Hospice Comtesse à Lille

Portail de l'hospice comtesseLes bâtiments entourant la cour d'honneur datent de la seconde moitié du XVe siècle et de la seconde moitié du XVIIe siècle. Les autres bâtiments sont de la première moitié du XVIIIe siècle. (Ministère de la culture)

Situé au cœur du secteur sauvegardé, l'Hospice Comtesse est un des plus beaux ensembles hospitaliers de Lille ancien. Une fouille de sauvetage a été pratiquée dans la cour de l'Hospice Comtesse au mois d'avril 1971 par M. Philippe Jessu. conservateur du Musée Comtesse.

L'hospice Comtesse porte ce nom en souvenir de la fondatrice, la Comtesse Marguerite de Flandre, qui concéda un terrain à cet usage en 1236, dans le centre du vieux castrum de Lille. Un incendie détruisit en 1468 les bâtiments du XIIIe et du XIVe siècle. L'hospice actuel est composé d'un ensemble de bâtiments du XVe (la salle des malades) et du XVII. (la chapelle). Les pièces annexes sont composées des bâtiments conventuels. des cuisines et de la boulangerie. Au cours de travaux effectués pour l'installation d'un chauffage central dans le bâtiment situé à l'ouest de la grande cour, une grande excavation de 3 mètres de profondeur a permis de mettre au jour une stratigraphie fort lisible des sols et d'un mur antérieurs au XVIIe siècle. De nombreux tessons ont été recueillis et sont en cours d'étude. C'est là la première stratigraphie relevée à l'intérieur de cet ensemble hospitalier du XIIIe, fort connu pour sa belle salle des malades. (Archéologie Médiévale 1, page 270, 1971)

L'Hospice Comtesse, l'un des plus anciens établissements de cette ville, fut fondé en 1227, sous le nom d'Hôpital Notre-Dame, par la comtesse Jeanne, fille de Baudouin IX, empereur de Constantinople et comte de Flandre. Cette maison, commencée à Marquette en même temps que l'abbaye du même heu, était assez avancée, lorsqu'en 1230, la comtesse donna ordre de suspendre les travaux et de transférer l'établissement à Lille. Déjà cette princesse avait fondé l'Hôpital Saint-Sauveur et une maladrerie pour les innombrables lépreux qui venaient de la Terre-Sainte. Son esprit actif et son âme compatissante, sans cesse occupés a chercher les moyens de soulager les malheureux, la portaient à multiplier ces établissements, utiles.

Cet hospice est maintenait exclusivement réservé aux vieillards infirmes, dits Vieux-Hommes, au nombre de quatre-vingts, et aux jeunes orphelins appelés Bleuets, ces derniers, ou nombre de cinquante, sont nourris et entretenus au moyen des revenus de là fondation de M. Delagrange auxquels on a joint ceux de la fondation faite en 1605, par Guillaume de Bailleul, dit Bapaume.

On y reçoit des vieillards âgés au moins de soixante ans, moyennant trois cents francs de pension.

Source : Petit conducteur dans Lille à l'usage des étrangers 1850

Portrait de Jeanne de Constantinople par Arnould de Vuez (détail) au musée de l'Hospice Comtesse de Lille.

 

Portrait de Jeanne de Constantinople par Arnould de Vuez au musée de l'Hospice Comtesse de Lille (source wikipédia).

Épigraphie

En 1236 (L'acte de fondation est de février 1236), Jeanne de Constantinople, fille de Bauduin IX, et comtesse de Flandre, détacha une portion de son palais de la Salle, pour y installer un hôpital, qu'on appela d'abord Hôpital Notre-Dame ; à ce nom, la reconnaissance du peuple lillois substitua celui d'Hôpital Comtesse, qu'il perdit en l'an V, pour recevoir celui d'Hospice Comtesse.

A l'origine, les malades y étaient soignés par des frères et des soeurs comme à Saint-Sauveur ; actuellement, il est réservé aux vieux hommes et aux bleuets.

1236-1853. A la voûte en bois de la chapelle, 66 écussons 4 portant les noms des bienfaiteurs, peints en 1853 par BREBAR, ancien bleuet de la bonne maison de la Grange. Au-dessus de l'autel, le nom de Jeanne de Constantinople, répété 12 fois, avec les dates ; 1236, 1237, 1238, 1239, 1243.

