Manoir lieu dit la Touche Peschard à Carentoir

C'est en 1430 que l'on parle du site, a cause de Jean de la Foye, receveur des ducs de Ranrouet. Le manoir prend son nom actuel a la faveur d'un mariage dans la famille Peschard.

Remanie au 17e, il en garde la charpente. Les plus grandes modifications sont cependant exécutées au 19e et le relevé cadastral montre que des tours et bâtiments qui l'enserraient et gênaient la vue, ont été arases, de même que la tour d'escalier, a l'angle des bâtiments. On peut encore voir dans une pièce,une meurtrière qui commandait l'accès à cet escalier. Un pigeonnier loge en haut de la tour, comporte encore des boulins aménagés dans l'épaisseur du mur.

Pendant la Chouannerie, un prêtre, le Père de la Villeloys, s'y cache, mais il est malheureusement retrouvé par les Bleus.

le site a été habité des les premiers temps, car le fermier voisin a trouve derrière la maison, 2 belles haches préhistoriques. preuve que le lieu, un peu en hauteur, et non loin d'une rivière, était déjà fréquenté.

La même famille possédait non loin de la, le Bois Peschard, et La Chohanniere.

Manoir  lieu dit la Touche Peschard à Carentoir
Crédit photo : annejoeg (Manoir, carentoir)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Manoir, C'est en 1430 que l'on parle du site, a cause de Jean de la Foye, receveur des ducs de Ranrouet. Le manoir prend son nom actuel a la faveur d'un mariage dans la famille Peschard. Remanie au 17e, il en garde la charpente. Les plus grandes modifications sont cependant exécutées au 19e. carentoir, morbihan

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 88652
  • item : Manoir
  • Localisation :
    • Bretagne
    • Morbihan
    • Carentoir
  • Lieu dit : la Touche Peschard
  • Code INSEE commune : 56033
  • Code postal de la commune : 56910
  • Ordre dans la liste : 42
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : manoir
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • La construction date principalement de la période : 18e siècle
  • Enquête : 1986
  • Date de versement : 1987 AVANT

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 4 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • moellon
    • pierre de taille
    • pierre
    • schiste
  • Couverture : On remarque 6 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • pignon couvert
    • toit conique
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est ardoise
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • Etage type : 1 étage carré
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 2 parties constituantes distinctes relevées :
    • puits
    • chapelle
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété privée
  • Référence Mérimée : IA00009692

Le dossier complet est disponible : service régional de l'inventaire BretagneHôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de annejoeg est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par annejoeg :

C'est en 1430 que l'on parle du site, a cause de Jean de la Foye, receveur des ducs de Ranrouet. Le manoir prend son nom actuel a la faveur d'un mariage dans la famille Peschard.

Remanie au 17e, il en garde la charpente. Les plus grandes modifications sont cependant exécutées au 19e et le relevé cadastral montre que des tours et bâtiments qui l'enserraient et gênaient la vue, ont été arases, de même que la tour d'escalier, a l'angle des bâtiments. On peut encore voir dans une pièce,une meurtrière qui commandait l'accès à cet escalier. Un pigeonnier loge en haut de la tour, comporte encore des boulins aménagés dans l'épaisseur du mur.

Pendant la Chouannerie, un prêtre, le Père de la Villeloys, s'y cache, mais il est malheureusement retrouvé par les Bleus.

le site a été habité des les premiers temps, car le fermier voisin a trouve derrière la maison, 2 belles haches préhistoriques. preuve que le lieu, un peu en hauteur, et non loin d'une rivière, était déjà fréquenté.

La même famille possédait non loin de la, le Bois Peschard, et La Chohanniere.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.