Place Stanislas à Nancy

C'est au XVIe siècle qu'est créé la place de la Carrière située au sud du palais des Ducs.

en 1672 / 73 Vauban remonte les fortifications de la ville alors en partie détruites. C'est à cette époque qu'il construit une porte Royale (arc de tromphe) entre deux bastions.

La place Royale quant à elle est construite entre 1751 / 1755 sous la responsabilité de l'architecte Emmanuel Héré * pour le compte de Stanislas Leczinsky, roi de Pologne, duc de Lorraine, beau-père de Louis XV, à l'emplacement des fortifications du XVIe siècle.

C'est la mise en place de la statue de Stanislas qui lui apportera son nom de place Stanislas en 1831.

De style classique on dois les ferronneries qui la borde à Jean Lamour ** (voir photo de Néozia photographe).

Son style actuel, pavage et distribution datent de la fin du XXe siècle où une campagne de restauration globale de la place et des façades a été entreprise.

* Léopold Emmanuel Héré de Corny (12 octobre 1705, Nancy - 2 février 1763, Lunéville) est un architecte baroque lorrain.

** Jean Lamour (né le 26 mars 1698 à Nancy, où il est mort le 20 juin 1771) est un serrurier et ferronnier lorrain au service du roi de Pologne, duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski.

Place Stanislas à Nancy
(Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, La place Stanislas, ancienne place royale, aménagée entre 1751 et 1755 par l'architecte Emmanuel Héré, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. nancy, meurthe et moselle

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 84968
  • item : Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière
  • Localisation :
    • 54
    • Nancy
  • Adresse :
    • place de la Stanislas
    • rue Héré
    • place de la Carrière
  • Code INSEE commune : 54395
  • Code postal de la commune : 54000
  • Ordre dans la liste : 25
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : place
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 5 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 16e siècle
    • 17e siècle
    • 3e quart 17e siècle
    • 18e siècle
    • milieu 18e siècle
  • Années :
    • 1672
    • 1751
  • Type d'enregistrement : secteur sauvegardé ; patrimoine mondial
  • Dates de protection :
    • 1886/07/12 : classé MH
    • 1923/12/27 : classé MH
    • 2003/05/14 : classé MH

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'ferronnerie'
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :7 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • clôture
    • grille
    • vasque
    • statue
    • fontaine
    • arc de triomphe
    • ARC
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers : 6 informations diverses sont disponibles :
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type classement par arrêté du 12 juillet 1886 - l'arc de triomphe
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type de la rue héré et de la place de la carrière
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type avec leurs vases
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type statues
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type fontaines et grilles du 18e siècle (cad. domaine public
    • propriété de la commune les grilles et fontaines de la place stanislas type inclus dans les sections be et an) : classement par arrêté du 14 mai 2003 1992
  • Photo : 66d5099c41a67c6dd8115f18b05bdd77.jpg
  • Observations : Classement 27 12 1923 (vases, statues, fontaines et grilles qui décorent la place de la Carrière, avec la place elle-même) (arrêté) annulé.
  • Référence Mérimée : PA00106099

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Place Stanislas à Nancy. par Néozia
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Néozia :

La place Stanislas de la part de Néozia photographe le bâtiment principal sur le côté gauche est la mairie de Nancy.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Place Stanislas à Nancy. par Néozia
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Néozia :

Ferronneries de Jean Lamour

Place Stanislas à Nancy. par Néozia
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Néozia :

Les fontaines bordant la place Stanislas.

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La place Stanislas, ancienne place royale, aménagée entre 1751 et 1755 par l'architecte Emmanuel Héré, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. (Cliché août 2013)

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

De dimension modeste, la place Stanislas a été baptisée de ce nom en 1831 en hommage à Stanislas Leszczynski, dernier duc et benfaiteur de la Lorraine. (Cliché août 2013).

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La place Stanislas vue depuis la rue Stanislas. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Réverbère à l'entrée de la place Stanislas en venant de la rue Stanislas. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Réverbère de la place Stanislas à l'entrée de la rue Sainte-Catherine.(Cliché août 2013).

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Réverbère de la place Stanislas et ses dorures réalisées par le serrurier de Stanislas, Jean Lamour. (Cliché août 2013).

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Les portes dorées devant la préfecture de Meurthe-et-Moselle. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Ces portes réalisées en fer battu aminci au marteau et dorées à la feuille ont valu à Nancy la dénomination de "Ville aux Portes d'Or". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Porte dorée donnant accès à la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation et Saint-Sigisbert dont la construction a débuté en 1703 sous le règne du duc Léopold et fut achevée à l'époque de Stanislas. (Cliché août 2013).

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Porte dorée de Jean Lamour à droite de l'hôtel de ville. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Porte dorée du lorrain Jean Lamour né à Nancy le 26 mars 1698, ville dans laquelle il décèda le 20 juin 1771. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

L'hôtel de la Reine, d'abord pavillon de l'intendant François-Antoine-Pierre Alliot, doit son nom à la future reine de France, Marie-Antoinette, qui lors d'une visite en 1769 s'y rendit et écouta des poésies du jeune poète lorrain, Nicolas Gilbert, alors à ses débuts. Sa façade et sa toiture furent classées aux Monuments historiques le 18 septembre 1929. Ce bâtiment abrite aujourd'hui un hôtel quatre étoiles. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Erigé en 1753 par Jean-François de la Borde, l'hôtel des fermes fut vendu comme bien national en 1798. Siège de l'évêché de 1802 à1906, il est acquis par l'Etat en 1909 qui le transforme en opéra-théâtre. L'opéra national de Lorraine est classé aux Monuments historiques le 26 décembre 1923.(Cliché août 2013).