Jeanne LEMESRE, 1529.
VANDENPOELE, 1544.
BERTOUL, 1548.
E. DE RUELIN, 1592.
M. DU MORTIER, 1604.
F. DE HERLIN, 1604.
Jeanne DE BAVIÈRE, 1612.
Adrien DESQUIENS, 1624.
Mle Du HOT, 1624.
Le Magistrat de Lille, 1624.
A. CAUWERCHIN, 1632.
P. DESBUISSONS.
A. CASTELLAIN, 1638.
Jeanne-Michel et Jacqueline CARDON, 1632.
Js DUBOSQUIEL, 1633.
A. LEVASSEUR.
IMBERT DE LA BASÈQUE, 1639.
Mathias LE THIERI, 1620.
Jean ROUVROY, 1644.
E. COPPENS, 1644.
C. LESPILLET, 1638.
A. LAIGNEL, 1642.
J. ROBERT, 1646.
M. DELEDEUSLE, 1648.
J. HERRENG, 1649.
L. DE CROIX; N. DE CROIX, 1683.
J. DE REBREVIETTES, 1648.
H. JACOPS, 1677.
A. BRAEM, 1677.
C. PIQUET, 1681.
E. PERSAN, 1681.
Jean DE FLANDRES, 1683.
F. IMBERT, 1684.
M. VANTHIENNEN, 1797.
Philippe-Barbe SALLEMBIER, 1694.
D. J. DUBOSQUIEL, 1707.
M. POLLET ; le père CARLIER, 1696-1697.
C. DESPATURES, 1699.
J. D. FOUCQUIER ; C. FRANS, 1696-1697.
D. DOMMESSENT, 1708.
J. HERRENG, 1714.
ENGELGRAVE, 1729.
BAVE, 1720.
DUBOSQUIEL DE CUSINAM, 1720.
J. DE LE RUYELLE, 1722.
C PROUVILLE, 1728.
J. WILLEMAIN, 1727.
N. JACOPS, 1730.
A. MIROUL, 1732.
REGNIER, 1732.
A. DELIOT, 1740.
J. B. WACRENIER, an XI ;
DESMARESCAUX. Jean-B. VANACKERE, 1837.
TAVERNE DE BURGAULT, 1853.

1620. Dans la chapelle; au-dessus du bénitier; plaque de cuivre.

Mathias LE THIERI, d'heureuse mémoire, vivant chevalier et pèlerin du St Sépulcre en Jérusalem et l'ung des maistres de la maison des povres orphelins de la Grange, at fondé en la chapelle de céans trois obyts par an à perpétuité, si comme le premier au mois de mars, le second au mois de juillet et le troisième au mois de novembre en suivant, sy at ordonné au dits orphelins y ayans assisté récréation à chasque fois en la forme et manière reprinse par les lettres pour ce faictes et passées soubs l'octroy de Mrs du Magistrat de ceste ville, le Xe de feburier 1621 et raportées par les comptes qui se rendent annuellement de l'administration des biens des susdits orphelins par lesquels apert avoir esté accepté par les maistres de la dicte maison de l'an 1621, la somme de XVIIIe livres parisis, furnie par les exécuteurs du testamon dudict Mathias, à l'accomplissement de ladite fondation. Il termina vie par mort le XIe d'aoust 1620 et gist en la chapelle de St George de l'église paroissialle de S. Estiene. Priés Dieu pour son âme.

1622-1886. Au mur de la chapelle, près de la Communauté ; marbre blanc.

Hospice des Vieux Hommes. Noms des fondateurs de lits (NdW : et leur nombre) :

