Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno

Epoque romaine

A un kilomètre au nord du bourg, sur le chemin de Questembert, se trouvent de nombreux débris romains.

Moyen-âge

Église paroissiale de Notre-Dame, autrefois Sainte-Anne (ancienne trêve de Noyal-Muzillac). Elle a remplacé, au XVIe siècle, une chapelle du Temple et appartenait à la commanderie de Carentoir. La voûte de l'ouest et l'ossuaire du nord, dont parle M. Cayot-Delandre, n'existent plus.

Grand et moyen appareil à l'abside, à la tour et au sud ; appareil mélangé au nord. Plan basilical sans bas-côté, l'abside s'ouvrant sur le transept. Contre-forts adhérents ; l'un d'eux à pinacle sculpté. Au nord-ouest, accolée au pignon, tour cylindrique amortie en pierre, avec des consoles de la Renaissance qu'on remarque aussi à l'intérieur du chœur. A l'aisselle du bras nord et de la nef, sorte de tour basse et carrée, couverte en ardoises.

Portes en plein cintre à retraites. Dimensions du monument dans oeuvre : 28 mètres sur 6 environ. Au-dessous de la tour carrée, arcades plein cintre sur simples tailloirs. De chaque côté du chœur, à l'ouverture des bras, une colonne cylindrique supporte un entrait : l'une d'elles offre des volutes au chapiteau ; base un peu élevée formant banc Sur la sablière du nord de la nef, date de 1580. Fenêtres plein cintre à la nef et à l'abside, à retraites ; dans les transepts, fenêtres à cintre brisé, meneaux rayonnants et flamboyants (restes d'une construction plus ancienne).

Fenêtre à clochetons, faisant pignon sur le toit au sud ; il y en avait de semblables à la voûte qui a disparu. Vitraux aux fenêtres de l'abside : compartiments variés; personnages de 0m20 à 0m30, représentant les différentes scènes de la vie de Notre Seigneur et de sa passion ; plusieurs écussons:

  • d'hermines plein (Bretagne);
  • de gueules à une croix d'argent;
  • d'or à deux fastes de gueules (Carné);
  • vairé d'or et d'azur (Rochefort);
  • Autres écussons au transept nord, parmi lesquels celui de Rieux, d'azur à dix besants d'or.

Dans le bras sud, piscine à trilobé. Au sud de la nef, à l'extérieur, chaire en pierre, de même époque que le mur sur lequel elle fait saillie : on y pénétrait de l'intérieur; oculus elliptique à droite et à gauche. Banc avec stalles de pierre le long de la nef, du même côté. Stalles semblables dans le chœur.

A l'ouest, tribune en bois à panneaux grossièrement sculptés : animaux, personnages, figures, dans des cartouches ; pupitre portant un écusson à trois mâcles. Niches à plein cintre au chœur. Dans le cimetière, au sud de l'église, calvaire tout en granit, ou plutôt colonne, surmontée d'une croix,d'environ 5 mètres de hauteur, sans y comprendre la base, qui est elle-même assez élevée et à laquelle on arrive par un large escalier tout autour; le fût est cannelé, le chapiteau formé de quatre faces concaves ornées de volutes et de feuilles de refend; à la base, pilastre», fleurons, losanges et couronnes. Dans le tabernacle du transept nord est conservée une croix en argent doré, haute de 0m20 environ, chargée de dessins gravés, figures et fleurons; elle porte cinq pierres précieuses ; ses extrémités sont terminées par une sorte de trilobé allongé ; le pied est moderne.

Cette croix est appelée dans le pays la petite sœur de celle de la Vraie-Croix en Sulniac (voir les titres relatifs à cette église que M. Cayot-Delandre a publiés dans son ouvrage sur le Morbihan, ainsi que les dessins qui les accompagnent).

Monnaie de Philippe VI trouvée dans cette commune et donnée au musée de la Société par M. l'abbé Piéderrière, vicaire de Noyal-Muzillac.

