Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement

Cette église doit son nom à la chapelle Saint-Jacques-du-Haut-Pas. Vers le milieu du XVe siècle, les habitants des faubourgs Saint-Jacques et Saint-Michel, trop éloignés des églises Saint-Médard, Saint-Hippolyte et Saint-Benoit, sollicitèrent l'érection de cette chapelle en succursale. Cette demande leur fut accordée en 1566.

La sentence de l'official de Paris est ainsi conçue : « Avons permis et permettons aux manants et habitants des dits faubourgs de la porte Saint-Jacques et de Notre-Dame-des-Champs, avoir à leurs dépens autres personnes, qui disent, chantent et célèbrent à haute voix et avec chants, les dits offices divins. »

Dès l'époque de l'établissement de cette succursale, le prêtre qui la desservait avait pris le titre de curé. Cette cure était alors à la nomination du trésorier de la Sainte-Chapelle. La population s'étant considérablement augmentée dans le faubourg Saint-Jacques, on résolut, en 1603, de bâtir une église plus vaste.

La première pierre ne fut pourtant posée que le 2 septembre 1630, par Monsieur, frère du roi Louis XIII. Ce fut seulement alors que les habitants obtinrent l'érection de leur église en paroisse. Les travaux, commencés d'abord avec beaucoup d'ardeur, furent longtemps suspendus faute de secours. On les reprit en 1675. Le choeur était seulement construit à cette époque. On doit la continuation de cette église à madame Anne-Geneviève de Bourbon, princesse du sang, duchesse douairière de Longueville, qui vint plusieurs fois au secours de la fabrique. Mais la plus grande partie de la dépense fut faite par les paroissiens.

Il est peu d'exemples dans notre histoire d'un zèle de piété plus unanime et plus touchant. Les carriers, qui étaient en grand nombre dans ce quartier, fournirent gratuitement toute la pierre dont cet édifice est pavé ; et les ouvriers employés à sa construction travaillèrent chacun un jour par semaine, sans vouloir en recevoir le salaire. Le portail, décoré de quatre colonnes doriques, et la tour, d'une forme carrée, furent construits sur les dessins de l'architecte Guittard, membre de l'Académie.

On commença en 1688 la chapelle de la Vierge, située dans le fond du choeur. L'église Saint-Jacques-du-Haut-Pas est aujourd'hui la seconde succursale de la paroisse Saint-Étienne-du-Mont.

Source : Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments 1844.

église Saint-Jacques-du-haut-Pas

Origines

Séminaire de Saint-Magloire et église Saint-Jacques-du-haut-Pas

Le séminaire de Saint Magloire était, il n'y a pas deux siècles, un Hôpital nommé Saint-Jacques-du-haut-pas, et était occupé par des Religieux Hospitaliers qui lui avaient donné leur nom. Cet ordre qui paraît être le même que celui des Religieux appelés Pontifices, ou faiseurs de ponts, prit naissance en Italie, vers le milieu du douzième siècle et ne fut d'abord qu'une société de Laïques, dont le principal institut était de faciliter aux pèlerins les passages des rivières, en faisant même des bacs et des ponts pour cet usage ; c'était pour cela qu'ils portaient un marteau sur la manche gauche de leur habit. Cet institut forma dans la suite une Congrégation Religieuse, dont le chef-lieu fut l'Hôpital de Saint-Jacques-du-haut-Pas, situé dans le Diocèse de Lucques en Italie, où résidait le Commandeur Général de tout l'Ordre.

Ces Religieux avoient pris leur nom d'un endroit appelé Haut-Pas, ou Maupas, situé sur la rivière d'Arno, où se fit le premier établissement de leur Institut.

Plusieurs papes ayant approuvé et confirmé cet ordre par leurs Bulles et ayant accordé de grandes indulgences à ceux qui lui feraient du bien, il se multiplia surtout en France, où il y eut un Commandeur Général pour ce Royaume, qui faisait sa résidence à l'Hôpital Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris, dépendant néanmoins du Chef de l'Ordre, qui était en Italie.

