Cimetière dit le Trottoir à Les eparges

Ce cimetière implanté sur la commune les Eparges rassemble les sépultures de combattants de la guerre de 1914-1948. C'est dans ce cimetière qui vous pourrez trouver la tombe de Robert Porchon décédé en 1915, meilleur amis de Maurice Genevoix qui l'a notamment évoqué dans ses écrits.

L'éperon de Les Epargnes domine la plaine de la Woëvre. Haut lieu de combats pendant la grande guerre, il représentait alors, un observatoire convoité. Dans un épais couvert de conifères, des sentiers balisés permettent la découverte du site de combats et ceci à partir du Cimetière national du Trottoir. Sur la gauche s'élève un monument à la « gloire du génie », puis on arrive au « point X », sur la crête. Le sol est encore complètement bouleversé par les mines qui ont laissé de nombreux entonnoirs de plusieurs dizaines de mètres de diamètre. C'est là qu'on a retrouvé en 1991 le corps du sous-lieutenant Henri Fournier, dit Alain-Fournier, tué le 22 septembre 1914 et auteur du Grand Meaulnes, quête nostalgique de souvenirs et d'absolu. II est enterré à St-Remy-la-Calonne (guide « la Meuse »).

On trouve de nombreux hommages à Genevoix faisant mention du cimetière, celui de Michel Bernard dans son ouvrage « Pour Genevois » n'en est qu'un parmi d'autre : " Genevoix a déposé dans la littérature cette image, ce pur profil de solitude humaine « a la lueur d’une chandelle qui est là... ». De Sicot, dont il aurait dû ne rien rester, sauf un nom sur une croix au cimetière du Trottoir, en bas de la butte des Éparges, sous les premières branches de la forêt revenue sur les Côtes de Meuse, le grand écrivain Français a sauvé l'agonie. Au fond du caveau étayé dans la terre, cette dernière lueur dans les yeux du mourant, gisant en pantalon rouge et capote bleue couverts de boue, a pour nous un reflet d'éternité".

Aux Eparges, un boyau de communication, photographie de presse Agence Meurisse 1915.

Alain Denizot et Verdun et ses champs de bataille

La description la plus complète du lieu est surement celle que propose Alain Denizot dans son ouvrage "Verdun et ses champs de bataille" publié au "Nouvelles Éditions Latines" :

Le cimetière du Trottoir contient 2108 tombes (celle de Porchon, ami de Genevoix, au 1er rang à droite) et un ossuaire de 852 corps. Il symbolise la montée au calvaire sur ce promontoire de 346 mètres de haut, 1400 mètres de long, comparable à Vauquois.

Pris le 21 septembre 1914 par les Allemands, le site aménagé en 5 hauteurs de fortifications donne lieu à des attaques françaises stériles et sanglantes du 17 au 21 février et les 18, 19, 27 mars 1915. Au cours de la tentative de réduction du saillant de St-Mihiel, le 5 avril 1915. le 9 avril la position est reprise, la guerre de mines commence. Cette montagne de boue, en raison des nombreuses sources, espace réduit écrasé par les artilleries, est un enfer ou les hommes s'enlisent.

Les monuments jalonnent les objectifs français successifs. Un escalier pentu mène au point A, "Aux revenants du 106e", a l'ouest, régiment de Maurice Genevoix. Real del Sarte a sculpté une pyramide massive surmontée d'un masque mortuaire et d'où sortent 2 mains décharnées, des ossements. avec un bas—reliel en bronze en forme de piéta. Le point C ou Monument du Coq, en raison du coq en bronze au-dessus de l'obélisque, glorifie la 12e division de Reims. Réalisé par Lefebvre-Vilein il domine un grand entonnoir et le village de Combres. Un sentier, entre les entonnoirs de mines, mène au point X, "A ceux qui n'ont pas de tombe", les 10 000 disparus, engloutis. Dominant la Woëvre de 100 mètres, le monument de Fischer représente une croix gravée au-dessus d'un autel sur une face, un officier tête nue entraînant ses hommes au combat sur l'autre. La vue s'étend en Woévre jusqu'à 40 km, mais, aucun canon français ne pouvant tirer à plus de 15-18 km, seules les routes de ravitaillement autour de Woél étaient coupées. Plus loin les trains circulaient, Conflans était allumée de nuit en toute impunité. Une table d'orientation permet de repérer les différentes localités.

Les Eparges. Le Point X

Le monument du génie (1963), "A la gloire du génie" se compose de 7 arches constituant les unités de cette arme. qui entretient le site avec l'O.N.F. Aux Eparges le rôle du sapeur mineur a été essentiel dans la guerre de mines.

Source : court extrait tiré de Verdun et ses champs de bataille par Alain Denizot (note : ouvrage très intéressant tant pour son caractère historique que la qualité de son rédactionnel qui rend pleinement compte de l'ambiance des combats).

Cimetière dit le Trottoir à Les eparges
Crédit photo : Manuel Bazaille (Cimetière dit le Trottoir, les eparges)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Cimetière dit le Trottoir, Ce cimetière implanté sur la commune les Eparges rassemble les sépultures de combattants de la guerre de 1914-1948. C'est dans ce cimetière qui vous pourrez trouver la tombe de Robert Porchon décédé en 1915, meilleur amis de Maurice Genevoix qui l'a notamment évoqué dans ses écrits. les eparges, meuse

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 86465
  • item : Cimetière dit le Trottoir
  • Localisation :
    • 55
    • Les Eparges
  • Code INSEE commune : 55172
  • Code postal de la commune : 55160
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : cimetière
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 20e siècle
    • 1er quart 20e siècle
  • Enquête : 1986
  • Date de versement : 1987 AVANT

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de l'etat © région lorraine
  • Référence Mérimée : IA00036467

Le dossier complet est disponible : Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire généralHôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Manuel Bazaille est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par Manuel Bazaille :

Cimetière du Trottoir. Entre les croix, nous pouvons apercevoir deux stèles de soldats musulmans.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Cimetière dit le Trottoir à Les eparges. par Manuel Bazaille
Cimetière dit le Trottoir, les eparges
Description par Manuel Bazaille :

Cimetière du Trottoir. L'ossuaire recueille les restes de 852 corps.

Cimetière dit le Trottoir à Les eparges. par Manuel Bazaille
Cimetière dit le Trottoir, les eparges
Description par Manuel Bazaille :

Cimetière du Trottoir. Cette nécropole rassemble 2108 tombes de combattants français.

Cimetière dit le Trottoir à Les eparges. par Manuel Bazaille
Cimetière dit le Trottoir, les eparges
Description par Manuel Bazaille :

La nécropole nationale du Trottoir.


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.