Patrimoine historique de Gratot

Description de Gratot

Gratot, commune Française du département manche avec 2 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 0 lieu-dit à Gratot :

Edifices, monuments classés à Gratot

Bâtiments classés de Gratot (Source open data), Gratot possède 3 bâtiments ou espaces classés. On peu citer :

  1. référence officielle : PA00110422 ;
  2. référence officielle : PA00110423 ;
  3. Ermitage Saint-Gerbold référence officielle : PA00110668
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Gratot

Musée de Gratot, Gratot dispose de 1 musée :

  • Musée Quesnel-Morinière (2, Rue Quesnel-Morinière 50200 coutances)
    Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 17h, juillet-août tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h
    Fermeture annuelle : Jours fériés

Bibliothèque de Gratot, Gratot possède 1 bibliothèque à proximité :

  • bibliotheque municipale (1 place léon paul legraverend 50200 Tourville-sur-Sienne)

Cinemas de Gratot, Gratot dispose de 2 salles de cinéma :

  • salle des fetes (ass. sportive les foulees, la baie de la sienne 25 le bourg 50200 tourville-sur-sienne)
  • le long-court (5 rue paul maundrell, 50200 coutances)

Statistique Gratot

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 50200
Code Insee : 50219
Longitude : -1.456457
Latitude : 49.062287
Population totale : 633 habitants
place : 1
route : 10
rue : 5

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Gratot
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Eglise et cimetière
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise et cimetière' à gratot (manche 50200).

Ancien château de Gratot
Le mot Gratot vint d'un nom d'homme et signifie la demeure de Guérard. C'est ce que nous apprend le Livre-Noir de la cathédrale de Coutances, qui, en 1251, latinise Gratot en « Guerardlot ». Une charte de l'abbaye de la Lucerne, de 1255, est plus explicite encore, car elle donne le nom du seigneur et de son fief : « Carta Guerardi de Guerartot militis ».