arêtier

Pièce de charpente inclinée qui forme l'encoignure d'un comble, vient s'assembler à sa partie inférieure aux extrémités de l'enrayure, à son sommet dans le poinçon, et sur laquelle s'assemblent les empanons (voyez Charpente). Les plombiers nomment aussi arêtier la lame de plomb qui, maintenue par des pattes, et ornée quelquefois d'un boudin, de crochets et d'ornements saillants, sert à couvrir les angles d'un comble en pavillon ou d'une flèche (voyez Plomberie , Flèche). Autrefois, et dans quelques provinces du nord, les charpentiers et les couvreurs disaient et disent encore: Erestier.

Source : Viollet le duc