La Commanderie générale de Paris fut fondée, à ce que dit Dubreuil, par Philippe-le-Bel en 1286 ; mais il n'en rapporte point de preuve. La situation de cet Hôpital et celle de plusieurs autres, ne permettant pas aux Religieux qui les occupaient, de rendre aux pèlerins les secours charitables qui avaient donné lieu à leur institut, ils se consacrèrent au service des pèlerins en les recevant et les nourrissant dans leurs Hôpitaux.

Quoique le Pape Pie II eût supprimé l'Ordre de Saint-Jacques-du-haut-Pas, par sa Bulle de l'an 1459 et qu'il en eût appliqué les revenus à celui de Notre-Dame de Bethléem, qu'il institua par la même Bulle, il ne cessât pas de subsister longtemps après puisqu'en 1519, l'Hôpital et une partie de l'église de Saint-Jacques-du-haut—Pas de Paris, furent rebâtis par le Commandeur de Paris, Antoine Canu, comme nous l'apprenons de son épitaphe.

Cette église fut dédiée quelque temps après sous l'invocation de la glorieuse Vierge, de Saint-Jacques-le-Majeur, de Saint Jean-Baptiste, de Saint-Jean l’Évangéliste, de Saint Sébastien, de Saint Raphaël, et de tous les Anges.

L'Ordre de Saint-Jacques-du-haut-Pas étant sur le point de s'éteindre en France et n'y ayant dans l'Hôpital de Paris qu'un ou deux Religieux, la Reine Catherine de Médicis qui voulait faire bâtir un nouveau Palais à l'Hôtel d'Orléans, occupé par les Filles Pénitentes, fit transférer ces Filles au Monastère de Saint Magloire et les Religieux de Saint Magloire à l'Hôpital de Saint-Jacques-du-haut-Pas, en conséquence d'un contrat passé entre cette Reine et les parties intéressées, au mois d'Octobre 1579.

Après l'exécution de ce contrat, l’Hôpital de Saint-Jacques-du-haut-Pas changea de destination et de nom et devint l'Abbaye de Saint Magloire. Il y avait pour lors dix ans, qu'à la prière des Habitants du faubourg Saint-Jacques, l'église de cet Hôpital avait été érigée en église succursale et dépendante des paroisses de Saint Benoit, de Saint-Hyppolyte et de Saint Médard.

A peine les Moines de Saint Magloire furent ils installés en ce lieu, qu'ils se trouvèrent incommodés de l'Office Paroissial qui se faisait dans la nef de leur église, souvent à la même heure qu'ils célébraient le leur. Les Habitants de leur côté souhaitaient avoir une église particulière et prirent cette occasion pour faire bâtir tout proche une Chapelle qui prit le nom de Saint-Jacques-du-haut-Pas, que l'autre avait quitté pour prendre celui de Saint Magloire.

Voila l`origine de l'église Paroissiale de Saint-Jacques-du-haut-Pas et voici l'origine du Séminaire de Saint Magloire.

Source : Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs par Pierre-Thomas-Nicolas et Magny Hurtaut 1779.

Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement
(Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, Cette église doit son nom à la chapelle Saint-Jacques-du-Haut-Pas. Vers le milieu du XVe siècle, les habitants des faubourgs Saint-Jacques et Saint-Michel, trop éloignés des églises Saint-Médard, Saint-Hippolyte et Saint-Benoit, sollicitèrent l'érection de cette chapelle en succursale. Cette demande leur fut accordée en 1566. paris 5eme arrondissement, paris

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 121272
  • item : Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas
  • Localisation :
    • Ile-de-France
    • Paris 05
  • Code INSEE commune : 75105
  • Code postal de la commune : 75005
  • Ordre dans la liste : 31
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Date de protection : 1957/06/04 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/07/08

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : Site inscrit 06 08 1975 (arrêté)
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Photo : 8b8d07233b456a283e205a94b11b0ebd.jpg
  • Détails : Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas : inscription par arrêté du 4 juin 1957
  • Référence Mérimée : PA00088415

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris 5eme arrondissement. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, paris 5eme arrondissement

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.