Donnadieu (en 791)

Il ne nous est connu que par sa présence au concile tenu le 27 juin 791 à Narbonne contre l'hérésie de Félix d'Urgel. Il est probable qu'il y eut entre Symphorien et lui au moins un évêque dont le nom ne nous est pas parvenu, de même que celui de ses successeurs pendant près d'un siècle. C'est aux invasions des Lombards et des Sarrasins dans ces contrées, et à la persécution qu'eut à souffrir alors la religion chrétienne, qu'il faut attribuer les longs intervalles qui existent dans la succession chronologique des évêques de Gap.

La France pontificale (Gallia Christiana) Diocèse de Gap, par Honoré Jean P. Fisquet 1864.