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

L'un des deux petits pavillons appelés "Basses faces" ou "Trottoirs" dont la construction a été dirigée par Claude Mique et Claude-Thomas Gentillâtre. D'abord habités par des bourgeois de Nancy, ils abritèrent pendant un certain temps l'office de tourisme. Leurs façades et toitures ont été classées aux Monuments historiques le 2 avril 1928. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Détail des sculptures ornant la toiture des "Basses faces". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sculptures ornant la toiture des "Basses faces". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Classé Monument historique le 27 décembre 1923, l'arc Héré, qui doit son nom à Emmanuel Héré qui en dessina le plan, fut bâti entre 1753 et 1755 à la place de l'ancienne Porte royale du côté nord de la place Stanislas. Inspiré de l'arc de Septime Sévère situé à Rome, son thème principal est la guerre et la paix. Ainsi, sur la corniche, nous retrouvons les statues de Cérès, Minerve, Hercule et Mars. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Au centre de la corniche, l'acrotère porte le groupe de la Renommée composé de trois personnages en plomb doré. Au centre le médaillon figurant Louis XV, gendre de Stanislas, soutenu à gauche par Minerve et à droite par une personnification de la paix. Derrière le médaillon, Fama, déesse romaine de la gloire, tient dans sa main gauche une trompette et dans sa droite une couronne de laurier. Sous ce groupe réalisé par Guibal, une table de marbre noir porte les inscriptions latines : "Hostium terror / Foederum cultor / Gentisque decus et amor" signifiant "Terreur des ennemis / Artisan des traités / Gloire et amour de son peuple". Ceci faisait allusion à la bataille de Fontenoy remportée le 11 mai 1745 par les Français pendant la guerre de Succession d'Autriche contre les alliés autrichiens, néerlandais, hanovriens et britanniques ainsi qu'au traité d'Aix-la-Chapelle qui mit un terme en 1748 à cette guerre de huit ans.

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sous le bas relief de droite, l'inscription "Principi pacifico", c'est-à-dire "prince de la paix". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sous le bas relief de gauche, l'inscription "Principi victori" c'est-à-dire, "Prince des victoires". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La façade arrière de l'arc Héré. Percé d'une grande arcade en plein cintre encadré de deux porches plus bas, l'arc de triomphe permet d'accéder à la place de la Carrière. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Au centre de la place le monument de Stanislas, érigé en 1831, remplace la statue de Louis XV présente sur cette ancienne place royale de 1755 à 1792. (Cliché août 2013) 

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La statue de Stanislas Ier a été réalisée par le jeune sculpteur né à Nancy, Georges Jacquot, et coulée par le fondeur Soyer. D'un poids de 5400 kg et d'une hauteur de 4,13 mètres, elle est réceptionnée le  22 octobre 1831. Le monument fut inauguré le 6 novembre 1831 par le dramaturge et préfêt de la Meurthe, Lucien Arnault. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Le socle sur lequel repose la statue de Stanislas est gravé d'inscriptions suggérées par le recteur Jean-Joseph Soulacroix et du directeur de l'école de médecine, Charles Haldat. Ici nous pouvons lire : "A / Stanislas le bienfaisant /La lorraine reconnaissante / 1831 Meurthe - Meuse - Vosges". (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La statue de Stanislas vue de côté. De son index, le duc de Lorraine pointe le portrait de son gendre, Louis XV, figurant sur l'arc Héré. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sur le socle de la statue, sont gravés les bienfaits accomplis par Stanislas en faveur du peuple lorrain. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sur le socle de la statue est rappelé que Stanislas, roi de Pologne déchu, fut duc de Lorraine de 1737 à 1766. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La statue de Stanislas, vêtu d'un habit polonais et recouvert du manteau royal, vue de dos. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La statue de Stanislas, duc de Lorraine, vue de côté. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Sur le socle de la statue sont gravées des inscriptions évoquant les actions de Stanislas, prince éclairé, dans le domaine culturel. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La fontaine de la néréide Amphitrite, nymphe marine accompagnant Poséidon, de style rococo, est surmontée d'un portique en ferronerie réalisé par Jean Lamour qui, à l'époque, masquait les remparts et les fossés. Cette fontaine a été classée aux monuments historiques le 12 juillet 1886. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La statue d'Amphitrite, l'une des cinquante néréides formant le cortège de Poséidon dans la mythologie grecque, a été réalisée par Guibal en plomb plutôt qu'en bronze qui était plus coûteux. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La fontaine de Neptune, le dieu romain de la mer qui correspond au Poséidon des Grecs, de style rococo, a été classée aux monuments historiques le 12 juillet 1886. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La fontaine de Neptune, réalisée en plomb par Guibal, reprèsente le dieu brandissant un trident au-dessus de deux enfants chevauchant des dauphins. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

Le portique en ferronnerie de Jean Lamour est surmonté d'un médaillon qui représente les armes des rois de France, symbolisant ainsi la mainmise du royaume des lys sur le chardon lorrain. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

A gauche de la fontaine de Neptune, une plus petite est occupée par un enfant qui pleure. A l'époque de sa réalisation, une écrevisse aujourd'hui disparue, lui pinçait le doigt. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La petite fontaine de droite. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La petite fontaine de droite encadrée de sa baie. (Cliché août 2013)

Place Stanislas à Nancy. par Manuel Bazaille
Ensemble formé par la place Stanislas, la rue Héré et la place de la Carrière, nancy
Description par Manuel Bazaille :

La fontaine de Neptune, encadrée d'un portique formant un profil concave avec son arcade principale flanquée de deux baies latérales plus petites. (Cliché août 2013).


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.