Biricon (876-880) et Hugues (vers l'an 900)

Il se trouva au. concile qui fut tenu du 21 juin au 16 juillet 876 à Ponthion, au diocèse de Châlons-sur-Marne, près de Vitry et le 15 octobre 879 à la fameuse assemblée de Mantaille près de Vienne en Dauphiné, qui donna le titre de roi de Provence à Boson, duc de la Bourgogne cis-juranne, beau-frère de Charles le Chauve, au détriment des enfants du roi Louis le Bègue. Il s'y trouva six archevêques et dix-sept évêques avec les grands seigneurs du royaume d'Arles. Les évêques et les seigneurs dirent dans cette assemblée, que manquant de protecteur depuis la-mort de Louis le Bègue, ils ont choisi Boson pour leur roi comme le plus capable de les défendre par l'autorité qu'il a eue sous les rois précédents, et par l'affection du pape Jean VIII, qui l'avait adopté pour son fils. Le décret est suivi d'une lettre au nouveau roi, pour lui demander son consentement à l'élection, à laquelle on suppose qu'il s'était opposé et pour lui marquer les conditions de cette élection. Les actes de ce concile ont été publiés par Guillaume Paradin, dans les Annales de Bourgogne, imprimées à Lyon en 1516, avant que les PP. Sirmond et Labbe les insérassent dans leurs collections.

A noter dans sa suite, Hugues vers l'an 900, Son nom seul nous est parvenu et peut-être ne fut-il pas le successeur immédiat de Biricon.

La France pontificale (Gallia Christiana) Diocèse de Gap, par Honoré Jean P. Fisquet 1864.