1622. François VANHOYQUESLOT, 3.
1631. Époux DELEPORTE-LEPLAT, 1.
1632. Michel CARDON, 1.
1633. Gilles CARDON, 1.
1633. Époux CARDON-CASTEL, 1.
1634. Jacques DUBOSQUEJ., 1.
1635. Jean LEQUIEN, 1.
1638. Antoinette CASTELAIN, veuve DESBUISSONS, 1.
1638. Antoinette LEVASSEUR, veuve DUVINAGE, 1.
1638. Charles LESPILLET, 1.
1642. Anne LAIGNEL , veuve CAPON, 1.
1643. Guillemette PETIT, 1.
1644. Nicolas DOMINICLE, 1.
1644. Jean ROUVROY, 1.
1641. Paul COPPENS, 1.
1646. Jacques ROBERT, 1.
1648. Marguerite DELEDEUSLE, veuve DEGRUSON, 1.
1619. Jacqueline HERRENG, veuve FASSE, 1.
1653. Elisabeth PERSAN , veuve LECHIRE, 1.
1077. Henri JACOPS, 1.
1677. Allard BRAEM, 1.
1679. Henri ROBERT, 1.
1681. Etienne DELEBOE, 1.
1681. Claude PIQUET, 1.
1683. Jean DE FLANDRES, 1.
1084. Jean MONTAGNE, 1.
1688. Jeanne DESPLANQUES, veuve LEBARDIE, 1.
1690. Jeanne DE CUPPRE , femme COUSTENOBLE, 1.
1692. Henri POUILLE, 1.
1697. Nicolas VANTHIENEN, 3.
1697. Louis LEFEBVRE, 2.
1099. Charles DESPATURES, 1.
1703. Catherine FRANS , femme JoSSe FOUQUIER, 1.
1709. Jean VANDERRONDE, 1.
1714. Jeanne HERRENG, 1.
1720. Guillaume VINCENT, 1.
1722. Jean DELERUYELLE, 1.
1722. Bonaventure CORNILLE, 2.
1727. Ignace WILLEMIN, 1.
1728. Gaspard PROUVILLE, 1.
1729. Marie HACHIN, 1.
1729. Catherine ENGELGRAVE, veuve Jean-Baptiste ENGELGRAVE, 1.
1729. Michel CUVELIER, 1.
1730. Marie LEFER, veuve DELEBECQUE, 1.
1730. Marie ROSEAU, 1.
1732. Michel RÉGNIER, 1.
1732. Arnould MIROUL, 2.
1733. Jacques PIÉTIN, 1.
1735. Marie DÉMARÉCAUX, 1.
1736. Nicolas JACOBS, 1.
1737. Bauduin DELEDICQUE, 1.
1738. Agnès MOTTET, veuve COURTECUISSE, 1.
1803. Jean-Baptiste WACRENIER, 1.
1847. Sophie VANACKERE , femme BERNOS, 1.
1848. Jean-Baptiste VANACKERE, 1.
1855. Barthelemi DELESPAUL, 1.
1858. Marie-Anne BERNOS, veuve DUPUY, 1.
1858. Louis-Joseph DEFONTAINE, 1.
1864. Comte Edgard DELIOT DE LA CROIX, 1.
1864. Louis-Fr.-J BRAME, 1.
1867. Armande comtesse DELIOT DE LA CROIX, 1.
1867. Alexandre-Louis BERNOS, 3.
1867. Am.-Léon LALLIER (Bleuet), 1.
1870. Comtesse Émélie - Jeanne d'HESPEL DE FLENCQUES, 1.
1872. Louis - Félix MAC CARTAN (Bleuet), 1.
1874. Adolphe-Auguste ARTAUD, 1.
1877. Auguste-Humbert FLAMEN, l.
1883. Léonide - Séraphine DELEZENNE, 1
1884. Caroline MARCHAND, veuve FRÉMONT, 1
1886 Louis-Joseph HERBOMEZ, 1

1636. Cloche du carillon ; actuellement au magasin de l'administration des hospices. Anno 1636.

1649. Cloche du carillon; actuellement au même magasin. Dominique FIÉVET m'a faict à Lille l'an 1649.

1649. Au-dessus de la porte d'entrée. 1649.

1652. Derrière la chapelle; en relief. Écussons : Flandre, 1198; Portugal, 960; Savoie, 849.

1653. Au choeur ; sous la fenêtre à droite : groupe de sainte Anne avec la Vierge, en marbrés noir et blanc. Écusson : Carton, 693; avec la devise : Droit Carton.

D. O. M. et S. Annos, Matri Ge(ni)tricis Dei, sacrum ponebat D. Soror Maria CARTON, hujus hospitalis priorissa. 1653.

1653. Au choeur; sous la fenêtre à gauche; groupe de saint Joseph avec l'enfant Jésus, en marbres noir et blanc. Écusson : Vrancx, 412 ; avec la devise : Pedetentim.

