection de Doullens, intendance de Picardie ; grenier à sel de, Doullens, puis d'Amiens, en 1726. Population 125 habitants en 1698 ; 99, en 1724; 101, en 1725; 101, en 1772.

Histoire

En 1637, les Espagnols vinrent à Montonvillers, sans toutefois y causer de ravages. L'ancienne demeure de la famille de Monsures-Graval est aujourd'hui détruite ; la plupart des pièces étaient lambrissées en entier, les autres en partie, avec cheminées de marbre dans tous les appartements. Il y avait orangerie, granges, étables, remises, forge, jardin orné de plusieurs bassins en 1776, un incendie détruisit les bâtiments de la basse-cour.

Seigneurie

Elle relevait de Vignacourt, mouvant de Picquigny, à cause du comté de Corbie ; quelques parties relevaient d'Hérissart. Seigneurs Raoul de Créquy, dit L'Etendard, tué en 1415, avait épousé Jeanne Quiéret, dame de Montonvillers. En 1507, Jacques de Bussu possédait la seigneurie ; sa fille, Marguerite, épousa Jean, seigneur de Bournonville, d'où Anne de Bournonville et de Montonvillers, alliée en 1541 à Philippe de Lameth, seigneur d'Hénencourt ; puis la famille de Lameth, y compris le célèbre chanoine Adrien de Hénencourt, conserva la seigneurie jusqu'à Marie de Lameth, qui l'apporta par mariage, en 1656, à Jean de Monsures, seigneur de Gravai ; la famille de Monsures conserva la seigneurie au moins jusqu'au commencement du XVIIIe siècle en 1789, elle appartenait à Charles-Louis-Joseph, marquis de Clermont-Tonnerre, seigneur de Bertangles.

Un document indique comme seigneur en 1557 Vespasien Carvoisin c'était peut-être le mari ou le père de Suzanne de Bussu, qui, avant 1574, donnait la seigneurie de Montonvillers à sa cousine, Anne de Bournonville, veuve de Philippe de Lameth ; il faut sans doute entendre qu'elle donnait sa part d'héritage dans la seigneurie.

Fiefs

Fief de Bours, au comte de Prégy, vers 1700. Fief d'Hodiart ou d'Hodierne, comprenant un muid d'avoine et un muid de Dé de censives, en 1684, contenant 6 journaux, à Jean Cagnart, à la même époque. Fief Sénéchal, contenant 12 journaux, à Nicolas de Ribaucourt, à la même époque. Fiefs de Framicourt, de Sarticourt, de Noiselles.

Archéologie

L'église, en pierres, est du commencement du XVIe siècle ; deux chapelles latérales lui donnent la forme d'une croix latine l'abside est à trois pans. A gauche du portail, refait en briques en 1894, une tour carrée contient l'horloge. Dans une niche au-dessus de ce portail, belle Vierge en pierre du début du XVIe siècle. Des fenêtres en tiers point, à moulures larges et profondes, éclairent le monument. Un berceau en arc brisé, en lambris de chêne, avec entraits et poinçons moulurés, couvre l'intérieur de l'église; les blochets présentent une croix en relief.

On remarque à l'intérieur le beau retable du maître-autel, attribué à Nicolas Blasset et provenant de la Visitation d'Amiens ; dans la chapelle de Saint-Antoine, une jolie statue du saint, du XVIe siècle, avec un joli petit reliquaire, qui en contient des ossements ; une curieuse statuette de l'Ecce Homo et les fonts baptismaux, contemporains de l'église la cuve en pierre est octogonale, avec pied et piscine pour l'écoulement des eaux.

Dans le château actuel, se trouvent : des portraits par Largillière, une statue dite de sainte Catherine et attribuée à Blasset, et un écusson sculpté sur pierre, du XVIIIe siècle, parti, aux armes de Lameth et de Marie ; toutefois ce ne sont pas les armes ordinaires de la famille de Marie, mais celles spéciales à la dame de Lameth de Marie.

Lieux dits

Le Fief, le Haudiare, la Vallée Saint-Georges.

Source :

  • Titre : Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie
  • Éditeur : Yvert & Tellier (Amiens)
  • Date d'édition : 1909

Bulletin de la Société des antiquaires de Picardie

M. de Guyencourt rend compte d'une excursion qu'il a faite, avec M. Poujol de Fréchencourt, à Montonvillers, canton de Villers-Bocage. Il signale dans l'église de cette localité, le retable du maitre-autel, attribué à Blasset, et une fort belle statue de saint Antoine, du XVIe siècle. Deux autres statues, la première représentant la Vierge Mère, placée actuellement dans le parc du château, la seconde, dont M. le Secrétaire perpétuel a présenté la photographie dans une précédente séance, méritent également une mention particulière. Toutes deux proviennent de l'église. M. Lennel, propriétaire du château de Montonvillers, conserve un écusson sculpté sur pierre. Il date du XVIIIe siècle, et ornait jadis la porte d'entrée de l'ancien château. Cet écusson est parti au premier de Lameth,au deuxième vraisemblablement d'une alliance de cette maison. Mais laquelle ?

M. de Guyencourt émet l'hypothèse que Geneviève de Marie, épouse de Léonor de Lameth, aurait adopté ce blason anagrammatique, puisqu'il contient des larmes à la suite d'un drame de famille où son fils perdit la vie, et son petit fils, la raison.

Au château de Montonvillers se trouvent aussi plusieurs portraits dus au pinceau de Largillière. Quatre d'entre eux représentent, croit-on, des membres de la famille Houzé de la Boullays, seigneurs de Cavillon, alliée aux Largillière.

Jardin d'agrément du château de Montonvillers à Montonvillers
Crédit photo : pierresanciennes80 (Jardin d'agrément du château de Montonvillers, montonvillers)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Jardin d'agrément du château de Montonvillers, Dans le château actuel, se trouvent : des portraits par Largillière, une statue dite de sainte Catherine et attribuée à Blasset, et un écusson sculpté sur pierre, du XVIIIe siècle, parti, aux armes de Lameth et de Marie ; toutefois ce ne sont pas les armes ordinaires de la famille de Marie, mais celles spéciales à la dame de Lameth de Marie. montonvillers, somme

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 132321
  • item : Jardin d'agrément du château de Montonvillers
  • Localisation :
    • Somme
    • Montonvillers
  • Code INSEE commune : 80565
  • Code postal de la commune : 80260
  • Ordre dans la liste : 4
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : jardin
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Enquête : 1995
  • Date de versement : 2003/06/26

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : cote dossier environnement 061D.Dossier de jardin repéré
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • NC.
  • Auteur de l'enquête MH : Pinon Dominique
  • Référence Mérimée : IA80000596

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de pierresanciennes80 est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Jardin d'agrément du château de Montonvillers à Montonvillers. par pierresanciennes80
Jardin d'agrément du château de Montonvillers, montonvillers
Description par pierresanciennes80 :

chateau de Montonvillers (80260)

Jardin d'agrément du château de Montonvillers à Montonvillers. par pierresanciennes80
Jardin d'agrément du château de Montonvillers, montonvillers
Description par pierresanciennes80 :

chateau de Montonvillers (80260)

Jardin d'agrément du château de Montonvillers à Montonvillers. par pierresanciennes80
Jardin d'agrément du château de Montonvillers, montonvillers
Description par pierresanciennes80 :

chateau de Montonvillers (80260)


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.