Source : Répertoire archéologique du département du Morbihan

Eglise reconstruite en 1570 à l'emplacement d'un édifice plus ancien dont il subsiste des parties dans l'édifice actuel. L'origine remonte probablement aux Templiers. En 1160, le fief fut donné à l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. L'afflux des pèlerins était tel qu'une chaire extérieure fut placée contre la façade sud. En effet, le culte de Sainte-Anne attirait de nombreux marins et celui de la Passion rassemblait une foule de pèlerins le Vendredi Saint. Un pèlerin en provenance de la Terre sainte y aurait laissé un fragment de la Vraie Croix. Une petite croix en argent doré du 13e siècle conserve cette relique. Le pèlerinage lui-même doit remonter au 12e siècle. (Source : ministère de la culture.)

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno
(Eglise Sainte-Anne, le guerno)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise Sainte-Anne, Église paroissiale de Notre-Dame, autrefois Sainte-Anne (ancienne trêve de Noyal-Muzillac). Elle a remplacé, au XVIe siècle, une chapelle du Temple et appartenait à la commanderie de Carentoir. La voûte de l'ouest et l'ossuaire du nord, dont parle M. Cayot-Delandre, n'existent plus. le guerno, morbihan

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 89455
  • item : Eglise Sainte-Anne
  • Localisation :
    • Bretagne
    • Morbihan
    • Le Guerno
  • Adresse : place de l'Eglise
  • Code INSEE commune : 56077
  • Code postal de la commune : 56190
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 16e siècle
  • Année : 1570
  • Date de protection : 1971/10/27 : classé MH
  • Date de versement : 1993/08/24

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Interêt de l'oeuvre : Objets mobiliers protégés.
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Photo : 6921a5437efd84d75ddc0c61a534cb8d.jpg
  • Détails : Eglise (cad. B 248) : classement par arrêté du 27 octobre 1971
  • Référence Mérimée : PA00091255

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Eglise Ste Anne à Le Guerno 56. Semble être plus connue sous le nom de St Jean-Baptiste

De la chapelle du XIIe siècle, ne demeurent que les fondations et des pierres réemployées dans la construction de l’église actuelle, datée des XVe et XVIe siècles et classée monument historique en 1971.
L'église (nef et choeur) est reconstruite entre 1570 et 1590, la tour nord-ouest en 1580 et le choeur en 1590.
L'édifice Renaissance comprend une nef sans bas-côtés, un transept, et une abside circulaire.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Nef de l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

La nef, couverte d’une voûte charpentée, au bois daté de 1580.
Chœur : abside semi circulaire, assez inhabituelle au XVe siècle (1590). Dans la maçonnerie, pots et vases en terre cuite pour l’acoustique, ouvertures tournées vers le chœur.

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Tribune de l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Au fond de la nef se trouve une tribune en bois abondamment décoré (animaux, personnages, ..) et sculptée. Fin du 16°s.

 

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Statue de Ste Anne, église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Dans le mur de l'Est, une niche à trilobe abrite un groupe de Ste Anne, la Vierge et l'Enfant Jésus.

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Christ gisant dans l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Dans une chapelle construite en 1682, dite « du Tombeau », se trouvait le Christ Gisant, aujourd’hui dans le transept Nord.

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Sablière représentant une tête d'homme dans l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Sablière représentant une tête de crocodile dans l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Tour poivrière de l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

Au Nord-Ouest, accolée au pignon occidental, s'élève une tour cylindrique qui fut érigée en 1580 et relevée en 1706 se termine par une pyramide en pierres de taille  (restaurée en 1771).
Son toit conique lui vaut d’être appelée « tour poivrière ».

Eglise Sainte-Anne à Le Guerno à Le guerno. par mboulo
Eglise Sainte-Anne, le guerno
Description par mboulo :

Chaire extérieure de l'église St Jean-Baptiste à Le Guerno 56.

La chaire extérieure (complétée d'un banc, ) date de 1575 : elle porte l'inscription "AN LAN 1575 DE PAR PG GULLAS".


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.