D. O. M. et S. Josepho, Dei nutritio, sacrum ponebat R. D. F. Josephus VRANX, religiosus Cysoniensis, hujus hospitalis magister. 1653.

1675. A gauche du choeur.

Arrête passant pour prendre part à notre deuil. La vénérable dame prieure de céans, Sr Marie CARTON, repose en ce lieu, laquelle âgée de 59 ans, professe de 40, prieure de 25, acheva sa carrière le 14 de mars [1675], pour loger sa belle âme auprès de son époux. Sa bonne vie l'a rendue agréable, son gouvernement aimable, sa charité infatigable, sa douceur admirable, et sa mort la rend recommandable, Prié Dieu pour son âme. R. I. P.

1700. Réfectoire des religieuses; au centre du plafond. MDCC.

1724. Dans la cour, sur l'aile gauche des bâtiments. 1724.

1729-1742. Grosse cloche de l'horloge. Écusson : Flandre, 1198.

1730. Sur six cloches de l'ancien carillon; actuellement conservées au magasin de l'administration des hospices. 1730.

1745. A gauche de la porte de la chapelle; marbre blanc.

A la glorieuse mémoire de Messieurs, les officiers blessez à la bataille de Fontenoy et décédés dans cet hôpital l'an 1745.

MAY. Le 11, le Sr Jean-Paul COLOMIER, capitaine dans royal artillerie, bataillon de Fontenay. Le 14, Barthélémy SALLIÈRES, major au regt d'Haynaut infanterie. Le 15, Etienne OTOOLE, garde du corps du roy, de la compagnie de Noailles, brigade d'ordre. Le 16, Jeau-François-Alexandre DE TOURREILLE DE VERNEUIL, lieutenant des mineurs dans la compagnie de Boule. Le 16, Pierre GALI, brigadier des grenadiers à cheval du roy. Le 16, Pierre CHASTAGNAC DE COMBAT, sous-brigadier des gardes du corps du roy dans la compagnie de Charost, brigade de Vernassat; Le 16, CONFERRONS, lieutenant de la compagnie de Belleval, au régiment de Fienne, cavalerie. Le 18, Thomas PAYE, lieutenant de la compagnie de Bloont, au régiment de Fitz James, cavalerie. Le 19, Joseph BOILLOIN, brigadier des grenadiers à cheval du roy. Le 21, Jean-Marie DE BOURNÉ, volontaire au régiment de Penthièvre, cavalerie, compagnie de l'Angle. Le 21, Ambroise-Joseph-René DE LA JONCHÈRE DE COESMS, lieutenant de la compagnie de Berotte, régiment de la couronne. Le 21, Louis DARNAC, lieutenant en second dans royal artillerie. Le 22, Christophe PLUNNETT, capitaine au régiment de Claré, irlandois. Le 23, Jean TISSIER, lieutenant de cavalerie au régiment de Brionne. Le 29, Antoine Rouen, maréchal des logis de la gendarmerie des chevaux légers d'Anjou, chevalier de St Louis. Le 31, Martin EBINEZ, lieutenant de la colonelle au régiment de Courte. Le 31, Jean-François BRUNELLE, dit GRAND MAISON, lieutenant second de la 1re compagnie des Grenadiers de Normandie.

JUIN. Le 3, Jacques BARTHE, maréchal des logis de la compagnie Dobert, au régiment de Brionne, cavalerie. Le 5, Pierre PUIRAVEAU DE LA FOUGÈRE, capitaine au régiment de la couronne. Le 6, Claude DE MORTHON, garde du corps du roy de la compagnie de Noailles, brigade d'ordre. Le 9, Philippe PÉRILLON, capitaine dans royal artillerie. Le 19, Pierre CASSIER, grenadier à cheval du roy. Le 20, Philippe ANDRELEU, maréchal des logis au régiment de Noailles. Le 28, Jean-Baptiste LE BONIF DE VITOUVILLE, sous-lieutenant dans royal artillerie. Le 29, Etienne DODI, maréchal des logis de la compagnie de Sercalot, au régiment d'Harcourt.

