Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile à Solesmes

De 1399 à 1416, le prieuré de Solesmes fut gouverné par Hélie de Voude. personnage dont la modestie égalait la science. En 1408, Louis II, roi de Sicile, duc d'Anjou, comte de Provence et du Maine, seigneur de Sablé, fil remise au monastère de la somme de vingt livres de (ailles que le prieur était tenu de lever, chaque année , sur ses vassaux , pour la verser ensuite dans les mains du collecteur des redevances de la seigneurie de Sablé; il concéda encore une autre redevance, le tout à la charge par les moines de célébrer chaque jour une messe de requiem pour ce prince, après sa mort. Vingt ans environ après cette fondation , les Anglais portèrent le ravage dans le voisinage de Sablé; le prieuré souffrit grandement au milieu de celle tourmente; un incendie allumé par les ennemis amena la perle d'un grand nombre de ses litres.

Cependant vers l'année 1470, le monastère commença à être gouverné par une série de prieurs d'un rare mérite, qui réparèrent autant qu'il leur fut possible, les malheurs de l'invasion, et enrichirent son église de ces monuments.précieux qui font sa gloire et celle de la contrée. Philibert de la Croix, Mathieu de la Molle et Guillaume Cheminart ont laissé un souvenir qui ne doit pas périr. Ce fut Guillaume Cheminart qui obtint du bâtard d'Armagnac, Jean de Nemours, la charte que nous allons donner. Ce seigneur, peu connu dans l'histoire, n'hérita point des instincts dépravés de ses pères, et favorisa l'Eglise de tout son pouvoir. Le prieuré de Solesmes ressentit plus d'une fois les effets de celle bienveillance, et les moines lui lémoignèrent leur reconnaissance en diverses manières. Parmi les figures qui composent le groupe de la sépulture du Christ, on croit avec fondement, reconnaître les traits de Jean de Nemours, dans le personnage qui représente Joseph d'Arimalhie.

Source : Revue de l'Anjou 1857.

Le Chapitre Général de 1729 donna pour successeur à Dom Marc Théaud un religieux nommé Dom Antoine Lalloué, qui ne tint que trois ans la charge de Prieur Claustral. Son régime est célèbre par la construction du dôme de la lanterne en tuf qui couronne encore aujourd'hui la tour de l'Eglise. Ce monument, bâti dans le style du temps, et qui ne manque pas d'une certaine élégance, porte à l'intérieur Une inscription ainsi conçue: "En 1731 , le 17 avril, sous le règne de Louis XV. Cette pierre a été posée par le Révérend Père Dom A. T. Laloüe, prieur. Jean Dubois, procureur-cellérier. Entrepreneur, Bodriller".

Source  : Essai historique sur l'abbaye de Solesmes par Prosper Louis P. Guéranger

Guéranger, Dom Prosper-lolis-pascal. — Né à Sablé-surSarthe, le 6 avril 1805, M. Prosper Guéranger embrassa de bonne heure l'état ecclésiastique ; ordonné prêtre, il devint secrétaire particulier de Monseigneur de la Myre, évêque du Mans, qui l'affectionnait beaucoup. Fort de ses bonnes éludes et poussé par un grand amour du travail, il se constitua le restaurateur de l'ordre des Bénédictins de France ; et le 11 juillet 1833 prit, comme nous l'avons dit, possession de l'antique monastère de Solesmes, dont il fut prieur pendant quatre années ; secondé, pour cette noble entreprise, par neuf religieux voués à la règle de saint Benoît. Vers le 1er septembre 1837, il reçut le titre d'abbé, lorsque à cette date, le prieuré de Solesmes fut élevé au rang d'abbaye, par un bref de Grégoire XVI.

Dom Guéranger, écrivain religieux, moraliste, laborieux comme tous ceux de cet Ordre, est auteur de plusieurs ouvrages estimés , au nombre desquels nous citerons surtout :

  • de l'Élection et la Nomination des Évêques, 1 vol. in-8°;
  • Origines de l'Église Romaine, 1 vol. in-4°;
  • Institutions liturgiques, 3 vol. in-8°;
  • Essai sur le Naturalisme contemporain , 1 vol. in8°;
  • Histoire de sainte Cécile, 1 vol. in-12;
  • l'Année liturgique, 12 vol. in-12

Nommé, par le vénérable Pie IX, membre de la Société des Rites, notre savant abbé de Solesmes s'est encore avantageusement révélé par des brochures, des articles, dans les revues, les journaux, sur diverses questions religieuses.

Source : Histoire complète de la province du Maine, depuis les temps les plus reculés par A. Lepelletier de la Sarthe

Ministère de la culture

  • Edifice construit entre 1866 et 1870 par l'architecte Duvêtre. Peinture et sculpture datent de cette époque.
  • Entre 1881 et 1891, extension réalisée par l'architecte Pascal Vérité : ajout d'un 2e cloître, du choeur des moniales, et d'un parloir.
  • Atelier et crypte construits vers 1892
  • d'une flèche polygonale et appareillé en tufeau taille
  • nef et choeurs voûtes d'ogives
  • sacristie, salle capitulaire, couloir et réfectoire voûtes d'ogives
  • galeries du grand cloître voûtées en berceau segmentaire
  • crypte voûtée d'arêtes
  • galeries du petit cloître voûtées d'arêtes et en berceau segmentaire, couvertes en terrasse

Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile à Solesmes
Crédit photo : AIZAIR (Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile, solesmes)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile' à solesmes (sarthe 72300). Vers le 1er septembre 1837, Guéranger reçut le titre d'abbé, lorsque à cette date, le prieuré de Solesmes fut élevé au rang d'abbaye, par un bref de Grégoire XVI. solesmes, sarthe

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 120125
  • item : Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile
  • Localisation :
    • Pays de la Loire
    • Solesmes
  • Adresse : rue de Sainte Cécile
  • Code INSEE commune : 72336
  • Code postal de la commune : 72300
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : abbaye
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Enquête : 1983
  • Date de versement : 1990/01/19

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 9 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • moellon
    • enduit
    • pierre de taille
    • appareil mixte
    • pierre
    • grès
    • tuf
    • tufeau
  • Couverture : On remarque 9 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • flèche polygonale
    • croupe
    • croupe polygonale
    • noue
    • terrasse
    • pignon découvert
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est ardoise
  • Autre a propos de la couverture : 3 modes de couvrement répertoriés :
    • voûte d'ogives
    • voûte en berceau segmentaire
    • voûte d'arêtes
  • Etages : 4 types d'étages mentionés :
    • sous-sol
    • 1 étage carré
    • étage de comble
    • 1 vaisseau
  • Escaliers : 4 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre
    • escalier tournant
    • escalier tournant à retours
  • Décoration de l'édifice : 3 formes de décor sont présentes :
    • vitrail
    • sculpture
    • peinture
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • Plan Type 'plan en croix latine'

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 13 parties constituantes distinctes relevées :
    • cour
    • jardin
    • enclos
    • jardin paysager
    • parties agricoles
    • église
    • cimetière
    • cloître
    • atelier
    • salle capitulaire
    • par
    • part
    • salle
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété privée
  • Auteurs de l'enquête MH :
    • Davy
    • Le B?uf François
  • Référence Mérimée : IA00058569

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de AIZAIR est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par AIZAIR :

Note du webmaster : vue de l'abbaye Sainte Cécile

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile à Solesmes. par AIZAIR
Abbaye de Bénédictines Sainte-Cécile, solesmes
Description par AIZAIR :

Note du webmaster : vue de l'abbaye St Pierre de Solesmes


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.