JUILLET. Le 1, Frixe DAUXION, capitaine aide-major au régiment de la Couronne. Le 22, Etienne COPPINGER, cadet dans la colonnel au régiment de Dillon.

OCTOBRE. Le 1, Jean-Baptiste BREUDLE, capitaine-lieutenant au régiment suisse de la cour au chantre. Le 9, Louis OFFEMONT DE LOUVRAGE, garde du corps du roy, compagnie d'Harcourt, brigade Pont St Pierre. Le 23, Joseph de GRISFOLLET DE LENTILLAO, garde de la manche du roy de la compagnie de Noailles, brigade de Cajeulle.

Guillaume CARRÉ, prêtre, aumônier du régiment Deu, mort le 1er avril 1755.

Requiescant in pace.

1770. Caveau du réfectoire; côté droit, au milieu. Icy gist le corps de soeur Augustine, morte le 26 février 1771, âgée de 36 ans.

1772. Caveau du réfectoire; côté gauche, au milieu. Ici est le corps de Jeanne-Françoise WAIMEL, morte le 2 mars 1772, âgée de 72 ans. R. I. P.

1772. Caveau du réfectoire; côté droit, à l'entrée. Ici est le corps de soeur Joseph-Constance LESAFFRE, morte le 7 juin 1772.

1773. Caveau du réfectoire; côté droit, à l'entrée. Ici repose le corps de soeur Albertine DIRATE, novice de cet hôpital, morte le 22 décembre 1773, âgée de 23 ans. R. I. P.

1774. Caveau du réfectoire; côté droit, au milieu. Icy gist le corps de soeur Marie-Anne BARBET, décédée le 20 juin 1774, âgée de 26 ans, professe de 7 ans, 1774. R. I. P.

1775. Caveau du réfectoire; côté droit, au milieu Sépulture de Mr BOONE, décédé le 28 décembre 1775.

1776. Caveau du réfectoire; côté droit, à l'entrée. Ici gist soeur Jeanne Marguerite, 1776. R. I. P.

1776. Caveau du réfectoire; côté droit, au fond. AEterna fruatur pace. Philippe HULEU, maître, âgé de 71 ans, mort le 19 avril 1776.

1778. Caveau du réfectoire; côté droit, au fond. Icy gist le corps de dame prieure Ernestine RINGUIER, morte subitement le 14 octobre, âgée de 75 ans, 1778. R. I. P.

1782. Caveau du réfectoire ; côté droit, à l'entrée. Sépulture de soeur Marie-Catherine ROUZÉ, décédée le 6 décembre 1782, âgée de 60 ans, professe de 40 ans. R. I. P.

1784. Caveau du réfectoire; côté droit, au fond. Sépulture de soeur Marie-Joseph DUBERON, morte le 30 mars 1781, âgée de 63 ans, professe de 44. R. I. P.

1785. Caveau du réfectoire; côté gauche, au milieu. Sépulture de soeur Bernardine GRUYELLE, morte le 24 novembre 1785, âgée de 49 ans, professe de 30. R. I. P.

1786. Caveau du réfectoire; côté gauche, à l'entrée. Sépulture de soeur Marie-Monique DEBUISERET, décédée le 5 septembre 1786. R. I. P.

1787. Caveau du réfectoire ; côté gauche, au fond. Sépulture de soeur Stéphanie FLORY, décédée le 27 avril 1787. R. I. P.

1787. Caveau du réfectoire; côté gauche, au fond. Sépulture de soeur Marie-Louise DELANNOY, décédée le 17 mai 1787, âgée de 76 ans, professe de 58, jubilaire de 8. R. I. P.

1787 ou 1788. Caveau du réfectoire; côté gauche, au milieu. Sépulture de soeur Alexandrine IMBERT, morte le 15 juin 178., âgée de 78 ans, prieure de 15, jubilaire de 2, professe de 51 ans. R. I. P.

1788. Caveau du réfectoire ; côté gauche, à l'entrée. Sépulture de soeur Marie-Gabrielle DE GALONNÉ, morte le 19 décembre 1788, âgée de 61 ans, professe de 44. R. I. P.

1789-1806. Petite cloche de l'horloge. Messieurs DUSART-DESCARNES, VANVESBUS, QUECQ-DESEVLINQUE, administrateurs. Dame Marie-Émélie JOUSSERAIT, supérieure.

1790. Caveau du réfectoire ; côté gauche, au milieu. Sépulture de soeur Philippine SPROIT, décédée le 5 avril 1790.

1790. Caveau du réfectoire; coté gauche, à l'entrée. Sépulture de soeur Marie-Léontine DERETZ, morte le 27 avril 1790.

1790. Caveau du réfectoire ; côté gauche, au milieu.

1790. Sépulture de soeur Justine DEBARALLE, âgée de 41 ans, décédée le 18 mai 1790.

1790. Caveau du réfectoire ; côté gauche, à l'entrée.

1790. Sépulture de soeur Monique BRUNET, âgée de 24 ans, décédée le 6 juin 1790.

1819. A gauche de la porte de la chapelle; marbre blanc.Ecusson : Godefroy, 508; avec la devise : Pacifice.

A la mémoire de messire Denys-Joseph GODEFROY, écuyer, ancien conseiller du roi et directeur de la chambre des comptes de Lille, décédé audit Lille, le 11 mai 1819, à l'âge de 78 ans, et inhumé à Néchin. Il fut, comme ses pères, savant et homme de bien; ses derniers travaux furent consacrés aux pauvres. Priez pour son âme.

1827. A gauche de la porte de la chapelle; marbre blanc— Écusson : Quecq de Sevelinghe, 180; avec la devise : Sat cito, si certo.

A la mémoire de Messire Jean-Baptiste-Gabriel-Joseph QUECQ DESEVELINGUE, chevalier, ancien trésorier de France au bureau des finances et domaines de la ci-devant généralité de Lille, membre du conseil général du département du Nord et administrateur des hospices civils et secours publics de la ville de Lille, décédé dans ladite ville le 31 décembre 1827, âgé de 72 ans. Sa vie entière fut consacrée au soulagement des pauvres. Priez Dieu pour son âme.

Source : Épigraphie ou Recueil des inscriptions du département du Nord ou du diocèse de Cambrai par Leuridan, Théodore (1860-1933).

Hospice Comtesse à Lille
(Hospice Comtesse, lille)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Hospice Comtesse, Les bâtiments entourant la cour d'honneur datent de la seconde moitié du 15e siècle et de la seconde moitié du 17e siècle. Les autres bâtiments sont de la première moitié du 18e siècle. lille, nord

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 97994
  • item : Hospice Comtesse
  • Localisation :
    • Nord-Pas-de-Calais
    • Lille
  • Adresse :
    • rue de la Monnaie
    • rue Comtesse
  • Code INSEE commune : 59350
  • Code postal de la commune : 59000
  • Ordre dans la liste : 26
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : hospice
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 6 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 15e siècle
    • 2e moitié 15e siècle
    • 17e siècle
    • 2e moitié 17e siècle
    • 18e siècle
    • 1ère moitié 18e siècle
  • Années :
    • 1472
    • 1724
  • Dates de protection :
    • 1923/04/14 : classé MH
    • 1991/02/26 : classé MH
  • Date de versement : 1993/11/03

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : Inscriptions 21 07 1944 et 28 04 1970 (arrêté) (maisons de louage, rue de la Monnaie) annulées.
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :10 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • élévation
    • toiture
    • chapelle
    • salle
    • cour
    • sacristie
    • moulin
    • infirmerie
    • boulangerie
    • BATIMENT
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • Cette construction a été affectée a l'usage de : musée d'histoire locale

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Photo : ec811dde9299641f1882e52092ac988e.jpg
  • Détail :
    • Bâtiments du 15e siècle et du 17e siècle entourant la cour d' honneur (cad. KY 139) : classement par décret du 14 avril 1923
    • Façades et toitures de l' ensemble des bâtiments autres que ceux des 15e siècle et 17e siècle, 16 à 38 rue de la Monnaie (cad. KY 119, 133 à 139) : classement par arrêté du 26 février 1991
  • Référence Mérimée : PA00107586

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hopice Comtesse

Hospice Comtesse à Lille. par pierre bastien
Hospice Comtesse, lille
Description par pierre bastien :

Hospice Comtesse


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.